Cumul des mandats : et la proposition 48 du candidat Hollande ?

Les partisans de l’application des propositions de campagne de François Hollande, notamment le mariage pour tous, devraient également songer aux autres propositions, dont celle relative au cumul des mandats.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
sebastien pietrasanta justice social

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Cumul des mandats : et la proposition 48 du candidat Hollande ?

Publié le 30 janvier 2013
- A +

Les partisans de l’application des propositions de campagne de François Hollande, notamment le mariage pour tous, devraient également songer aux autres propositions, dont celle relative au cumul des mandats.

Par le Parisien libéral.

Vous avez suivi la polémique BFM / iTélé ? Les deux chaînes d’info continue ont commencé la journée du dimanche 27 en concentrant leur antenne sur l’arrivée du Vendée Globe Challenge, remporté par François Gabart sur Macif, plutôt que sur la manif pro mariage pour tous. Comme dirait BFM, « priorité au direct ! ».

Chacun aurait pu se dire « une (petite) chaine télé privée, après tout, est libre de sa programmation ».

Eh bien non ! Les constructivistes de gauche n’en restent pas là, bien que la manif de dimanche ait rassemblé 400 000 personnes qui défilaient pour soutenir un projet de loi dont on est sûr qu’il sera adopté – il s’agit en effet d’une promesse gouvernementale, la gauche détient la majorité à l’assemblée nationale et la majorité des Français sont en sa faveur. Mais certains de ces querelleurs, spécialistes du jeté d’huile sur le feu de la guerre civile, ne veulent pas laisser ce choix éditorial là où il en est. Exemple :  Sébastien Pietrasanta, député-maire PS d’Asnières-sur-Seine, a indiqué sur son compte Twitter qu’il allait « écrire au CSA pour demander des explications sur la différence de traitement médiatique entre le « mariage pour tous » et la « manif pour tous »« .

Qui est Sébastien Pietrasanta ? C’est un cumulard. Il se bat pour l’adoption de la proposition 31 du candidat Hollande, c’est tout à son honneur, mais que fait-il de la proposition 48 du candidat Hollande ? Permettons-nous de rappeler au Maire d’Asnières son contenu : « Mes 60 engagements pour la France » , 26-01-2012, François Hollande : « Je ferai voter une loi prohibant le cumul des mandats. Le mandat parlementaire pourra être simplement cumulé avec un mandat local mais pas d’exécutif local. » Asnières étant une commune de 82 000 habitants, elle mérite un maire à temps plein, non ?

Il n’y a pas que l’UMP Asnières qui demande à Sébastien Piétrasanta s’il va enfin choisir entre ses deux mandats, il y a aussi le député lui-même, qui « s’interrogeait » en juillet dernier. Le Parisien a fait part de la réflexion en cours de Sébastien Piétrasanta. C’était pourtant inscrit sur son blog (mais est-ce vraiment son blog ? [1]), « fin du cumul des mandats ».
Entre l’insécurité (Asnières a une zone de sécurité prioritaire), les problématiques liées aux transports en commun ou routier, ou la gestion des zones inondables, il y a de quoi faire à Asnières.

Est-ce que les socialistes vont mettre en œuvre LEUR programme ?

Sinon, au sujet de BFM et iTélé, la demande du maire d’Asnières n’a évidemment aucun sens. Les chaines privées sont encore libres de leurs choix éditoriaux. En attendant qu’un commissaire du peuple soit désigné pour contrôler leurs programmes, bien sûr.


Sur le web.

Note :

  1. il ne s’agit vraisemblablement pas du blog perso de cet enseignant du secondaire, comment aurait-il laissé passer « LA JUSTICE SOCIAL » sans E à sociale, accordée avec LA justice ? On a donc vraisemblablement affaire au blog perso d’un fan, collégien sans doute. Enfin, a priori..
Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Je pense que le cumul des mandats pourrait être possible dans certains cas ciblés, le second non rémunéré et sans pouvoir et juste consultatif avec en plus aucune possibilité de se faire réélire, afin de se mettre dans la peau du contribuable qui lui risque tous les jours précarité et licenciement. Bien sûr non rémunération non plus pour vice présidence de communautés de commune et petits gadgets accumulés pour remplir les poches et les années de ces messieurs que souvent seul le bagoût a fait élire sans hélas les compétences économiques, qui devraient être les seuls critères pour une élection!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
plan de relance france
0
Sauvegarder cet article

Par h16.

Aujourd'hui, soyons fous. N'ayons peur de rien, soufflons bien fort dans le appeau à trolls et imaginons que nous ayons toute latitude pour tenter de résorber la crise actuelle, ou, au moins, d'en atténuer au maximum les effets. Quelles pourraient être les mesures les plus efficaces pour relancer l'activité économique du pays et y créer des emplois ?

On pourrait pour commencer imprimer plusieurs centaines de milliards de billets de 100 euros et les distribuer aux pauvres, directement. Cela n'enrichirait pas tellement le... Poursuivre la lecture

candidat
0
Sauvegarder cet article

Par Éric Verhaeghe.

Peut-on être ministre fictif ? L'engouement de l'équipe en place pour la campagne électorale le prouve. On peut être chargé d'un maroquin prestigieux en pleine période de tension politique et juger utile de battre la campagne des municipales pour se faire élire en province. Pas sûr que ce message envoyé aux Français fasse vraiment sérieux.

Jusqu’ici, on pensait qu’il était difficile d’être un ministre fictif. Mais cette prudence ou cette pudibonderie de l’ancien monde n’a plus cours dans la start-up nation, o... Poursuivre la lecture

Par Éric Verhaeghe

Interdire le cumul des mandats est-il démagogique ? Édouard Philippe, député, maire du Havre et proche d’Alain Juppé, conseiller d’État dans la vie civile, accessoirement plausible prochain Premier ministre, n’a pas craint de le dire à l’Assemblée Nationale lorsque la proposition est venue sur le tapis.

Combat contre le cumul des mandats, mesure « démagogique »

Le 15 novembre 2012, Édouard Philippe a posé une question au gouvernement sur le cumul des mandats, formulée comme ceci :

Ma question s’adresse... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles