Libérer la Syrie

Eh voilà maintenant que François Hollande veut libérer la Syrie !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013636 Syrie

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Libérer la Syrie

Publié le 14 mars 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

À la rigueur, après s’être fait la main en Côte d’Ivoire, Sarko pouvait ignorer dans quel bordel il allait flanquer toute la région sahélienne en « libérant » la Libye en parfait ignorant des réalités ethniques et tribales du coin qu’il fut. V’la- t-y pas que Flamby veut carrément libérer la Syrie de son despote syrien soutenu par des Syriens au profit de Syriens qui sont contre les autre Syriens qui sont contre eux. Heureusement que l’Occident est là pour apporter la démocratie dans ces pays, avec le succès que l’on a pu constater en Afghanistan, en Irak, en Libye, au Mali, et bientôt en Syrie. Je trouve cela un tantinet colonialiste qui-nous-rappelle-des-heures-sombres-de-notre-Histoire et très vexant pour la Ligue Arabe et les pétés de thunes du Golfe qui, j’en suis sûr, meurent d’envie de mettre leurs armées et leurs dollars en commun pour libérer leurs frères, ce qui nous ferait des vacances.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Et si ce n’était qu’une relance Keynésienne. Dépenses militaires pour résorber le chômage ! Une bonne guerre ….pour relancer l’économie et nous appauvrir en core plus !

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Tommaso Vitale et Emilien Houard-Vial.

 

Si cette année Giorgia Meloni et Marine Le Pen ont concentré l’attention des commentateurs des deux côtés des Alpes, l’abstention est bien la donnée politique la plus importante qui ait émergé de ces élections. Le choix délibéré de millions de citoyens de se détourner de l’arène politique est souvent agrémenté de propos négatifs sur leur supposée irresponsabilité ou manque d’éthique. Pour autant, le registre de la culpabilité est-il le plus pertinent pour répondre au grave problè... Poursuivre la lecture

la liberté
5
Sauvegarder cet article

La guerre russe en Ukraine place une fois de plus le monde occidental, le monde des démocraties libérales, face à ses renoncements et ses douloureuses contradictions.

Comme dans les années 1930 face à l'Allemagne, l'Italie et l'URSS, on le voit se lever au nom de ses principes face à l'autoritarisme brutal d'un Vladimir Poutine, mais on le voit aussi se braquer dans des certitudes sociales et/ou climatiques qui lui font imposer ses jolies politiques d'en haut en oubliant qu'il tient ses pouvoirs des individus. Exemple typique, les zone... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

« Docteur, j’ai mal partout, quand je touche mon ventre avec mon doigt j’ai mal, quand je touche mon genou j’ai mal, quand je touche ma tête j’ai mal… » ; et le docteur de répondre : « vous avez juste le doigt cassé ».

Le gouverné aussi dit avoir mal partout, mais c’est son doigt qui est cassé, son doigt démocratique.

Est-ce du spleen ou du blues qu’éprouve le gouverné, difficile de trancher. Mais le mal être est indubitable. Pourtant, nous essayons, nous nous débattons, tentons de trouver une position plus agréable, pour un mom... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles