Entrepreneuriat : comment libérer les énergies en France ?

Grande conférence à Paris ce 6 avril pour encourager l’entrepreneuriat en France.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
RD

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Entrepreneuriat : comment libérer les énergies en France ?

Publié le 31 mars 2013
- A +

Grande conférence à Paris ce 6 avril pour encourager l’entrepreneuriat en France.

Par la rédaction de Contrepoints.

Entrepreneuriat : comment libérer les talents et les compétences en France ?

Débat organisé par le Forum Libéral Européen avec le soutien de la

Friedrich Naumann Foundation for Freedom et d’Alternative Libérale.

Paris, France

Samedi 6 Avril 2013

16h00-18h00

Programme
Langue de travail : Français/Anglais

L’avenir de la France est en danger. Nous connaissons l’origine du problème, mais nous constatons que le gouvernement actuel n’affronte pas les grandes questions. Nous les Libéraux français, voulons  organiser des discussions interactives portant sur l’esprit d’entreprise et sur l’importance des innovations qui pourraient remettre l’économie française sur la voie du progrès.

Un café vous sera proposé dès 15h30 dans les locaux de la conférence.

Ouverture :

Olivier Mousson, Président de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale

Susanne Hartig, Directeur Exécutive du Forum Libérale Européen (ELF)

Frédéric de Harven, Président d’Alternative Libérale, membre d’ELF

Keynote speech: « The European Liberal Democrats: Promoting Innovation and Entrepreneurship across Europe » par Sir Graham Watson MEP, Président  du Parti ALDE, Les Libéraux Démocrates Européens

Débat avec :

Denis Jacquet, Président de la société d’e-learning Edufactory et du mouvement Parrainer la croissance.

Armand Bogaarts, Entrepreneur et dirigeant (CDL, LCL Belgium, T-Plan N.V.)

Alexander Graf Lambsdorff, Député Européen (FDP), Vice Président de l’ALDE

Hervé Lambert, président de l’organisation patronale Le Cerf, candidat à la présidence du Medef

Modéré par Aziz Senni, Entrepreneur Social, Fondateur Président du Conseil de Surveillance du fond d’investissement Business Angels des Cités, Fondateur Président d’ATA.

Clôture :

Jean Artuis, Sénateur de la Mayenne (UDI), ancien Ministre, Vice Président de l’UDI (responsable du projet européen), clôturera nos débats et nous offrira le cocktail de l’amitié

Lieu : Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, 4, Place Saint-Germain-des-Pres, 75006 Paris


 

Les Tables Rondes de Ralf Dahrendorf.

Les Tables Rondes de Ralf Dahrendorf ont pour but d’offrir aux membres du Forum Libéral Européen (ELF) une occasion de se pencher, rapidement, sur des questions précises. C’est donc sous le nom de Ralf Dahldorf, qu’ELF espère promouvoir des réunions de haute qualité. Par surcroît, ELF souhaite ainsi fournir aux Libéraux de tous les niveaux des recommandations relatives à des événements politiques nouveaux  apparaissant sur la scène libérale européenne, et renforcer son image par des conférences présentées à la mémoire de Ralf Dahrendorf.

ELF souhaite, par l’organisation de ces Tables Rondes, souligner les nombreuses contributions de Lord Dahrendorf qui, dans ses diverses fonctions, était le champion d’une démocratie libérale et d’une intégration européenne. Dahrendorf n’a cessé de promouvoir le rôle de l’Union Européenne dans la garantie des droits de l’homme et de la liberté. Son expérience considérable, combinant les sciences et la politique, lui donnèrent la base de ses travaux au Parlement allemand pour le Free Democratic Party, puis comme commissaire européen, membre de la Chambre des Lords, et enfin comme chairman de  la Fondation Frederich Naumann.

Durant ses quatre années à Bruxelles (1970-1974), Lord  Dahrendorf était responsable des relations et du commerce international, et ultérieurement de la recherche, des sciences et de l’éducation. Il était l’ardent défenseur d’une Europe forte. Comme membre de la Commission, il critiquait sévèrement la bureaucratie de l’Union Européenne, et souhaitait, avec passion, l’exercice de pouvoirs accrus par le Parlement Européen.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le monde de l’entrepreneuriat est obsédé par l’idée géniale.

Cette obsession se traduit par une conception du processus dans lequel la création d’une entreprise nécessite une grande idée, qui va être ensuite mise en œuvre dans une phase dite d’exécution. S’ensuivent des concours d’idées dans les entreprises, des séminaires d’idéation (sic!), et autres activités sans intérêt mais ludiques. En fait, l’idée de départ ne compte pas… ou quasiment pas. Mais alors comment faire pour lancer un business original ?

Ikea est sans aucun dou... Poursuivre la lecture

Le besoin des entreprises de répondre aux nombreuses ruptures de leur environnement les amène souvent à créer une entité spécifiquement consacrée à cette question. Le nom peut varier, mais ces entités innovation rencontrent très souvent le même problème : leurs belles idées ne donnent pas grand-chose sur le marché, quand elles atteignent cette étape. Comme souvent, cela tient à la façon dont elles sont conçues et au modèle qui sous-tend leur activité.

J’avais il y a quelques semaines l’occasion d’intervenir dans une très belle ETI indu... Poursuivre la lecture

Par Veronique de Rugy Un article de Reason

On m'a récemment rappelé une vérité profonde sur le marché libre et les prix qui se trouvent en son centre. Malheureusement, cette vérité est souvent négligée à la fois par les détracteurs de l'économie de marché et par les économistes comme moi. Cette vérité toute simple est que le système de prix fonctionne grâce et seulement grâce à un ensemble d'institutions qui favorisent la coopération entre nous.

En tant qu'économiste, j'ai l'habitude de défendre l'idée que les marchés libres, b... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles