Act-up : le gai dérapage

Encore une fois, on constate que la subvention subvertit tout : les médias et les associations citoyennes.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Act-up : le gai dérapage

Publié le 25 janvier 2013
- A +

Décidément, il ne fait pas bon avoir une opinion dissidente dans la « France apaisée » de François Hollande : j’ai découvert au détour de son site web que pour l’association citoyenne, festive et über-conscientisée Act-Up, ne pas partager leur point de vue est anti-démocratique. Oui. Anti-démocratique, rien de moins…

On pourrait croire à un petit dérapage, ce mot qu’emploient justement ces associations d’individus plein de droits, de grands principes et de belles actions pour désigner les propos qu’ils jugent indignes d’être prononcés et qui heurtent leurs chastes oreilles citoyennes. Mais ici, nous sommes dans le camp du Bien, celui qui prône une ouverture universelle des esprits et des sphincters aussi libératrice que nécessaire. Il n’y a donc aucun dérapage, tout est assumé : Hollande va recevoir des opposants au mariage homosexuel. Il commet donc une faute, un péché même, voire un péché capital (l’inquisition s’est réunie, elle en discute encore à l’heure où j’écris ces lignes, et le verdict n’est pas encore définitif).

Il faut comprendre que même si le président Hollande avait reçu le soutien du mouvement en tant que candidat officiel du parti socialiste (donc, le camp du Bien), il n’en était pas moins scruté pour vérifier tout écart de parole, de pensée, d’action ou d’omission qui l’aurait malencontreusement fait basculer dans l’abominable camp des rétrogrades, des conservateurs, des critiques ou pire, du Mal. Les tentations sont grandes dans ce monde d’essayer le chemin de la facilité, celui-là même qui consiste à bercer tant les uns que les autres d’illusions, et à ne finalement rien faire par paresse (encore un péché capital, d’ailleurs).

Or là, c’est le drame : en acceptant ainsi d’écouter les mécréants, ces hérétiques opposés au mariage homosexuel, le président ne fait pas montre d’ouverture d’esprit. Recevoir Act-Up, distribuer des préservatifs fluos parfum vanille en conseil des Ministres, ou distribuer de généreuses subventions à cette association, ça, c’est faire preuve d’ouverture d’esprit. Recevoir les associations religieuses, entendre les arguments des opposants au mariage homosexuel, ça, c’est verser dans le parjure, frôler l’excommunication citoyenne, c’est, pour tout dire, anti-démocratique ! Ce serait comme accepter de fournir un avocat à Göring à son procès ! (Ici, le lecteur vigilant insèrera une vignette plastifiée pour Point Godwin)

point godwin

De la même façon qu’il fallut, jadis, dans ces Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire (ici, le lecteur vigilant gagne un roudoudou festif), condamner sans attendre les pires ordures que l’humanité eut produites par erreur, on ne pourra faire autrement que rejeter avec force toutes les mièvres idioties, les abominables arguments et les pathétiques pleurnichements ridicules des opposants, ces tristes reliquats aux odeurs naphtalines d’un passé largement révolu !

Pour cela, on remarquera qu’à l’évidence, ces blasphémateurs anti-mariage homosexuel sont des homophobes, et peu importe qu’ils comptent dans leurs rangs des homosexuels, traîtres voire relaps au message de paix, d’amitié et d’ouverture des associations citoyennes de promotion d’égalité des droits, des sexes, des genres, des pratiques, et des participes passé-E-s. Partant, un opposant devenu homophobe est en contravention évidente avec La Loi, qui interdit les pensées déviantes, et qui limite sainement la liberté d’expression à la Liste Officielle des Sujets Abordables et des Faits Historiques Reconnus. Pour Hollande, les recevoir ainsi, au vu et au su de tout le monde citoyen, vigilant et conscientisé, c’est un affront et c’est surtout parfaitement anti-démocratique puisque cela revient à écouter des hors-la-loi. Tout le monde sait qu’écouter des hors-la-loi, c’est anti-démocratique. Voyons. Enfin. C’est évident.

Comme, à l’évidence, la République est défaillante en laissant ainsi s’exprimer des gens à l’opinion contraire aux canons officiels, il faut agir.

C’est pourquoi les Jeunes Socialistes, qui font, comme chacun le sait, partie du Camp du Bien, ont courageusement listé ces élus qui doutaient, ces félons d’un autre âge et ces individus captieux que le monde propre sur lui se doit d’éviter : rapidement, un site pour dénoncer les homophobes était né ! Ah, quelle belle idée que ces listes d’opposants homophobes, tenues avec un soin administratif et méticuleux, qui pourront ensuite être utilisées pour marquer d’un signe clair et distinct ces déviants (attention : c’est un marquage symbolique, bien sûr, comme la liste. On est dans la figure de style, ici, hein, pas de dérapage !)

C’est pourquoi Act-Up n’a pas hésité à claquer le beignet de ces socialistes fourbes et traîtres à leur allégeance au Progrès Très Vrai et Très Bon. Georgina Dufoix, venue connement argumenter avec les opposants homophobes, aura été démocratiquement empêchée de discuter par des citoyens alertés de son passage qui ont alors déversé du faux sang pour protester contre la prise de position de l’ex-ministre sur le mariage pour tous. Après tout, l’impétrante se rendait coupable (comme le mentionnait avec ferveur le tract des courageux fanatiques militants présents sur place) :

« …de contaminations VIH, de prises de risques et de suicides chez les LGBT, particulièrement parmi les plus jeunes. Après avoir provoqué la contamination de milliers d’hémophiles, l’ancienne ministre socialiste entend aujourd’hui participer à celle de milliers de pédés. »

Et c’est pourquoi on comprend dès lors la Saine Colère qui s’est emparée des mêmes militants lorsqu’ils ont appris que Hollande allait à son tour écouter le Malin susurrer dans son oreille ses douceâtres sophismes qui insèrent le doute et la confusion dans l’esprit de tous les hommes, même les plus forts, fussent-ils Présidents !

Heureusement, grâce au nécessaire abondement des finances publiques pour subventionner les associations qui défendent ainsi la Démocratie, la Liberté d’Expression et la Pluralité des Opinions politiques ou religieuses (ou un mélange rigolo des deux), ActUp peut continuer son combat. Il n’est que juste ironie que, finalement, des personnes qui leur sont parfaitement opposées se retrouvent ainsi à travailler, indirectement et par le truchement d’un impôt aussi citoyen que festif, pour ces associations et financent leurs actions. Ainsi, en 2010, Act Up a pu barboter bénéficier de 218.750 euros d’aides de l’État et de 15.000 euros des Mairies. En 2011, la Mairie de Paris a par exemple voté 50.000 euros de subventions de fonctionnement à Act Up et, en 2012, 35 000 euros supplémentaires. Tous les Parisiens, forcément homophiles et détendus de l’impôt, frétillent d’aise à cette idée.

Citoyenne et Festive, depuis 1789

Malgré tout, la question qui s’impose est de savoir ce qui est le plus grave, le plus lourd de conséquence : que les finances publiques permettent ainsi à des associations si ouvertement opposées à la liberté d’expression de limiter le débat, ou que ces associations puissent ainsi appeler à museler des individus sans que la presse, elle aussi massivement subventionnée, ne réagisse le moins du monde devant ces atteintes évidentes à la liberté d’expression ? Qu’est-ce qui est le plus choquant : que tout le monde doive ainsi payer pour supporter ces messages, ou que tout le monde doive aussi payer pour que la presse n’en parle pas, que le débat s’étouffe lentement sous l’indifférence calculée et consciente des médias ?

Et ces associations dont la bouche est toujours remplie de tolérance, d’ouverture d’esprit et de compréhension de l’autre l’altérité n’ont-elles pas un nécessaire devoir d’introspection pour savoir si, quelque part, elles ne vont pas un chouilla trop loin ? Ne devaient-elles pas, jadis, montrer l’exemple, et certainement pas celui de la surenchère outrancière ? Ne sont-elles pas en dehors de leur rôle lorsqu’elles empêchent, physiquement, des débats d’avoir lieu ? Sont-elles encore représentatives de quoi que ce soit, si ce n’est justement de l’intolérance, de la fermeture d’esprit et de l’incompréhension compulsive de l’autre ?
—-
Sur le web

Voir les commentaires (34)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (34)
  • … n’oublions pas que la même association haineuse avait appeler à préparer « les planches et les clous »… On voit de qui elle parle….

  • La Gestapette commence à devenir hargneuse.

  • Dors tranquille, kamarad ! Les Associations du Bien vont te débarrasser des pollueurs, des sociaux-traîtres, et bientôt de Ceux Qui ne Pensent pas Körrectement.
    Les deux mamelles du socialisme français, à savoir le dressage de liste et la désignation des coupables, ces deux mamelles, donc, sont pleines et turgescentes !!

  • Avec ces histoires, il y en a toujours un qui fini par se faire entuber. Je laisse donc à Hollande la place…ça va peut être le remettre dans le droit chemin, qui sait ?

  • Act up est une association qui agit dans la lutte contre le sida, de ce fait , elle mérite le respect, mais je doute que vous sachiez le sens du terme respect
    vous avez dépassé les bornes de juste supportable
    si je milite contre le mariage entre blanc et noir je ne suis pas raciste, si je comprend bien la portée de ce texte nauséabond
    texte homophobe , diffamatoire contraire aux lois contenu dans le code pénal , le web n’est pas le défouloir de votre haine des autres

    • Donc, si je comprends bien, les gens comme vous détiennent une vérité absolue. Ceux qui sont contre avis ne sont que des gens à qui il faudrait interdire la liberté de s’exprimer. Tout bonnement déplorable. Bientôt, au nom de la tolérance, vous procèderez aux massacres de masse…. Vive Staline et Pol Pot !

    • … j’allais oublier, mère nature doit être homophobe. Elle n’a pas prévu que deux personnes du même sexe puissent se reproduire….

    • @tedy
      Je cite: « Si je milite contre le mariage entre blanc et noir je ne suis pas raciste, si je comprend bien la portée de ce texte nauséabond. »
      Vous n’avez pas compris la portée de ce texte que vous jugez nauséabond.

    • Globalement, toute idée contraire à celle du PS, du PC, du Front de Gauche et à leurs quirielles d’associations satellites est considérée comme diffamatoire.

    • Ce n’est pas parce qu’une association a pour objet un juste combat que sa façon de le mener ne vaut pas qu’elle soit critiquée. Illustration : Si pour luter contre le sida on finit par légiférer sur la mise en place de ghetto pour y enfermer les personnes atteintes afin qu’elles ne propagent plus leur maladie, comment jugeriez vous ?
      Votre détour par le mariage entre noir et blanc montre effectivement que vous n’avez pas compris la portée de ce texte ; il n’est ni homophobe, ni diffamatoire, ni haineux. Et si vous pensez le contraire, c’est que vous avez des arguments, non ?

    • Réaction intéressante du troll Tedy puisque le texte ne parle pas du mariage homosexuel (et je ne prends absolument pas position, ni pour, ni contre). En revanche, il expose le mécanisme lamentable et parfaitement totalitaire des militants qui, la bave aux lèvres, n’ont que le mot « homophobe » et « code pénal » à la bouche, et veulent empêcher les opinions divergentes de s’exprimer, ce qu’illustre très bien notre troll.

    • Il a rien compris le monsieur…
      Un conseil : Avant de faire référence au code pénal, commencez par ça :
      http://www.apprendre-a-lire.com
      http://www.bescherelle.com
      http://www.lerobert.com

    • tedy: « texte homophobe , diffamatoire contraire aux lois contenu dans le code pénal »

      Tiens un petit nazi qui veux interdire la libre expression de ceux qui ne pensent pas comme lui.

      A lire le texte on peut se dire que h16 exagère peut-être mais à vous lire on voit que non.

      PS: ça n’a rien à voir avec l’homosexualité, des comme vous qui défendent les nain de jardins ou les doryphores argentés de la côte ouest et veulent interdire aux autres de s’exprimer on en vois passer des tonnes.

    • Rien de pire qu’une idée dans un cerveau vide et étroit…

    • Amen !! (cf les visiteurs pour le ton)

      NB: Tiens un gaucho ><

    • Je suis pour le mariage et l’adoption homosexuel mais ça ne m’empêche pas de n’avoir aucun respect pour Act Up : cette association est sectaire et liberticide. Et elle n’hésite jamais à recourir aux actions illégales, y compris contre les homos qui ne partagent pas son discours (sur les rapports sans préservatif). Qu’elles soit subventionné par de l’argent public est scandaleux.

    • Une association qui insulte régulièrement la communauté catholique par ses provocations idiotes (mariage gay en plein milieu d’une église, insulte de notre chef spirituel, distribution de capotes à la sortie de la messe, etc.) ne mérite pas le respect.

      Et si vous voulez parlez de justice, merci de bien vouloir nous rappeler combien de fois Act-up a déjà été condamnée pour ses frasques.

  • Il est clair qu’au moins la crucifixion des homophobes qui lisent et commentent les articles de ce site nauséabond nous débarasserait une fois pour toute de la droite la plus conne du monde.

    • Donc, soit vous avouez ne pas avoir lu une ligne de ce site en quel cas, le qualificatif de « nauséabond » est sans fondement, soit vous vous rangez dans la catégorie des homophobes à crucifier.

      • dinsdale: « Quel crétin êtes-vous ? »

        Un type qui a au moins compris que le concept de ‘liberté d’expression’ s’applique à tous, même à ceux qui ne pensent pas comme nous.

        Voltaire toussa….

        Tiens par exemple toi : T’as deux de QI et tu n’es même pas capable de comprendre un texte simple, et bien tu as le droit d’exprimer ta connerie.

        C’est pas mal non la liberté d’expression ?

        • Y a plus de doute à avoir : nos gauchistes sont de plus en plus obtus. Leur idéologie serait-elle déclinante pour être ainsi sur la défensive ????

    • Vous êtes fou ? Laissez ainsi la place nette à la gauche la plus stupide du monde… Ah mais c’est déjà le cas, remarquez.

  • C’est vrai qu’Act Up est né comme une association luttant contre le SIDA. Sauf que ses interventions en la matière ont été désastreuses. Dans les années 90, la journée d’action contre le SIDA était un évènement important. Beaucoup d’argent était recueilli à cette occasion. Une année, je ne sais plus laquelle, Act Up a voulu monopoliser la soirée télévisée sur le SIDA et s’est comporté de façon si extravagante et intolérante qu’ils ont profondément choqué les téléspectateurs et que les dons ont été divisés par deux. La même chose s’est reproduite les années suivantes. Merci Act Up !
    Sur l’histoire du mariage pour tous ou presque (ben oui, on a oublié les amateurs de polygamie), je partage la position de Bertrand Lemmenicier: les liens entre deux personnes devraient être réglés par des conventions de droit privé, passés devant un notaire ou sous seing privé, comme n’importe quel autre contrat; les parties auraient le droit d’y mettre les obligations qui leur conviennent et de prévoir à leur guise les conditions de dissolution du contrat. Pas besoin d’un maire, pas besoin d’un curé.
    En France, le mariage est une institution qui a été sacralisée par l’autorité depuis le 13ème siècle. D’abord l’Eglise, puis la République. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir que la cérémonie du mariage devant le maire ou son adjoint a été copiée sur la cérémonie religieuse devant le curé. Un personnage décoré, pas d’un chasuble, mais d’une écharpe tricolore. Une table à la place de l’autel; les jeunes époux d’un coté de la table, le maire de l’autre coté. Derrière le maire, pas de Christ en croix, pas de statut de la vierge, mais le portrait officiel du chef de l’état qui regarde l’assemblée d’un air solennel; pas loin, le buste de Marianne. L’assistance, un peu plus loin, aussi dévote qu’à l’église.
    Tout ceci a été voulu: la véritable Eglise, celle qui sacralise les actes décisifs de la vie des gens, c’est la République. Dieu le père, avec ou sans barbe, c’est le tout-puissant qui réside à l’Elysée. Le maire, c’est le prêtre républicain.
    La véritable attitude libertaire et, aussi, libertarienne, serait de dire qu’on vivra comme on l’entend, qu’on en a rien à foutre d’avoir l’onction du curé ou du maire. Bref, on se comporte comme un être libre.
    Or, les partisans du « mariage » homosexuel, Act Up et les autres, se comportent comme des lavettes qui réclament de l’état-nounou, non seulement des allocations, des subventions, mais un label certifiant qu’ils sont des gens comme il faut, que ce qu’ils font, c’est pas mal, puisque le maire les a bénis.
    Et, bien entendu, au détour, on retrouve les gestes que les lavettes soucieuses d’être bien avec le César du jour accomplissent tout naturellement: aller dénoncer les mal pensants à l’autorité. Derrière le rêve bisounours, il y a toujours une Kommandantur qui veille.
    Ceci dit, relativisons les choses: les inquisiteurs faisaient peur, les fascistes faisaient peur, les staliniens faisaient peur. Les miliciens d’Act Up et ceux qui leur ressemblent auront beau faire, ils nous ferons rigoler.

  • Ces gens-là ne s’arrêteront jamais d’eux-mêmes. C’est à nous de les arrêter. Qu’on leur coupe le robinet !

  • Ce site web est absolument répugnant.

    • Il déplait fortement à tous les petits Vopos et ceux qui pensent que la liberté (des autres) est un gros mots il est vrais. Il déplait aussi aux illettrés qui ne vont pas plus loin que le titre avant de balancer leurs petit avis bien formaté.

      C’est d’ailleurs ce qui justifie le sous titre de « nivellement par le haut »: Ne restent que ceux disposant du niveau intellectuel requis.

  • Encore une fois, merci à h16 de nous alerter sur les dérives totalitaires de certains militants de gauche. C’est exactement la Novlangue dénoncée par Orwell. Ces gens deviennent de plus en plus dangereux.

  • Que celui qui a dit « après le point Godwin il faut créer le point Dogouine » cesse immédiatement sinon je le dénonce à Act Up.

  • « L’homme intelligent a de commun avec l’imbécile de croire que celui qui ne pense pas comme lui est un imbécile. »

    Maurice CHAPELAN

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Daniel Borillo.

C’est au sein des sociétés démocratiques de type libéral que l’attirance érotique pour les personnes du même sexe a cessé progressivement de constituer une entrave à la jouissance des droits fondamentaux. Pendant longtemps, ce trait de la personnalité fut l’objet des condamnations les plus sévères trouvant leur origine dans l’Ancien Testament.

Si la philosophie stoïcienne avait déjà beaucoup influencé la morale sexuelle romaine par la valorisation du contrôle des pulsions et l’encouragement du sexe orienté ex... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Genre éminemment viril, où les amitiés masculines tiennent une place importante, le western serait-il gay-friendly ?

Le triomphe commercial et critique de Brockeback Mountain de Ang Leee en 2005 avait remis sur le tapis cette vieille question. À l'occasion de la cérémonie des Oscars 2006, un petit montage vidéo illustrait combien il était facile de détourner des plans de western pour leur donner un sens très gay.

Ainsi, comment interpréter cette fameuse séquence de Red River (Howard Hawks, 1948) où deux jeunes cow-boys (Montgome... Poursuivre la lecture

Depuis l’investiture de Joe Biden, le parti démocrate accumule les gaffes et montre une attitude des plus condescendantes envers les électeurs. Et après chaque revers électoral ou presque, il blâme toujours tout et tout le monde sauf lui-même.

On pourrait croire que les républicains se dirigent vers une victoire plutôt facile en novembre prochain et qu’un tsunami rouge déferlera sur le Congrès. Mais si le parti de Trump ne peut contrôler ses éléments extrémistes, l’élection de mi-mandat sera au mieux une vaguelette.

Prenez l’ins... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles