1983-2013, années noires de la peinture française

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

1983-2013, années noires de la peinture française

Publié le 28 novembre 2013
- A +

Ce n’est pas Philippe IV qui a fait Velasquez, ce n’est pas la IVème République qui a fait Georges Braque, mais c’est la Vème république qui a fait Daniel Buren. Une enquête à lire dans Mauvaise nouvelle.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Alors que les comptes des deux campagnes du président de la République font l’objet de l’attention médiatique, les accusations d’enjambement des conseillers habituels au profit du cabinet américain sonnent d’une façon particulière dans un contexte où le gouvernement entame le deuxième volet de sa réforme de la haute fonction publique.

Une réforme qui pourrait bien être la plus importante des deux quinquennats Macron. Après les cahiers de doléances et le Grand débat national, la réforme de la haute fonction publique s’apparente à un nou... Poursuivre la lecture

Main tenant une bougie éteinte.
9
Sauvegarder cet article

Les politiciens sont rarement les crayons les plus affûtés de la trousse mais tous comprennent toujours très vite qu’il ne faut jamais gâcher une bonne crise : si celle-ci permet d’accroître son pouvoir, tout sera donc fait pour ! Il en va dès lors de la faillite de FTX comme du reste et déjà les opportunistes se bousculent pour proposer de nouvelles bordées de régulations à la suite de cette débâcle.

Difficile de ne pas noter non plus l’engouement subitement renouvelé de certains États pour les cryptomonnaies de banques centrales : la... Poursuivre la lecture

Par Jon Miltimore.

 

Frankenstein est l'une de ces histoires dont on entend parler durant l'enfance sans pouvoir se rappeler dans quelles circonstances. Quoi qu'il en soit, c'est mon cas.

Nous savons que le monstre est grand et vert, qu'il a une tête carrée et des cicatrices. Nous savons qu'il était mort et a été ramené à la vie par un médecin fou. Nous pressentons qu'il n'est pas exactement mauvais mais incompris. Du moins, c'est ce dont je me souviens.

Voyez-vous, je n'ai lu pour la première fois le roman ef... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles