L’Europe et les continents

La notion de continent est géographique, non identitaire. Il n’y a que les Européens qui affirment leur identité par rapport à un continent.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
carte-du-monde

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

L’Europe et les continents

Publié le 29 mars 2013
- A +

La notion de continent est géographique, non identitaire. Il n’y a que les Européens qui affirment leur identité par rapport à un continent.

Par Jean-Baptiste Noé.

Lors d’un dîner amical, la semaine dernière, nous étions six à table. Deux Français et quatre Américains : un Brésilien, un Étasuniens, un Canadien, un Chilien. Je fis remarquer que les Américains étaient majoritaires ce soir-là, ce qui ne plut guère à la personne qui venait de Chicago. « Nous sommes les vrais Américains » dit-il. « Personne ne se définit par son appartenance continentale ».

Ce qui est vrai. Personne ne se sent attaché à un continent. Les Chiliens sont Chiliens, les Japonais, du Japon, non pas Asiatiques. La notion de continent est géographique, non identitaire. Il n’y a que les Européens qui affirment leur identité par rapport à un continent. Sauf que l’Europe, justement, n’est pas un continent. Du point de vue géographique l’Europe n’est pas distincte de l’Asie, ce n’en est que la péninsule prolongée, ce que faisait déjà remarquer Paul Valéry. C’est pourquoi beaucoup parlent de continent eurasiatique. Mais l’Europe n’est pas l’Empire romain, qui a contrôlé l’Afrique et l’Asie.

L’Europe n’est donc pas, de prime abord, une existence géographique. C’est d’abord une existence identitaire, c’est-à-dire culturelle. Être Européen, c’est donc se rattacher en premier à une culture particulière, avant que d’être le fils d’un bout de terre. Voilà ce que comprennent bien les personnes non Européennes. Comme quoi, le regard extérieur est toujours utile pour se connaître. Ce qui renvoie aussi à la construction de l’Union Européenne, que certains voudraient limitée à un territoire ou bien à des considérations seulement économiques. C’est conduire l’Europe à l’échec. Car l’Europe est d’abord une culture, ce que les Américains, les vrais, ont bien compris.


Sur le web.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • un nouveaux expert en tout genre , ou allez vous cherché tout ces braves gens remplis de connaisance ou tu moins le croie d’il

  • Tiens, un article de 2005 ….

  • Très mauvais article qui ne dis rien. Mais allez-vous chercher ces pipologues si juteux…
    Ma femme est américaine et vivant aux Etats-Unis, j’ai déjà eu de bonnes et longues discussions avec sa famille et mes collègues de travail à propos de l’Europe en tant que continent ou en tant qu’identité. Pour eux, l’Europe est un continent avant tout, ils ne comprennent pas les principes culturels, la longue histoire qui nous rassemble.
    Aucun argument, aucun exemple, mis à part une soirée ou six personnes ont démarré une conversation mondaine entre le roquefort et le digestif, probablement sous l’influence de l’alcool et peut-être même sous l’influence de stupéfiants. Ensuite juste avant sa masturbation pré-nocturne imaginant la brésilienne toute nue, Docteur avec un grand D nous a pondu un texte qui n’a ni queue ni tête.
    Merci Monsieur le Docteur en histoire de nous informer sur vos réflexions mûrement préparées.

  • Je ne suis pas d’accord avec cet article, c’est plutot le contraire qui se passe, les Americains voyant l’europe comme un seul pays etant donne de sa supercifie comparee a celle des autres grands pays (USA, Russie, Australie…).
    Et le Francais, Allemand, anglais… se sentant loin d’une mentalite commune europeenne.

  • autour de moi, tous les asiatiques que je connais ( issus de la peninsule indochinoise ) roule tous dans des voitures japonaises. curieux pour des gens qui n’ont pas conscience d’appartenir a un continent !
    quand a l’empire romain, il avait une unité geographique bien connue: la mer meditherranée.
    moi pas comprendre quoi vouloir dire article ?
    europe etre unité de langue ( indoeuropéen ) unité de race ( caucasien ) unité de culture ( greco-judeo-germanique ) unité de lieu ( partie de eurasie entre oural a l’est, mare nostrum au sud, atlantique a l’ouest )
    comprendre ??

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Par Philbert Carbon. Un article de l'IREF France

C’est sous cet intitulé alléchant que s’est tenue, le 10 janvier 2023, une soirée-débat à l’initiative de La Fabrique de l’industrie, le think tank de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM).

Pour commencer, arrêtons-nous sur le mot « souveraineté » qui a bien besoin d’être défini. Le co-président de La Fabrique de l’industrie, Pierre-André de Chalendar, par ailleurs président du groupe Saint-Gobain, rappela que souveraineté ne veut pas dire indépendance ni ... Poursuivre la lecture

défense européenne
1
Sauvegarder cet article

Il est difficile de trouver quelqu'un qui a quelque chose de positif à dire sur 2022 : les réussites économiques, sociales, éthiques, politiques, géopolitiques ont été rares ; les souffrances et les revers ont été monnaie courante. Où était le leadership pour revendiquer le succès, pour inspirer et pour dépeindre le meilleur de l'humanité ?

Nos perspectives d'avenir se sont assombries et les attentes ont été tempérées à plusieurs reprises par l'affirmation que « ce n'était pas aussi grave que nous le craignions ». Le principal thème ré... Poursuivre la lecture

Une organisation sans processus ne peut pas fonctionner au-delà d’une certaine taille.

Pourtant, il arrive souvent que le développement de processus étouffe la créativité, c’est-à-dire la capacité de l’organisation à continuer de répondre aux défis de son environnement. Comment résoudre ce paradoxe ? La clé réside dans la conception que l’on a de ce qu’est un processus.

« Par lassitude devant l’effroyable multiplicité des problèmes, la complexité et les difficultés de la vie, la grande masse des homm... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles