Mélenchon : de retour de ses vacances en terres rouges

Mélenchon a passé ses cinq semaines de vacances au Venezuela, avatar loufoque chavezien de la dictature communiste castriste

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints575 Mélenchon

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mélenchon : de retour de ses vacances en terres rouges

Publié le 22 août 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Mélenchon a passé ses cinq semaines de vacances au Venezuela, avatar loufoque chavezien de la dictature communiste castriste. Il est loin le temps où Castro était l’idole des tiers-mondistes et socialo-communistes de tous poils, qui y voyaient – enfin – un communisme tolérable, la misère étant moins dure au soleil. Jack Lang l’embrassait sur la bouche et Tatie Danielle l’imposait en grande pompe à son cocufiant mari à l’Élysée. Soyons honnête :même Ayrault a trouvé la chose incongrue.

Moins drôle : le Venezuela est le pays le plus criminogène d’Amérique Latine, loin devant le Mexique, frôlant les 20 000 morts par an. Corrompu, le régime couvre l’utilisation du pays comme plaque tournante aérienne de la drogue vers l’Afrique.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • 5 semaines de vacances… heureux privilégié ce défenseur des pauvres…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=aWzlQ2N6qqg

 

Chers lecteurs, à l’heure où le dernier film Marvel, Doctor Strange : The Multiverse of Madness, cartonne au cinéma, j'aimerais vous inviter à imaginer qu’il existe quelque chose de similaire à un multiverse dans notre monde.

Dans un autre univers, sur une autre Terre, un Mélenchon et son Union de la gauche, NUPES, obtiendraient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Mélenchon gagnerait enfin son Troisième tour. Qu'adviendrait-il alors, dans la France de cet univ... Poursuivre la lecture

Gimmick électoral, surenchère écolo-vertueuse pour attirer les électeurs de la France insoumise au second tour de l’élection présidentielle et faire barrage à Jean-Luc Mélenchon qui ambitionne de devenir Premier ministre de cohabitation à l’issue des législatives de juin ? À l’évidence. Après tout, c’est dans l’entre-deux tours et à Marseille, terre assez nettement mélenchonienne, qu’Emmanuel Macron a soudain repris le concept de « planification écologique » porté par le leader insoumis.

Et puis c’est tout à fait dans le style beaux di... Poursuivre la lecture

Quand il a prononcé devant quelques rares partisans son discours de Marseille, on pouvait supposer qu’Emmanuel Macron se laissait aller à une « grosse blague », comme on dit précisément à Marseille. La démesure de son propos était excusable car il devait infléchir son discours vers la gauche puisque la cité phocéenne était entièrement acquise à Mélenchon. D’ailleurs les critiques ont relevé que l’expression « planification écologique » était de Mélenchon lui-même !

Mais les choses se sont aggravées et il semblerait que le grand projet ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles