Die Partei der Vernunft, parti libertarien allemand

Le parti libertarien allemand, le Partei der Vernunft, a publié son programme pour les prochaines élections.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Die Partei der Vernunft, parti libertarien allemand

Publié le 27 juin 2013
- A +

Le parti libertarien allemand, le Partei der Vernunft, a publié son programme pour les prochaines élections.

Le programme général du parti est disponible ici.

La convention fédérale du Partei der Vernunft est terminée pour cette année. Le programme des prochaines élections, version allégée du programme général, a été adopté, et contient toutes les mesures qui devront être mises en œuvre immédiatement, pour les quatre prochaines années, jusqu’aux prochaines élections du Bundestag. Aucun parti autre que le PDV n’a des objectifs aussi clairs, et les appliquera. En voici les points importants.

·  Un système d’imposition juste et équitable (suppression de l’impôt sur le revenu, aucune imposition sur les retraites, autonomie fiscale des communes, punir le gaspillage de l’impôt, sortie du Mécanisme Européen de Stabilité, ne plus financer la gabegie bruxelloise, diminution graduelle des subventions)

·  Une énergie abordable pour chacun (abolition des tarifs des énergies renouvelables, annulation de l’impôt sur le pétrole et de la taxe sur l’énergie, libre choix local de l’approvisionnement en énergie)

·  En finir avec la contrainte de l’euro (abandon du marché monétaire, abolition du monopole de la Banque Centrale, choix libre de la monnaie par les citoyens afin d’assurer la stabilité)

·  Protection des données plutôt que surveillance mondiale (aucune collecte des données, aucun traitement/requête des données, y compris bancaires, sans l’accord des concernés, aucune divulgation des données à d’autres Etats)

·  Abolition des adhésions obligatoires (notamment aux chambres de commerces et d’industrie, ou à d’autres institutions comparables)

·  Aucune discrimination à travers des quotas

·  Abolition de la redevance audiovisuelle

Traduction pour Contrepoints par Pierre-Yves Jama.

Voir les commentaires (13)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (13)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Finn Andreen.

Les libertariens se demandent souvent pourquoi le socialisme continue à être si populaire, alors qu’il s'est avéré être un tel échec en tant qu’idéologie politique et système économique. Bien que l’idéologie de l’éducation publique et des médias traditionnels soient des raisons importantes qui expliquent cela, la persévérance obstinée du socialisme est aussi quelque peu fictive, car le socialisme a évolué : le socialiste d'aujourd'hui n'est pas le socialiste d'antan.

Cette distinction est importante à garder en... Poursuivre la lecture

Par Karel Beckman Traduit par Mathieu Chauliac, Institut Coppet.

Avant la publication par Hans-Hermann Hoppe de sa critique sans précédent de la démocratie dans Democracy The God That Failed en 2001, les libertariens ne considéraient pas l’analyse de l’idée de démocratie comme prioritaire. Il est probablement juste de dire qu’ils avaient tendance à la concevoir comme un système politique neutre, susceptible d’orienter une société dans la direction soit individualiste soit collectiviste. Les menaces représentées par le socialisme et le ... Poursuivre la lecture

Le comportement et le discours d'Emmanuel Macron vis-à-vis de Vladimir Poutine ne sont pas au goût des Ukrainiens et des pays les plus amicaux envers eux (comme la Pologne). Les nombreuses conversations téléphoniques entre le président français et son homologue russe et la volonté de Macron de ne pas humilier Poutine surprennent à l’étranger.

Macron est considéré comme un atlantiste par les Français, et pro-Poutine par les Ukrainiens. Des tensions ont d’ailleurs parfois éclaté comme le montrent les propos du Premier ministre polonais q... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles