Valls, un air de déjà vu…

Un ministre de l’Intérieur qui s’agite, qui blablate et qui n’obtient aucun résultat tangible, ça ne vous rappelle rien ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013996 Valls Sarko bis

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Valls, un air de déjà vu…

Publié le 20 juillet 2013
- A +

Un ministre de l’Intérieur qui s’agite, qui blablate et qui n’obtient aucun résultat tangible, ça ne vous rappelle rien ?

Le regard de René Le Honzec.

Sur fond d’émeutes parfaitement pas bien contrôlées dans des quartiers difficiles où on flingue et on molotove, l’inénarrable Valls, marquis du Trocadéro, Duc de la Manif Pour Tous, Vidame de Corse, comte de Marseille-Quartier Nord, Héros de cent batailles victorieuses sur les Faf’s et autres tribus Skin’s, Hercule ramenant la dépouille de Nicolas le Monstre Veilleur, Valls-le-Grand se lance dans le combat et terrasse un feu de poubelle, tout en déclarant sur i-télé que sa police est irréprochablement légitimiste.

Avec votre vaste culture d’assidus de Contrepoints, vous aurez fait le parallèle avec le dictateur déchu Sarko Ier, qui conquit la gloire et le pouvoir à la pointe du kärcher, pour avoir été, lui aussi, le Ministre de l’Intérieur-qui-n’a-obtenu-aucun-résultat-pour-faire-chuter-la-délinquance.

Conclusion, le Prochain, en 2017, c’est qui ? Question subsidiaire : quelles seront les peines des aimables citoyens interpellés et écroués en comparaison de celle de Nicolas, de la Manif Pour Tous ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Maxime Lefebvre.

Il y a 14 ans, pendant que tous les regards se tournaient vers Pékin où s’ouvraient les 29e Jeux olympiques d’été de l’ère moderne, la guerre éclatait entre la Géorgie et la Russie. En jeu, les régions séparatistes pro-russes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, officiellement rattachées à la Géorgie.

Ce conflit présente de nombreuses similitudes avec celui qui sévit en Ukraine depuis le mois de février : une Russie de Poutine (qui, en 2008, était certes Premier ministre entre deux présidences, mais demeurait le ... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Candidat sous la casaque présidentielle, Manuel Valls a été éliminé dès le premier tour de la 5e circonscription des Français de l’étranger regroupant Monaco, Andorre, l'Espagne, et le Portugal. La claque l’a laissé sans voix : il a même décidé de fermer son compte Twitter.

🔴 Après sa défaite dès le premier tour des élections #Législatives, Manuel Valls supprime son compte Twitter. pic.twitter.com/pwNVKemzwx

— Élections 2022 🗳 (@2022Elections) June 5, 2022

La défaite de l’ancien Premier minist... Poursuivre la lecture

L'Élysée maintient la consigne déjà édictée par Emmanuel Macron il y a cinq ans, et héritée de Nicolas Sarkozy en 2007. Les ministres défaits lors du scrutin des 12 et 19 juin devront quitter le gouvernement, a confirmé le palais présidentiel ce dimanche. Élisabeth Borne, fraîchement nommée à Matignon, ne dérogera pas à la règle. La moitié du gouvernement est concernée.

Bien que la situation soit nettement différente de celle de 2017 - ils n'étaient que six concernés -, l'Élysée a décidé de maintenir la consigne déjà édictée par Emmanu... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles