Défilé du 1er mai : le bide

imgscan contrepoints 2013772 1er mai barjot

Le regard de René Le Honzec.

Le regard de René Le Honzec.

Après les minables tentatives de minimiser les manifestants pour tous, le déballage des divisions entre syndicats si peu nombreux en cortèges n’a pas attiré les commentaires sur leur représentativité de ceux-la même qui affectaient de mépriser les 700 000 signatures, les centaines de milliers, le million et plus d’amis de Frigide Bardot. Il est vrai que c’est une tradition républicaine à la française que de refuser de vrais syndicats représentatifs ; on est si bien entre soi pour se distribuer les prébendes.