Un flop pour la manif de Mélenchon

Le P’tit Père des Fronts Bas réussit l’exploit de compter 100 000 manifestants là où la police n’en a vu que 7000.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013-2432 Mélenchon

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un flop pour la manif de Mélenchon

Publié le 2 décembre 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2432 Mélenchon

Le camarade Mélenchon renoue avec les plus grandes avancées de l’Union Soviétique du P’tit Père de tous les Peuples Staline. Staline savait obtenir des chiffres records genre Stakanof qui illustraient et prouvaient la fantastique réussite du paradis communiste, dont le PCF est le dernier nostalgique.

Le P’tit Père des Fronts Bas réussit l’exploit de compter 100 000 manifestants là où la police (aux ordres du Capital Rose) n’en a vu que 7000. Vite Méluche au pouvoir, vite la Révolution prolétarienne qu’on en finisse avec cette stupide crise ultra-libérale : lui saura faire venir des perles de pluie d’un pays où il ne pleut pas (Pardon Jacques). À moins qu’il n’organise la pénurie de sable au Sahara, comme ses camarades du FLN l’envisagent.

Les structures corrompues des syndicats stipendiés de l’État-connivence se font ridiculiser par les manifestants de tous bords (sauf gouvernemental !). À Carhaix (8000h.), les Bonnets Rouges furent 30 000, bagad en tête, chanteurs sur scène, manifestants paisibles et déterminés partout, les élus nulle part (sauf Marc Le Fur, UMP). Ils réclament de vivre, travailler et décider au Pays. Non, ils ne sont pas indépendantistes ni autonomistes. Juste régionalistes, à mon grand regret de Breton libéral-fédéraliste.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • J’aimerais voir combien ca coute et a qui, de mobiliser un gros pack de manifestants d’extreme-gauche pour faire nombre au Jité…

    Je suis ur que c’est moi qui paye, par le chemin :
    – ma facture EDF paye le comité d’entreprise qui paye le syndicat qui paye la flottille de bus qu’il est necessaire d’affréter pour amener tout ce petit monde devant la caméra.

    J’ai payé pour ça??!!… Damned.

  • N’ayez pas de regrets que les Bretons soient régionalistes, j’en reviens de décennies européennes, de fédéralisme, de toutes ces conneries.

    Si vous saviez ce qu’ils ont fait et ce qu’ils sont en train de faire de la terre de mes ancêtres, alors sans nostalgie, juste en tirant un constat d’échec, car il faut être lucide, les grandes idées c’est bien, mais ça ne marche pas, dès lors il faut revendiquer sa terre, la défendre et être fier de son identité, ce sont les seuls choses qui donnent un sens à la vie.

    Je n’avais pas de problèmes avec ça auparavant, je n’en ai absolument pas maintenant.

  • http://www.rue89.com/2013/12/02/jean-luc-melenchon-met-pedalo-248035

    Sur la 2e photo on peut voir qu’ils étaient à peine quelque milliers (et encore ) ou alors, c’est l’AFP qui truque les photos…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La rentrée 2022 est véritablement cauchemardesque.

On rentre à peine de vacances, on ouvre les yeux en tremblant, et bim, l’inflation que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire ou la présidente de la BCE Christine Lagarde nous décrivaient au début du printemps comme un petit désagrément technique temporaire uniquement attribuable à la reprise post-covid puis à la guerre russe en Ukraine n’a pas eu le bon goût de s’assécher au soleil de l’été.

Tout au contraire, elle est toujours là, plus vigoureuse que jamais – 8,9 % en zone e... Poursuivre la lecture

nupes
0
Sauvegarder cet article

Le régime est-il enfin en voie de reparlementarisation ? Avec une Assemblée élue au scrutin majoritaire mais qui donne l’image d’une élection à la proportionnelle, l’absence de majorité absolue du parti présidentiel a sonné comme un coup de tonnerre. Le Rassemblement national sort en position de force en parvenant à faire entrer un nombre de députés inimaginable pour une élection au scrutin majoritaire. Pourtant, c’est désormais vers Les Républicains que tous les regards se tournent. Après 10 ans dans l’opposition, la droite républicaine se r... Poursuivre la lecture

Info du 22 juin 20 h 08 : Emmanuel Macron écarte pour l’instant l’idée d’un gouvernement d’union nationale, pense trouver une « majorité plus large » pour gouverner et s’accroche à un échange positif entre l’exécutif et le législatif pour avancer au service des Français. Hormis l’immense progrès d’avoir bouclé l’affaire en moins de huit minutes, une allocution type soir d’élection qui n’apporte pas grand-chose. 

Emmanuel Macron devrait être content. Le « en même temps » qui a fondé son accession initiale au pouvoir, ce mode d’action qu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles