Mélenchon : de retour de ses vacances en terres rouges

imgscan contrepoints575 Mélenchon

Mélenchon a passé ses cinq semaines de vacances au Venezuela, avatar loufoque chavezien de la dictature communiste castriste

Le regard de René Le Honzec.

Mélenchon a passé ses cinq semaines de vacances au Venezuela, avatar loufoque chavezien de la dictature communiste castriste. Il est loin le temps où Castro était l’idole des tiers-mondistes et socialo-communistes de tous poils, qui y voyaient – enfin – un communisme tolérable, la misère étant moins dure au soleil. Jack Lang l’embrassait sur la bouche et Tatie Danielle l’imposait en grande pompe à son cocufiant mari à l’Élysée. Soyons honnête :même Ayrault a trouvé la chose incongrue.

Moins drôle : le Venezuela est le pays le plus criminogène d’Amérique Latine, loin devant le Mexique, frôlant les 20 000 morts par an. Corrompu, le régime couvre l’utilisation du pays comme plaque tournante aérienne de la drogue vers l’Afrique.