François Hollande : « le Président du blabla »

C’est en ces termes que les patrons ont qualifié « en off » le nouveau Président de la République lors de l’université d’été du Medef.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

François Hollande : « le Président du blabla »

Publié le 1 septembre 2012
- A +

« Nous avons eu le Président du Bling Bling, nous avons maintenant le Président du Blabla. » C’est en ces termes que les patrons ont qualifié « en off » le nouveau Président de la République lors de l’université d’été du Medef.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Le Président de la République s’est exprimé hier à Chalons en Champagne. C’était son discours de rentrée. L’économie française va mal, les licenciements s’accélèrent dans tous les secteurs de l’économie alors que nous avons dépassé les cinq millions de chômeurs, le déficit commercial se creuse, le déficit budgétaire ne tient que par des artifices comptables et au prix d’une forte augmentation de la fiscalité, les marges des entreprises françaises sont à leur plus bas historique, l’investissement est en panne, les perspectives de croissance sont négatives ou plates.

Nous étions tous à l’écoute de ce discours qui, nous pensions, allait donner l’impulsion et l’axe de travail de ce gouvernement pour les mois et l’année à venir. Après les errements démagogiques des premiers jours, dont le patronat s’est amusé en qualifiant François Hollande de « Président du blabla » au cours de l’université d’été du Medef, le gouvernement allait-il prendre les problèmes à bras le corps ? Et comment ?

… Rien.

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jinia Mukerjee. Un article de The Conversation

Imaginez la scène : c’est la fin de l’après-midi. Une maman participe à une réunion Zoom dans la cuisine tout en essayant de préparer le dîner pour un enfant (affamé) qui va bientôt arriver de l’école. Pendant ce temps, son époux court vers l’école primaire pour récupérer leur fils, juste après une importante réunion de travail. Dans une heure, il reprendra ses tâches à la maison tandis que la mère, qui viendra de terminer sa réunion sur Zoom, s’occupera de l’enfant.

Cette scène... Poursuivre la lecture

C’est désespérant de constater une fois de plus cette démagogie électorale de notre ex-futur président de la République. La France croule sous les dettes, l’inflation explose, le déficit se creuse et nos super politiques ne trouvent rien de mieux à proposer que de taper sur les entrepreneurs. Ces cochons de payeurs, pour peu qu’ils arrivent à faire des résultats, sont priés de les distribuer aux pauvres salariés-exploités-damnés de la Terre.

J’ai connu des périodes difficiles avec huissier devant la porte et vente forcée de ma maison. ... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles