Pour un contre-rapport Gallois !

Après un rapport Gallois vide de vraies propositions, Contrepoints et MVMA vous proposent d’élaborer un contre-rapport libéral!

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Louis Gallois

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour un contre-rapport Gallois !

Publié le 15 novembre 2012
- A +

Après un rapport Gallois vide de vraies propositions, Contrepoints et MVMA vous proposent d’élaborer un contre-rapport libéral !

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Louis Gallois

La lecture du rapport Gallois laisse pantois. La logique qui l’anime est une logique interventionniste d’État. Rien dans les rapports incestueux qui existent entre l’économie de marché et les pouvoirs publics n’est remis en cause.

Le rapport Gallois est truffé de contre vérités

Certaines, nous le comprenons, sont énoncées dans l’unique but de plaire au pouvoir politique en place puisqu’elles sont contredites quelques lignes plus loin ou plus avant.
D’autres sont de vraies erreurs d’analyses qui entraînent, de facto, des erreurs de préconisations.

Nous avons fait une lecture critique du rapport Gallois. (Lire le rapport Gallois d’origine  – Lire le rapport Gallois annoté)

Il faut de vraies préconisations pour la compétitivité de nos entreprises

La France dispose, c’est vrai, d’authentiques et puissants atouts qui devraient, en toute bonne gouvernance, permettre aux industries et au tissu économique de ce pays de redevenir ce qu’il était il y a quelques années, “la locomotive de l’Europe”.

Ces préconisations et ces solutions relèvent du bon sens, de la connaissance de la chose économique et du pragmatisme qui sied à toute bonne politique.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’ouvrir un espace de collaboration. Sous la forme d’un forum ouvert à tous les lecteurs de MaVieMonArgent et de Contrepoints. Vous avez des idées et des suggestions, vous maîtrisez certaines solutions applicables à la problématique de l’économie et de l’industrie françaises ? Alors participez à nos travaux.

Ce forum a déjà sept sujets d’ouverts. Vous pouvez faire des suggestions d’ouverture de nouveaux sujets. Vous pouvez déposer vos contributions, engager des débats, des échanges.

Ce projet est le résultat de la collaboration entre le site d’information générale “Contrepoints.org” et le site d’information patrimoniale et économique “Maviemonargent.info”.

Le régulateur en est Thibault Doidy de Kerguelen

Le projet définitif sera publié sous forme de e-book et de livre par les éditions Contrepoints.

À vos cellules grises et n’oubliez pas que nous nous devons de “niveler par le haut” !


Sur le web

Lire notre dossier consacré au rapport Gallois.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les Français considèrent parfois la mondialisation comme une menace responsable du chômage. Ce sentiment est renforcé par un discours politique lui faisant porter le poids du déclin économique du pays. En réalité, ce n'est pas la mondialisation en soi qui est la source des problèmes de la France, mais les dysfonctionnements propres de ce pays qui l'empêchent de profiter des effets vertueux de la mondialisation.

 

La défiance des Français vis-à-vis de la mondialisation

Les Français jugent l'ouverture internationale comme la ... Poursuivre la lecture

Par Lipton Matthews. Un article du Mises Institute

 

Les intellectuels anticapitalistes ont imprégné le discours dominant de l'idée que la discrimination raciale est inscrite dans l'ADN du capitalisme. Habituellement, les preuves de disparités raciales dans les milieux professionnels sont citées pour étayer le récit selon lequel le capitalisme pénalise les groupes minoritaires. Bien qu'il soit devenu courant d'affirmer que les disparités constituent du racisme, la question est plus complexe.

La discrimination raciale... Poursuivre la lecture

Par Jean Kircher.

Patron de deux PME, l’une en France et l’autre au Luxembourg, je cherche en vain de quelle façon mon entreprise française pourrait devenir une start-up performante !

Parlons coût du salaire d’un cadre moyen que je déplace du Luxembourg vers la France tout en lui assurant le même revenu net.

Le Luxembourg est peut-être un paradis fiscal, surtout pour les 15 000 portefeuilles français qui y sont logés mais il est sûrement un paradis social. Il y a certes 2,5 fois plus d’inspecteurs du travail qu’ailleurs ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles