Le protectionnisme n’est pas la solution, c’est le problème !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le protectionnisme n’est pas la solution, c’est le problème !

Publié le 25 novembre 2013
- A +

Deux études récentes relativisent le poids de la mondialisation dans la désindustrialisation des économies occidentales. N’en déplaise aux protectionnistes, la compétitivité d’un pays dépend de son accès aux importations. À lire dans Slate.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

À la surprise générale, Emmanuel Macron vient de procéder à la dissolution de l’Assemblée nationale, et plonge ainsi le pays dans le chaos. Dans le JDD du 16 juin Nicolas Sarkozy met en garde : « Cela plonge le pays dans un chaos dont il aura les plus grandes difficultés à sortir ».

En effet, la situation est grave : d’un côté un groupe politique massif de gauche qui s’érige en Nouveau Front Populaire, et l’on sait les dégâts considérables faits à l'économie française par celui de 1936, ayant conduit à une forte dévaluation de notre m... Poursuivre la lecture

La compétitivité c’est la capacité, pour une entreprise, un secteur d'activité ou une économie, à faire face à la concurrence et gagner des parts de marché. Cette compétitivité est devenue une clé essentielle de la prospérité d’un pays avec l’accélération de la mondialisation des échanges depuis 40 ans. Entre 1980 et 2022, le commerce mondial a été multiplié par 7,8 (Source : FMI, World Economic Outlook, avril 2023).

Par Flavien Neuvy. Économiste, maire UDI de Cébazat, conseiller départemental du Puy-de-Dôme.

 

Lorsq... Poursuivre la lecture

7
Sauvegarder cet article

Le service des douanes vient de faire connaître le résultat de notre commerce extérieur pour 2023 : à nouveau un solde négatif important de 99,6 milliards d’euros. Certes, c’est mieux que l’année précédente où le déficit avait été supérieur à cause de l’envolée des prix de l’énergie causée par la guerre en Ukraine, mais le solde est négatif, une fois de plus.

La balance du commerce extérieur français est donc régulièrement déficitaire depuis 2005, c'est-à-dire depuis maintenant une vingtaine d’années. Ce solde négatif a plutôt tendance... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles