Toute la colère de l’Espagne sur les billets de banque

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Toute la colère de l’Espagne sur les billets de banque

Publié le 21 novembre 2013
- A +

Les Espagnols exaspérés raturent les billets de banque en les couvrant de messages. Sur fr.euronews.com .

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour garantir sa continuité au pouvoir, Pedro Sanchez a négocié avec les indépendantistes catalans la suppression du délit de sédition pour lequel ils avaient été condamnés en 2019. Cette énième atteinte à l’État de droit sort définitivement le PSOE de la catégorie de parti constitutionnaliste.

 

CGPJ : le double jeu de Sanchez 

Dans un précédent article, j’avais eu l’occasion d’expliquer de façon détaillée le fonctionnement du Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ), équivalent espagnol du Conseil de la magistrature, ... Poursuivre la lecture

Par Chelsea Follett Un article de HumanProgress

Notre douzième Centre du progrès est Hangzhou, dans la Chine du XIIe siècle, pendant la « révolution économique » ou la période de proto-industrialisation de la dynastie Song, dite prémoderne.

Grâce à ses innovations dans le domaine de l'imprimerie et de la fabrication, il a été dit que « les Song ont été plus près d'initier une révolution industrielle que tout autre État prémoderne ». La dynastie Song, qui s'est étendue de 969 à 1276 après J.-C., a été une période de dynamisme et ... Poursuivre la lecture

Par Delphine Moret.

La crise sanitaire a dopé le paiement électronique, par carte bancaire ou sans contact, comme l’a constaté la Banque centrale européenne (BCE). Les restrictions des déplacements et des interactions physiques ont accéléré le boom du e-commerce et l’utilisation des moyens de paiement digitaux. De plus, la crise du Covid-19 a été marquée par des opérations d’influence d’envergure et une attaque en règle de la réputation du billet de banque, accusé à tort de transmettre le coronavirus. « Un tsunami informationnel » qui ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles