Renault Zoe : la voiture électrique verrouillée à distance ?

Une voiture avec DRM est-elle encore une voiture ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Renault Zoe : la voiture électrique verrouillée à distance ?

Publié le 4 décembre 2013
- A +

 

Longtemps, les voitures ont été un symbole de liberté et d’indépendance. Plus maintenant. Dans sa voiture électrique Zoe, le fabricant automobile Renault a apparemment la possibilité d’empêcher à distance la batterie de se recharger. Et c’est plus inquiétant qu’il n’y paraît.

Lorsque vous achetez une Renault Zoe, la batterie n’est pas incluse. Au lieu de ça, vous signez avec le constructeur un contrat de location pour la batterie. Sur un forum de possesseurs de Zoe, l’utilisateur Franko30 dénonce le fait qu’une clause de ce contrat donne le droit à Renault d’interdire à la batterie de se recharger lorsque la durée de location contractuelle prend fin. D’après un article du journal Der Spiegel, le constructeur peut aussi le faire en cas de défaut de paiement de votre part.

Cela signifie que Renault a les moyens de contrôler à distance le processus de rechargement de la batterie. Selon le même article, la Zoe (et la plupart des autres voitures électriques) collecte une multitude de données concernant votre utilisation du véhicule, et les envoie au constructeur à votre insu. Ces données indiquent au constructeur où vous allez, quand et à quelle vitesse, où vous rechargez la batterie, et plein d’autres choses encore. Nous savions déjà que Tesla faisait cela depuis la prise de bec publique avec un journaliste qui avait publié une critique de leurs voitures dans le New York Times. Voir un constructeur grand public comme Renault faire la même chose révèle à quel point cette pratique est dangereuse.

Ce genre de choses cadre bien avec le tableau dystopique que brossait Cory Doctorow dans son discours de 2011 : « La guerre imminente contre nos libertés d’utilisateurs »1, au cours duquel il dit que « nous n’avons plus de voitures, mais des ordinateurs que l’on peut conduire ». La question est alors de savoir qui contrôle cet ordinateur. Vous, le constructeur, ou quelqu’un d’autre ?

S’il y a un mécanisme qui permet de contrôler à distance ce que fait votre voiture, certains feront usage de ce mécanisme à un moment donné. Il pourrait s’agir du constructeur qui verrouille votre voiture car vous ne pouvez pas poursuivre la location de la batterie parce que vous avez perdu votre emploi, ce qui signifie qu’il devient plus difficile pour vous de trouver du travail. Il pourrait s’agir de l’État, qui forcerait le constructeur à faire ce qu’il lui demande. Dans son post sur le forum, Franko30 prédit que les gouvernements pourraient simplement demander aux constructeurs de voitures de bloquer le rechargement des batteries à proximité d’événements politiques controversés (un sommet du G8 par exemple) afin d’empêcher la participation à des manifestations. Sans oublier la possibilité pour une personne malveillante d’obtenir l’accès à ce mécanisme en soudoyant un employé de chez Renault.

Le seul moyen de se prémunir de tout cela est de se tenir éloigné des voitures et autres ordinateurs que vous ne pouvez pas totalement contrôler, et de créer des systèmes qui responsabilisent les utilisateurs. À la Free Software Foundation Europe, nous soutenons les personnes qui créent des systèmes donnant le contrôle à l’utilisateur.


Article original titré « Renault will remotely lock down electric cars » traduit par FramaBlog.

  1. Que vous devriez absolument regarder, si ce n’est pas déjà fait, d’autant que traduit en français par le Framablog NdT.
Voir les commentaires (22)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (22)
  • On se focalise sur un petit point d’une entreprise privée qui défend son biftèque contre les profiteurs qui auraient bien aimés continuer à profiter de la voiture sans payer, et pendant ce temps nos élus liberticides supprime toute liberté dans l’indifférence la plus totale et personne ne dit rien.
    Laissez moi rire.

    • Une atteinte aux libertés est une atteinte aux libertés. Il faut les dénoncer toutes, pas seulement celles qui vous font plaisir.

    • Vous mettez un peu rapidement de coté le fait que l’usage des ces voitures sont largement favorisé par l’Etat, et qu’il n’hésitera pas à utiliser ces nouveaux moyens de contrôle qu’elles lui offre.

    • mais bien sur, et la cyber surveillance ne concerne QUE les pédo nazis terroriste… c’est pour votre bien toussa, on ne vous surveille pas on vous protège, les informations recueillies resteront anonyme, et ne pourront jamais se retourner contre vous

  • Les gens qui achètent une voiture électrique, ultra subventionnée, ne sont ils pas aussi ces gens qui adulent les mesures liberticides ? Ils soutiendront ce petit détail qui va pour eux dans la bonne direction. Les autres n’achètent pas.

    • je soutiens cette possibilité offerte au constructeur.Il n’y a aucune raison qu’un individu qui ne paye pas puisse continuer de rouler avec le véhicule.
      Je soutiens ce blocage tout comme je soutiens les blocage sur les produits culturels empêchant leur duplication.
      artistes et maintenant industriels en ont marre de se faire gruger par des gredins.

      • Et donc en tout logique tu soutient la mise en place obligatoire d’un collier étrangleur sur tout le monde : il n’y aucune raison qu’un individu qui ne paye pas la taxe carbone puisse continuer de respirer. Et tout ceux qui s’opposent à cette mesure sont forcément des suspects qui se propose de ne pas payer, c’est évident, ce qui justifie encore plus la mise en place d’une telle mesure conservatoire, dont les honnêtes gens n’ont rien à craindre.
        Et puis tu soutient aussi le père Noël, les licornes et les zombies : y’a pas raison que tu les prives d’un soutien que tu accorde à cette autre chose inexistante qu’est le « blocage sur les produits culturels empêchant leur duplication ».
        moi j’en ai marre de me faire gruger par les gredins soi-disant artistes et maintenant industriels

  • Que Renault « coupe le service » aux mauvais payeurs ne me choque pas. En revanche s’il recueille des données personnelles sans mon accord, c’est inacceptable, et s’il les revend à autrui, c’est gravissime.

    Par delà ces scandales, cette histoire de location de la batterie est de toute façon une arnaque finie.
    Le client, même honnête, ou plutôt le prospect car ce n’est pas trop tard pour lui, ferait surtout bien de s’interroger sur le rapport de force au moment du renouvellement du contrat de location de batterie. Le contrat de base une fois achetée une Zoé de 15 K€ (pas rien dans l’absolu) court sur 3 ans et coûte 80 euros par mois pour 10 000 bornes par an.
    Parfait mais que se passe t-il après ces trois ans? il faut renégocier un contrat et si Renault vous dit « maintenant c’est le double pour deux fois moins de km », vous avez la possibilité de l’envoyer bouler sauf que…Votre Zoé chèrement acquise sera inutilisable.

    • Moi qui fait 30 000 km par année je ne peut que faire un double facepalm.

    • C’est bien franÇais cette reaction. nos gosses asthmatique ne pourrons plus sortir dans les rues sans masque a oxygene car vous trouver « gravissime » le risque de recevoir quelques spam supplementaires sur votre boite mail? Vous vous inquitez des tarifs de renouvelements des batteries mais ne pensez vous pas que les pays producteur de petrole auront doublé les prix du gasoil d’ici là?

    • commentaire désespérant.
      Tout est une question de moyens. il y a différente façon de couper le service aux mauvais payeur, et la méthode consistant à véroler d’origine l’électronique avec un virus malveillant activable à volonté par Renault (ou n’importe qui capable de se faire passer pour !) n’est simplement pas tolérable. Elle est de plus stupide et inefficace, puisque c’est une incitation à remplacer le logiciel d’origine par une version hackée.
      Inversement, multiplier les prix de location au terme du contrat est la meilleure façon de faire fuir la clientèle Renault en général, et de disparaitre définitivement du marché en 5 ans maximum.

  • On vous tend des perches pour uniquement critiquer sans connaitre un très bon véhicule qui propose une alternative au tout GO et vous tombez sans réfléchir dans le panneau.

    Bien entendu quand vous laissez votre photo avec l’heure et le lieu à un radar, ou que vous laissez votre empreinte CB à toutes les stations services vous êtes libres, tout comme vous l’êtes quand vous vous promenez sur internet en laissant votre IP partout…mais sans doute comptiez vous rendre aussi votre voiture GO, votre CB et votre ordinateur !

    Un peu de discernement SVP

    • Non, nous ne sommes pas « libre » puisque l’Etat fait tout ce qu’il peut pour limiter les paiements en liquide, réduire le secret bancaire et réduire le secret des correspondances sur internet.

      Et maintenant il fait tout ce qu’il peut pour remplacer les voitures à essence, qui fonctionne pourtant très bien sans que les constructeurs aient besoin de collecter des informations sur vous ou aient le pouvoir de bloquer votre réservoir à distance. Si les gens veulent acheter cette merde qu’ils le fassent, dans les conditions prévu par le contrat de vente ; mais pas avec de l’argent public.

    • Si ce véhicule était « très bon », il se vendrait comme des petits pains, subventionné de toute part qu’il est…

      Étrangement, ce n’est pas le cas. Il semblerait que dans l’absolu, les fans de « transition énergétique » s’enthousiasment, mais pas les clients, même gentiment poussés dans le dos à grand coup d’argent des autres.

      Donc c’est pas bon, simplement.

  • Le fait que Renault puisse bloquer en cas d’impayé ne me choque pas.
    Et concernant le recueil d’information, le smartphone est loin devant (il n’y a regarder les autorisations que vous demande les applications lorsque vous les installez …).
    Un monde de plus en plus connecté implique de moins en moins de confidentialité.

  • Merci les journaliste… Mieux vaut continuer a alimenter non hopitaux par la pollution du gasoil que de rouler en electrique pour que Renault ne sache (ou pas) que vous etes allez chez votre maitresse mercredi dernier?

    • Ma maîtresse est infirmière.
      Si vous voulez une voiture électrique, vous êtes libre d’en faire l’achat. Vous savez dorénavant ce qu’il coûte de votre liberté vis à vis du constructeur à qui vous l’achetez.

  • polémique inutile, vous voulez reprendre votre « liberté ». enlevé la carte 2G du véhicule, vous n’aurez plus la possibilité de contrôler la clim et la recharge à distance, mais Il faut savoir ce que l’on veut.

  • Cette voiture est la plus évoluée de tout les temps,cependant il est plus rentable de louer une voiture plus spacieuse pour les voyages loin et en groupe

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ce 8 juin 2022, le Parlement européen a voté en faveur de la proposition de la Commission européenne d’interdire en 2035 au plus tard la vente de véhicules thermiques y compris pour les camionnettes et les hybrides. L’Italie est parvenue à obtenir une dérogation pour les voitures de luxe et de sport (Maserati, Ferrari). Le Conseil de l’UE doit à présent adopter la proposition. La volonté de se passer de pétrole et surtout du diesel russe favorise cette décision malgré la dépendance chinoise qui pointe sur les batteries et les matériaux qui le... Poursuivre la lecture

Par Patrick Carroll. Un article de la Foundation for Economic Education

Si vous avez ressenti une certaine douleur à la pompe ces dernières semaines, vous n'êtes pas seul. Les prix de l'essence sont en hausse dans le monde entier et aux États-Unis ils ont récemment atteint un nouveau record historique, battant celui de 2008.

Les raisons de ces prix élevés sont multiples, certaines étant plus évidentes que d'autres. L'impression monétaire de la Fed et le conflit Russie-Ukraine sont quelques-uns des facteurs les plus récents et le... Poursuivre la lecture

la liberté
0
Sauvegarder cet article

Contrairement aux pays anglo-saxons où domine une autre tradition, plus civile que personnelle de la liberté, la tradition politique française a tendance à considérer la liberté comme un comportement, suivant ainsi la conception développée par Jean-Jacques Rousseau.

On a beau vouloir confondre l'indépendance et la liberté. Ces deux choses sont si différentes que même elles s'excluent mutuellement. Quand chacun fait ce qu'il lui plaît, on fait souvent ce qui déplaît à d'autres, et cela ne s'appelle pas un état libre. La liberté consiste... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles