Turquie : un tournant libéral ?

Et si les révoltes en Turquie présageaient d’un futur davantage libéral pour le pays ?

Et si les révoltes en Turquie présageaient d’un futur davantage libéral pour le pays ?

Par David Boaz, depuis les États-Unis.

Manifestations place Taksim

Contre quoi les manifestants de la place Taksim se révoltent-ils ? J’ai remarqué la semaine dernière un sondage d’un journal turc qui permet d’y répondre en partie. Comme l’illustre la une du journal Hurriyet : 

Les manifestants sont jeunes, libéraux, et en colère contre le Premier ministre turc selon un sondage.

En effet, un sondage réalisé sur Internet auprès de 3 000 manifestants et réalisé par deux universitaires a permis d’obtenir les résultats suivants, parmi d’autres :

Une large majorité des manifestants qui ont répondu au sondage (81,2%) se définissent comme libéraux. 64,5% des répondants se définissent comme laïcs.

Et c’est également au tour du Washington Post de nous indiquer qu’un jeune manifestant, Aysun Yerlikaya, reproche au Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan de faire du… manger bouger ! [1]

Erdogan “s’introduit dans tous vos choix, pour vous dire quoi boire, quoi manger », en référence au conseil que le Premier ministre avait donné plus tôt dans l’année de manger du pain complet de préférence.


Sur le web – Traduction Contrepoints

  1.  Ndt : la version anglaise le comparait à Michelle Obama et Michael Bloomberg, moins évidents pour un public francophone.