Mélenchon : de retour de ses vacances en terres rouges

Mélenchon a passé ses cinq semaines de vacances au Venezuela, avatar loufoque chavezien de la dictature communiste castriste

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints575 Mélenchon

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mélenchon : de retour de ses vacances en terres rouges

Publié le 22 août 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Mélenchon a passé ses cinq semaines de vacances au Venezuela, avatar loufoque chavezien de la dictature communiste castriste. Il est loin le temps où Castro était l’idole des tiers-mondistes et socialo-communistes de tous poils, qui y voyaient – enfin – un communisme tolérable, la misère étant moins dure au soleil. Jack Lang l’embrassait sur la bouche et Tatie Danielle l’imposait en grande pompe à son cocufiant mari à l’Élysée. Soyons honnête :même Ayrault a trouvé la chose incongrue.

Moins drôle : le Venezuela est le pays le plus criminogène d’Amérique Latine, loin devant le Mexique, frôlant les 20 000 morts par an. Corrompu, le régime couvre l’utilisation du pays comme plaque tournante aérienne de la drogue vers l’Afrique.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • 5 semaines de vacances… heureux privilégié ce défenseur des pauvres…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

J'ai récemment eu l'occasion de relire le Manifeste communiste de Karl Marx. Près de vingt ans s'étaient écoulés depuis ma première lecture du texte à l'université et je ne me souvenais guère que des antagonismes de classe, du matérialisme de Marx et de l'exploitation du prolétariat.

Mais la crise actuelle au Venezuela m'a conduit à réfléchir une fois de plus à la philosophie socialiste et communiste qui se cache derrière la crise en cours.

 

Ce que j'ai trouvé

Avec ses 60 pages seulement, le Manifeste est étonnammen... Poursuivre la lecture

Par Augustin Neyrand. Un article de l'IREF Europe

« Outil des riches », le marché boursier vénézuélien a toujours été tourné en dérision par l’ancien président Hugo Chavez.

En réaction, les investisseurs internationaux s’en détournèrent d’autant que la monnaie perdait quasiment toute valeur durant les années de récession, la contraction de l’économie atteignant près de 80 % sur la période 2013 à 2020. Aujourd’hui, son successeur, Nicolas Maduro tente de relancer l’économie en tournant la page de l’ère Chavez.

Le présiden... Poursuivre la lecture

La rentrée 2022 est véritablement cauchemardesque.

On rentre à peine de vacances, on ouvre les yeux en tremblant, et bim, l’inflation que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire ou la présidente de la BCE Christine Lagarde nous décrivaient au début du printemps comme un petit désagrément technique temporaire uniquement attribuable à la reprise post-covid puis à la guerre russe en Ukraine n’a pas eu le bon goût de s’assécher au soleil de l’été.

Tout au contraire, elle est toujours là, plus vigoureuse que jamais – 8,9 % en zone e... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles