Plan Canicule

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints558 plan canicule

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Ce gouvernement n’aura eu de cesse de nous infantiliser, nous donnant des ordres qu’il semble pourtant lui-même avoir du mal à suivre.

 

« Mouche-toi avec le coude », « baisse ta clim’ » !

Comme souvent, les ministres sont au-dessus des recommandations qu’ils préconisent pour leur bon peuple. Voilà que maintenant on nous demande de baisser la clim (voire de ne pas l’utiliser du tout). Oh, cela n’a pas été demandé la semaine dernière, pendant que l’air était « irrespirable », les températures « caniculaires », les pics « jam... Poursuivre la lecture

Le 15 juin dernier, alors que les Français se préparaient à vivre une canicule, Marc Hay, présentateur météo de BFMTV, décidait de se montrer alarmiste.

Se disant fatigué du manque de réaction des spectateurs face aux dérèglements climatiques, il déclarait : « Je pense qu’il faut qu’on change notre manière de parler de ça car ça n’imprime pas. » Si nombre d’observateurs ont salué cette position face à un des grands enjeux de la planète, on ne peut s’empêcher d’y voir aussi une dérive possible aux conséquences dangereuses, celle de l’ex... Poursuivre la lecture

7
Sauvegarder cet article

Catastrophe et panicanicule

Pendant trois jours, la France a eu chaud. À quelques jours de l'été, des températures estivales ont ainsi heurté de plein fouet un pays absolument pas préparé à une hausse des températures : alors que, depuis trente ans, tous les politiciens nous serinent que le climat se réchaufferait, l'État et son gouvernement ont réussi à montrer qu'ils étaient encore une fois pris au dépourvu.

Ainsi, moyennant une modification discrète mais indéniable des échelles de couleurs des cartes météorologiques, le catastrophisme peut s'imposer sans mal. ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles