Quantitative Easing : Bernanke annonce le 3e round

Ben Bernanke est disposé à imprimer autant de milliards de dollars que nécessaires pour sauver les banques. Un signal inflationniste.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Ben Bernanke

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quantitative Easing : Bernanke annonce le 3e round

Publié le 14 septembre 2012
- A +

Ben Bernanke, patron de la Fed, vient de rappeler à tout le monde qu’il est disposé à imprimer autant de milliards de dollars que nécessaires pour sauver les banques. Un signal hautement inflationniste.

Par Fabrice Drouin Ristori.

Pour ceux qui avaient encore des doutes sur la stratégie monétaire de la Fed (banque centrale Américaine) et l’avenir du dollars, Ben Bernanke, patron de la Fed, vient de rappeler à tout le monde qu’il est disposé à « imprimer » (augmenter l’endettement) d’autant de milliards de dollars nécessaires pour relancer la croissance aux US. (Lire sauver les banques)

Les QE1 et QE2 n’ont eu aucun succès sur le taux de chômage US, mais Ben Bernanke vient d’annoncer le QE3, un plan qui prévoit deux choses :

  • Le rachat de 40 Milliards de dollars de MBS par mois (Mortgage backed securities), pas de limite de montant, pas de date de fin, cela ressemble beaucoup à un plan d’impression monétaire à l’infini.
  • Le maintien des taux bas jusqu’en 2015.

(communiqué de presse de la Fed disponible ici)

La réaction de l’or et de l’argent ne s’est pas faite attendre comme en témoignent les 2 graphiques ci dessous :

Nul doute que les 2 principales banques détenant d’énormes positions vendeuses sur l’or et l’argent (la JP Morgan sur l’argent et HSBC sur l’or) sont désormais dans des situations très sérieuses. Bill Murphy du GATA prédit pour rappel, un scandale du niveau du Libor dans les mois qui viennent concernant cette fois-ci la manipulation des cours de l’or et de l’argent. Nous devrions être fixés sous deux mois.

Le cours du dollars a plongé quant à lui dès l’annonce de ce nouveau plan, la guerre des monnaies bat donc son plein après l’annonce du plan de la BCE par Mario Draghi.

La course à la dévaluation des monnaies (pour relancer les exportations des zones et pays concernés) s’intensifie globalement.

Rappelons simplement que toutes les monnaies chutent en termes de pouvoir d’achat face à l’or et l’argent, certes à des vitesses différentes, ce qui crée parfois l’illusion de l’appréciation d’une monnaie par rapport à une autre, mais l’analyse du cours de l’or dans toutes les monnaies depuis 10 ans ne laisse planer aucun doute sur une destruction généralisée du pouvoir d’achat des monnaies.

Les investisseurs en or et argent physique bénéficient pleinement de ces politiques monétaires destructrices, désormais mises en action des deux côtés de l’Atlantique ainsi qu’en Asie.

Malheureusement 99% de la population mondiale en fait les frais via des taux d’inflation records. Prise en étau entre une inflation galopante et des taxes qui augmentent de toute part (afin de financer un endettement qui a permis de sauver les banques, rappelons le) une grande partie de la population mondiale s’appauvrit.

Les vraies révolutions ne démarrent que quand les estomacs sont vides. La politique inflationniste des banques centrales, en essayant de sauver un système monétaire pervers, a pour conséquence l’augmentation du prix de toutes les matières premières et le déclenchement des mouvements sociaux de demain.

« La folie est de refaire la même chose et de recommencer, en espérant un résultat différent » Albert Einstein

Sur le web – Achat d’or sur Goldbroker en partenariat avec Contrepoints.

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • Be alors? Ya pas un gauchiste enerve pour nous expliquer que nous sommes des salauds qui protegent les rentiers nous autres liberaux? Y a pas un cretin pour nous expliquer que Keynes est le seul dieu et Krugman est son prophete? Allez les gauchistes! Faut venir casser du liberal sur ce journal: Ca nous fait tellement marrer!

    • La gauche n’a pas le monopole de Keynes, loin de là, et Keynes n’est pas le seul dieu de la gauche. Assimiler la gauche et les Keynesien est une approximation grossière de militant de droite qui galvaude le terme de libéralisme par la même occasion.

      • Erreur: Etre keynesien c’est etre de gauche. Les gens qui se disent keynesiens de droite sont en fait des gauchistes et des etatiste qui s’ignorent. P.S: Je ne suis PAS de droite. EN France la droite (meme le FN) elle est de gauche.

        • Keynes était libéral, il prônait l’intervention de l’état afin de réguler le libéralisme afin de revenir au libéralisme le plus pur

  • « Les investisseurs en or et argent physique bénéficient pleinement de ces politiques monétaires destructrices »

    non, ils n’en souffrent pas car ils sont couverts, mais il n’en profitent pas a proprement parler.

  • @ Mitch

    Perdu! La droite française est, malheureusement, bel et bien de droite (« droite » made in France): dirigiste, paternaliste, protectionniste, nationaliste parfois, planiste, constructiviste, étatiste, bref anti-libérale. Pour la millième fois faut arrêter de croire que la droite en France, réelle ou fantasmée, à quelque rapport que ce soit avec le libéralisme…

    Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il peut rester des libéraux qui croient encore en la droite…

    Mais comme d’hab, on va voir des malcomprants venir rétorquer « ah parce-que la gauche est libérale peut-être? ». J’en soupire d’avance…

  • La monnaie est par définition une « valeur d’échange ». Mettre ses liquidités en conserve via l’or, c’est comme mettre des semences au congélateur à Svalbard. Ok, c’est très bien pour conserver la valeur de ces semences, mais pendant ce temps là … avec quoi on va amorcer la production ce dont on a besoin tous les jours ?

    Au final, investir dans l’or, ça sert surtout à enrichir les fabricants de congélateur .. pardon, les entreprises extractives.

    D’autant plus qu’on a déjà des congélos remplis raz la gueule dans les entrailles des banques centrales …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Thomas Renault.

[caption id="attachment_224256" align="aligncenter" width="640"] Tax Credits-money-(CC BY 2.0)[/caption]

En 1974, l'économiste Richard Easterlin a démontré de manière empirique une relation étrange entre le bien-être et le PIB par habitant : à long terme, il ne semble pas exister de causalité entre la croissance du PIB, ajusté de l'inflation, par habitant et le bonheur.

Entre 1973 et 2004 par exemple, alors que le PIB réel par habitant a doublé aux États-Unis, le bonheur est resté constant (voir graphi... Poursuivre la lecture

Par Elie Blanc.

La grande catastrophe annoncée est-elle sur le point d’arriver ? Voilà des années maintenant que de nombreux économistes nous avertissent du danger de la politique de Quantitative Easing (création monétaire importante par le rachat massif de dettes souveraines) menée par la BCE depuis mars 2009 (et qui, rappelons-le, devait initialement s’arrêter en septembre 2009).

Aujourd’hui, il se pourrait bien que leur prédiction soit plus proche que jamais de se réaliser : après des années de faible inflation, la création m... Poursuivre la lecture

Par Johan Rivalland.

Le titre de l’ouvrage est bien vu. Car en écoutant la plupart de nos politiques et des économistes qui les environnent, nous pouvons avoir vraiment l’impression que l’argent est devenu magique. Et il est un fait que bercer les Français de ce conte pour enfants est extrêmement dangereux. Il fut un temps pas si lointain où – bien que la France fût déjà bien endettée – injecter quelque 17 milliards d’euros dans des mesures destinées à calmer les révoltes paraissait presque insensé, vu la situation de nos finances. Il ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles