Le crime politique de François Hollande

Il est proprement criminel de mettre en oeuvre une politique destinée, dans le droit fil des quarante dernières années, à mentir en permanence aux Français en leur faisant croire que la France, seule en Europe pour ne pas dire seule au monde, peut se dispenser de tout effort.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le crime politique de François Hollande

Publié le 26 août 2012
- A +

Il est proprement criminel pour François Hollande de mettre en oeuvre une politique destinée, dans le droit fil des quarante dernières années, à mentir en permanence aux Français en leur faisant croire que la France, seule en Europe pour ne pas dire seule au monde, peut se dispenser de tout effort.

Une telle posture relève clairement de la dernière lâcheté politique dont se rend coupable, dans notre malheureux pays, une oligarchie cooptée aux multiples visages refusant obstinément de lâcher la moindre parcelle de pouvoir fallacieusement ôté des mains du peuple souverain.

De même, la situation extrêmement sérieuse prévalant aujourd’hui dans la zone euro est-elle le fait, en ce qui concerne l’organisation d’une société européenne viable, de la scandaleuse ingérence d’une volonté politique plus soumise à l’imposture socialiste qu’à l’amour de la liberté.

Arrêtons donc de rêver, comme on ne cesse d’y encourager d’en haut les Français, que la pire adversité est systématiquement destinée aux autres et que nous serions, heureux comme Dieu en France, magiquement protégés par on ne sait quel miracle permanent d’origine républicaine !

Comme, déjà, du temps de la Rome impériale décadente, “panem et circences”, c’est à cette sorte d’expédient politicien que se livrent depuis trop longtemps nos princes corrompus ; ils n’ont d’ailleurs pas forcément tort puisque le peuple ignorant semble y trouver plus que son compte.

Aux pires moments de son histoire, la France a su trouver son salut grâce à un homme providentiel, comme ce fut dernièrement le cas en 1940… Aujourd’hui où notre pays doute plus que jamais de lui-même, cet homme providentiel existe bien qui, depuis 160 ans, attend son heure.

Frédéric Bastiat (1801-1850), oublié en France mais honoré partout ailleurs où les choses vont mille fois mieux que chez nous, est imbattable sur les moyens à employer pour stopper net la longue maladie qui consume la France. Frédéric Bastiat ? C’est la Liberté à la française !

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)
  • C’est le crime politique de toute une caste, les cumulards politico – bureaucrates.
    Le pays ne veut pas l’entendre.

  • C’est à ce demander, à quand un libéral dans l’arène politique ?

    • La politique c’est la guerre (Clausewitz). Le libéralisme en est le pacifisme, et les pacifistes ne font pas long feu à la guerre.

      • @ P

        C’est malheureusement exactement çà! Le libéralisme semble être voué aux débats d’arrière-cour et les libéraux ressemblent plus à Don quichotte qu’à Mazarin.

  • Normal que notre France se soit dotée d’un profil on ne peut plus « Normal » !

    La France étouffe sous son manque de modestie.
    Hors ses frontières, l’Hexagonale fait la risée de beaucoup de gens.

    Plutôt que de voir ce qui se présente devant soi et  » à 360° « , un grand nombre de compatriotes se complaisent dans l’appui sur discours de beaux mots creux, à des invocations de nos gloires …d’un passé révolu.

    Les plus bornés parmi la population préfèrent s’appuyer sur des idéologies éculées (cfr. les tenants des Mélanchon – facteur Besancenot – Laguiller & Co, sans oublier ces Verts à la Efa Folly et la pipe enfumée du José Bové ?).
    Avec nos 8 à 10% de syndiqués forçant leur complément à 100 de se plier à leurs bêtisiers et leurs blocage mentaux, la Nation FR ne cesse de régresser sur la scène internationale, or qu’elle – Nation – est pleine de fortes potentialités étouffées dans l’oeuf …sous le poids de nos nombreux imbéciles télévisuels (gens « people », fonctionnaires de l’ombre ET moult politiciens obtus).

    OUI il faudra rompre avec les ronrons et nos traditions de nostalgiques.
    Or, par la bêtise aggravée d’une moitié de sa population la France va encore s’enfoncer (effets d’inertie à l’oeuvre). Ceci tandis que les petits chinois et les islamisants arabisés gavés de pétrodollars nous rachètent toutes les niches qui peuvent valoir au futur, laissant à nos « pouvoirs publics socialisés » le soin de subsidier les gouffres à ressources taxatoires. Demain on parlera de nous comme ceux du Gouffre de Padirac (rougi par la honte d’une normalité régressive).

    Paradoxalement, faut aussi noter le rôle de plus en plus malfaisant d’organes prétendus « progressistes » végétant au sein du parlement européen. Là ils sévissent tels les Missi dominici de leurs partis respectifs (alambic des PSE , mais aussi les gauches du PPE !). Accouplant tous ceux-là aux actions soporifiques de l’économie par nos Verts européens, vous obtenez une grande soupe vert-tomates qui fera la mort de l’Europe des Pères fondateurs ! L’agonie en est bien là. Comme dit l’expression commune « Elle souffre d’une longue et pénible maladie », or il n’existe pas de trithérapie pour ce genre de mal.
    Une forme d’alzheimer incrusté dans la moitié d’un peuple : quelles prescriptions de survie ? Pour les quelques lecteurs parfois ignares :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_d%27Alzheimer

  • il y a un libéral en france, il s’appelle morsay et dérange assez les politiques (jusqu’au point du boycott et de la censure dernièrement)

    tout n’est pas mort

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Suspense intenable ! François Hollande va-t-il bientôt nous annoncer sa candidature présidentielle ? Des propos habilement équivoques tenus récemment par l'ancien chef de l'État devant des lycéens relancent la machine à spéculation politico-médiatique : "pour l'instant", il n'est pas candidat. Mais comme "ça ne va pas bien" - sous-entendu, à gauche, vous l'aurez immédiatement compris - forcément, il s'interroge :

"Est-ce qu'une candidature de plus serait utile ? Je ne sais pas. Je ne le pense pas, d'ailleurs. J'ai les mêmes idées qu'av... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles