Syrie : ça sent le brûlé !

Après les agitations de Sarko depuis la Géorgie, la Libye en passant par l’Afghanistan, on a le droit à un Président normal, ce qui soulage les yeux. Si on pouvait ausi arrêter de nous passer des massacres dans les médias, qui pourraient troubler la quiétude à Brégançon

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints544 été syrie

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Syrie : ça sent le brûlé !

Publié le 7 août 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec

Après les agitations de Sarko depuis la Géorgie, la Libye en passant par l’Afghanistan, on a le droit à un Président normal, ce qui soulage les yeux. Si on pouvait ausi arrêter de nous passer des massacres dans les médias, qui pourraient troubler la quiétude à Brégançon (fort de). Flamby, sagement, a opté pour le retrait des troupes de chez les talibans, inaugurant une nouvelle diplomatie qu’il peaufine en Syrie. « À vous les massacres, à nous les condoléances ». Adaptation de la politique intérieure : « licenciez, nous fournissons les mouchoirs ».

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France a été pendant 7 siècles environ un acteur majeur dans la région, c’est-à-dire des pays allant d’ouest en est de l’Égypte à l’Iran et du nord au sud de la Turquie au Yémen. Donc des pays presque tous musulmans, à l’exception de moins en moins nette du Liban, et surtout d’Israël.

La France puis l’Angleterre y ont longtemps été très présentes, avant de céder la place aux États-Unis, qui eux-mêmes n’ont gardé une influence, d’ailleurs réduite, que dans certains pays.

Commençons par interroger l’histoire.

 

... Poursuivre la lecture

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles