Hollande : l’Homme au fez rose

François Hollande en tunisie (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René le Honzec sur Hollande en Tunisie

Je n’ai pu résister au plaisir (solitaire) de rendre hommage au roman de Marcel Grancher « La Dame au fez rose », genre de titre qu’il affectionnait. Non, ce n’était pas un grand penseur, mais Hollande non plus : cette obstination à aller sourire à des pays qui affichent une hostilité de principe envers le vilain ex-colonisateur, qui régulièrement font le compte des « horreurs perpétrées par la France » (on s’est barré il y a 50 ans quand même, si la tuyauterie des chiottes ne fonctionne plus, c’est plus nous !) pour quémander/exiger des investissements qui seront gérés par une administration qui est toujours la même que sous Ben Ali, toujours corrompue. Investir dans le tourisme ? On a déjà donné… Aider la Démocratie, c’est la formule usuelle pour refiler des subventions à fonds perdus. Et la majorité des Tunisiens de France ont voté Ennhada.

Très encourageant en effet.