Grève des taxis

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 2013324 taxi

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Grève des taxis

Publié le 9 janvier 2013
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
2
Sauvegarder cet article

Par Philippe Lacoude.

Au risque de surprendre, quand j’habitais Paris, j’adorais prendre le taxi. Bien sûr, ils sont chers, parfois dans un état discutable, mais avant les réseaux sociaux, ils étaient l’occasion de faire un vrai sondage de l’opinion publique et d’apprendre les théories les plus farfelues, sur tous les sujets.

C’était également un formidable réservoir d’exemples concrets des mécanismes micro-économiques.

Empilement de catastrophes

Car cette profession fort utile – nous devons tous aller quelque part – doit... Poursuivre la lecture

Par Germain Belzile.

Le gouvernement du Québec doit bientôt déposer un projet de loi afin de moderniser l’industrie du taxi[1. Marc-André Gagnon, « Uber vs taxis : bientôt la fin des projets pilotes », TVA nouvelles, 20 février 2019.]. Sur quels principes devrait se baser une nouvelle réglementation qui servira aussi de cadre pour les innovations futures dans le secteur ?

Au Québec, comme dans bien d’autres endroits dans le monde, il est obligatoire de posséder un permis pour faire du taxi[2. Gouvernement du Québec, Loi concerna... Poursuivre la lecture

Par François Lévêque. Un article de The Conversation

[caption id="attachment_270195" align="aligncenter" width="640"] By: Alper Çuğun - CC BY 2.0[/caption]

Bête noire des taxis, Uber compte dans le monde plus d’un million de chauffeurs utilisant sa plateforme. Oublions les premiers sans nous interroger sur leurs pertes et le caractère loyal ou déloyal de la concurrence que subit cette profession réglementée ; ignorons si les seconds sont des chômeurs en moins ou des travailleurs exploités en plus. Intéressons-nous aux bénéfices ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles