Hollande : l’Homme au fez rose

Le regard de René le Honzec sur Hollande en Tunisie

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
François Hollande en tunisie (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande : l’Homme au fez rose

Publié le 3 juillet 2013
- A +

Je n’ai pu résister au plaisir (solitaire) de rendre hommage au roman de Marcel Grancher « La Dame au fez rose », genre de titre qu’il affectionnait. Non, ce n’était pas un grand penseur, mais Hollande non plus : cette obstination à aller sourire à des pays qui affichent une hostilité de principe envers le vilain ex-colonisateur, qui régulièrement font le compte des « horreurs perpétrées par la France » (on s’est barré il y a 50 ans quand même, si la tuyauterie des chiottes ne fonctionne plus, c’est plus nous !) pour quémander/exiger des investissements qui seront gérés par une administration qui est toujours la même que sous Ben Ali, toujours corrompue. Investir dans le tourisme ? On a déjà donné… Aider la Démocratie, c’est la formule usuelle pour refiler des subventions à fonds perdus. Et la majorité des Tunisiens de France ont voté Ennhada.

Très encourageant en effet.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
2
Sauvegarder cet article

Durant mon enfance, dans les années 1980, il était coutume d’entendre nos maîtres d’école attirer notre attention sur la menace que constituait l'URSS pour la France. L'importance de l’espace soviétique révélée sur les planisphères politiques de l'Europe accrochés aux murs des classes, accentuait chez nous cette impression de danger existentiel.

Notre compréhension enfantine du monde nous interdisait de le savoir, mais nous étions alors en pleine crise des euromissiles. C'était le temps révolu de la Guerre froide, dont nul n’envisageai... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles