Hollande au 36ème dessous

Seuls 36% des Français font encore confiance au chef de l’État selon le baromètre de novembre de TNS Sofres.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints008 sondage Hollande

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande au 36ème dessous

Publié le 31 octobre 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Hollande en-dessous des sondages : j’espère que vous connaissez le « limbo », un jeu qui consiste à se couler sous une barre. Ben, Hollande en est champion ! Et son fidèle Ayrault, pareil. Record battus de la Vème, 36% de bonnes opinions seulement !

Les cotes de confiance de François Hollande et Jean-Marc Ayrault reculent respectivement de 5 et 7 points, seuls 36% des Français faisant confiance au chef de l’État et 34% au Premier ministre, selon le baromètre de novembre de TNS Sofres-Sopra group pour Le Figaro Magazine.
Source : AFP.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Zayrault a encore un peu de marge, d’autres avant lui ont fait pire :
    – Edith Cresson : 30% en 1991
    – Alain Juppé : 33% en 1995

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Émoi (encore un) dans l’hémicycle : un député Rassemblement National aurait dépassé les bornes des limites et se serait vautré avec emphase dans les heures les plus sombres de notre histoire politique avec de vrais morceaux de racisme dedans. Pour ajouter l’insulte à l’injure, la presse s’est jointe à la mêlée pour y ajouter une dose de propagande.

La petite phrase défraye la chronique paresseuse des folliculaires médiocres : alors que Carlos Martens Bilongo, député France Insoumise d’origine congolaise, évoquait la question des migran... Poursuivre la lecture

Hormis le fait d’être en mesure de rédiger des articles de fond (sic) sur le simple tweet d’une personnalité - soit 280 caractères - ce qui est en soi assez étonnant pour ne pas dire époustouflant de talent rédactionnel, voire de génie dans la broderie, les médias ont pris une autre très mauvaise habitude : celle de recourir régulièrement à des sondages twitter pour éclairer les débats sociétaux qu’ils abordent, qu’ils soient politique, économique, etc. pour feindre d’avoir un aperçu à chaud de ce que pensent les Français.

Certes, les ... Poursuivre la lecture

Virginie Tisserant|1. Doctorante Histoire de la Politique (laboratoire Telemme-CNRS), Aix-Marseille Université.]. Un article de The Conversation

L’opinion publique n’existe pas écrivait Pierre Bourdieu dans un texte fondateur publié en 1973. Cet intitulé questionnait le fonctionnement, la pertinence et le degré de représentativité des sondages apparus au cours du XXe siècle.

En effet dès la fin du XIXe siècle, l’évolution des démocraties libérales et l’organisation des masses participent à la naissance du citoyen et du consomma... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles