Hollande doit être content : il y a moins de riches et plus de pauvres

En disant aux jeunes « je n’aime pas les riches », c’est le droit à sortir de leur condition qu’on leur refuse.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013-2468 pauvreté

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande doit être content : il y a moins de riches et plus de pauvres

Publié le 11 décembre 2013
- A +

Par Phoebe Ann Mo$e$.

« Je n’aime pas les riches ». On va passer sur l’incommensurable bêtise de cette phrase, qui si elle s’appliquait à d’autres objets serait enfantine : « je n’aime pas la soupe, je n’aime pas les épinards », ou grossière : « je n’aime pas les femmes », ou carrément malsaine : « je n’aime pas les homos, je n’aime pas les juifs, je n’aime pas les pauvres ». Monsieur Hollande, est-ce que vous vous entendez parler ?

Comment peut-on espérer redonner confiance et espoir de réussite à la jeunesse, quand on fait valoir le point de vue suivant : je n’aime pas les riches. Pourquoi alors, dans ces conditions, un jeune aurait-il envie de réussir, de devenir riche ? Si même notre président érige en valeur suprême le dénigrement de la richesse, que reste-t-il à un jeune aujourd’hui pour devenir autonome, gagner sa vie, et pourquoi pas réussir ? Les chiffres de la pauvreté augmentent, cela doit faire plaisir au président : car mathématiquement s’il y a moins de riches, il y a plus de pauvres.

pauvreté

Acquérir une maison dans le sud de la France, dans une jolie ville, non loin de la mer (à Mougins par exemple), cela peut-il se faire en n’étant « pas riche » ? Que doit avoir le droit d’espérer un jeune aujourd’hui : acquérir un deux pièces dans une banlieue ? Est-ce si condamnable d’avoir envie d’autre chose ? La jeunesse rêve devant la télé de lofts au design dernier cri, d’anges de la téléréalité dans des yachts, les émissions que les jeunes regardent se font dans des décors somptueux aux éclairages sublimes, les gamins des cours de récré rivalisent de marques de chaussures ou de vêtements, peut-on légitimement continuer à dire qu’être riche, ce n’est pas bien ? Miss France porte un diadème qui brille de mille feux et Nabilla fait son tournage en Californie, pas dans le 9-3… Ça doit donc bien faire rêver quelqu’un… Imaginez des parents qui demandent à leur enfant ce qu’il veut faire plus tard : je veux être pauvre. Réjouissant !

imgscan contrepoints 2013-2468 pauvretéAscension sociale. C’est ce droit à sortir de sa condition que l’on refuse aux jeunes d’aujourd’hui en leur disant « je n’aime pas les riches ».

Évidemment, quand on est socialiste et qu’on possède de l’argent, ce qui n’est pas bien, il est préférable de montrer que ce n’est pas de l’argent gagné à la sueur de son front, car cela montrerait qu’on n’est intéressé que par l’argent. On trouvera donc parmi les socialistes de nombreux riches héritiers, qui, les pauvres, n’ont pas fait exprès d’être riches. Ceux-là vous donneront des leçons de morale, eux qui culpabilisent d’avoir cet argent sans l’avoir mérité par leur travail.

Monsieur Hollande, allez dire aux jeunes que vous n’aimez pas les riches, moi ce sont les hypocrites que je n’aime pas.

Voir les commentaires (20)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (20)
  • il n’aime pas les riches ….de la part de gens qui sont pétés de thunes , ça la fout mal…..moi j’aime pas les glandeurs /profitteurs/menteurs , autrement dit la gente politique dans son ensemble ,entre autres ….

    • Entierement d’accord !

      Citez-moi une petite ordure de politique qui fasse des lecons de morale, mais qui s’en fout plein les poches ????

      Heureusement, les battes de base-ball, ca ne coute pas cher.

  • « On trouvera donc parmi les socialistes de nombreux riches héritiers, qui, les pauvres, n’ont pas fait exprès d’être riches. Ceux-là vous donneront des leçons de morale, eux qui culpabilisent d’avoir cet argent sans l’avoir mérité par leur travail. »

    Tout est dit !

  • Excellent billet. Décidément, j’aime bien vous lire.

  • les fils de pauvres dans le monde entier revent d’une vie meilleure et si possible de devenir riches ce qui equivaut plus ou moins a etre libre Les fils de bourgeois pour l’essentiel c’est l’opposé surtout ceux qui vivent au frais de la collectivité sans jamais avoir ni créé de richesse ni d’emplois ni rien inventé ni produit en ignorant ce que c est de vivre de sa propre initiative

  • Moins de riches ? peut-être, mais on aimerait savoir ce qu’il en est des prébendes de la classe politique et de la classe médiatique.

  • Erreur : Les pauvres sont plus riches lorsqu’on prend aux riches pour donner aus pauvres. En fait il y a moins de pauvres et c’est ça l’important.

    • Ce serait tellement bien qu’un état vienne prendre aux riches pour donner aux pauvres, n’est ce pas ? Ca n’aurait évidemment aucun effet sur les riches, qui aiment qu’on les vole, ni sur les pauvres des pays voisins, qui resteraient chez eux à regarder cette distribution généreuse….

    • Et ça dure combien de temps ? Le temps pour le pauvre de détruire la « richesse » qu’on lui a confiée, et pour le riche de penser qu’il aurait tort de continuer à en produire pour n’en pas profiter. Quelques semaines, donc…

    • Il y a eu, et il y a malheureusement encore, des pays où tous les habitants sont « pauvres » (sauf les dirigeants politiques bien entendu, notamment des régimes communistes).
      Pourquoi ne vous exilez-vous pas ?

    • « Quand le riche maigrit, le pauvre meurt »
      Proverbe chinois.

      Appauvrir les riches n’a jamais enrichi les pauvres. L’argent et les richesses n’ont jamais poussé sur les arbres.

      • Avec tous les proverbes qui existent, certains sont malheureusement faux.

        La preuve : Il n’y a jamais eu autant de pauvres en France qu’aujourd’hui et dans le même temps, le nombre de millionnaires en France n’a jamais été aussi élevé.

        • C’est évidemment faux. Même s’il y a une légère augmentation du nombre de pauvres en France (à vérifier), on est loin des records. Par contre, pour les zézés, il n’y en a jamais eu aussi peu, ça je veux bien le croire. Enfin, être millionnaire parce que l’on a une résidence principale dont le prix est artificiellement gonflé mais qui ne loge pas mieux qu’un appartement à 150 000 il y a 20 ans, ça veut dire quoi ?

  • En résumé, les retraités héritent entre eux et nous donnes des leçons de morale en plus !

  • Pourrait-on definir « riche » et « pauvre » ?????

    Dans tous les pays, vous avez 50% de la population au-dessus du salaire moyen, et l’autre moitie en-dessous, c’est mathematique !

    Quelles sont les limites ?????

    • @xxx@laposte.net

      Ce qui est mathématique, c’est que

      « Dans tous les pays, vous avez 50% de la population au-dessus du salaire MEDIAN, et l’autre moitie en-dessous … »

      Sinon, avec « moyen », cela marche aussi à condition que la distribution soit symétrique (genre loi de Gauss), ce qui est très loin d’être vrai pour la distribution des revenus.

  • Citation :
     » Si les riches sont les méchants,
    et les pauvres sont les gentils,
    Alors pourquoi tout le monde veut devenir méchant ?? » (Coluche, je crois…).

  • « Ce n’est pas honteux d’être pauvre, mais c’est fatigant » (Marcel Pagnol, dans « La fille du puisatier »).

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Achat d'or pouvoir d'achat
5
Sauvegarder cet article

S’il est quelque terme économique mal compris en France (et parfois ailleurs) c’est bien celui de pouvoir d’achat.

 

Pouvoir d’achat du revenu monétaire

Certes, quand quelqu’un a un pouvoir d’achat, il prend conscience de ce qu’il peut acheter en un moment donné avec l’argent dont il dispose. C’est un genre d’approche statistique du pouvoir d’achat, qui va donc augmenter (ou diminuer) avec le revenu, et qui va varier suivant le niveau des prix des biens et services achetés.

La structure des dépenses envisagées est do... Poursuivre la lecture

La bonne tenue des grandes affaires françaises (matérialisée par les profits du CAC 40), coïncidant avec nos déficits publics a provoqué une floraison de papiers expliquant qu’il suffit de taxer les profits et plus généralement les riches pour rééquilibrer les choses.

Heureusement le Parlement et le Sénat viennent de s’opposer à la surtaxation des profits.

Il n’empêche qu’il est à la fois important et urgent de monter d’un cran la connaissance économique de nos compatriotes. Être insuffisamment formé en économie dans le monde ac... Poursuivre la lecture

Taxation des superprofits, blocage des prix, contrôle des loyers…

À droite comme à gauche, la pensée magique s’est substituée au raisonnement économique, et le populisme étatiste semble désormais innerver l’intégralité d’un débat public parasité par les passions les plus diverses. Pourtant, au nom de la lutte contre la paupérisation, toutes les politiques publiques ne se valent pas, loin de là.

L’économiste Thomas Sowell rappelle dans Basic Economics (Basic Books, 2015) que sur le sujet comme ailleurs, il faut bien distinguer le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles