Taxer les riches les fait fuir

François Hollande est en train de tuer la poule aux œufs d’or. À vouloir trop taxer les riches, la France va perdre des revenus alors que la Grande-Bretagne va gagner davantage en baissant leurs impôts.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Hollande 75 pourcent

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Taxer les riches les fait fuir

Publié le 27 juillet 2012
- A +

François Hollande est en train de tuer la poule aux œufs d’or. À vouloir trop taxer les riches, la France va perdre des revenus alors que la Grande-Bretagne va gagner davantage en baissant leurs impôts.

Par Youri Chassin, depuis Montréal, Québec.
Publié en collaboration avec l’Institut Économique de Montréal.

Oh, surprise ! De riches cadres d’entreprises quittent la France au moment où le nouveau gouvernement socialiste s’apprête justement à les taxer davantage. Comme tous les êtres humains, ceux qui ont des revenus élevés n’aiment pas travailler pour rien, ou pour très peu. Québec solidaire devrait prendre bonne note, eux qui promettent de taxer à 100% les salaires trop élevés au goût de Françoise David afin de financer leurs promesses électorales.

Revenons à la France. Élu en mai dernier, le socialiste François Hollande avait proposé une mesure populaire : taxer les riches. Cette promesse phare de sa campagne consistait à hausser le taux d’impôt à 75% pour les revenus supérieurs à 1 million d’euros. Il a été élu. Et tout d’un coup, plusieurs des 3 600 Français concernés déménagent à Londres qui leur déroule le tapis rouge.

D’autres hauts salariés pourraient rester en France, mais leur rémunération pourrait bien être limitée à 1 million d’euros. Dépasser ce seuil, l’employeur paie beaucoup d’argent et l’employé ne reçoit pas grand-chose. Un exemple : Zlatan Ibrahimovic, un joueur de soccer qui vient d’être recruté par une équipe française aurait fait préciser que son salaire sera de 14 millions d’euros nets d’impôts. Autrement dit, si les impôts augmentent, le club de « foot », comme disent les Français, devra payer l’impôt supplémentaire. Pour lui assurer son 14 millions après impôt, l’équipe devra vraisemblablement débourser entre 70 et 89 millions d’euros chaque année pour ce seul joueur.

Taxer les riches, ce n’est pas une promesse électorale très originale. En 1960, aux États-Unis, les riches étaient taxés à 91%, jusqu’à ce que Kennedy baisse leurs impôts puisque ça ne donnait pas plus de revenus de toute manière. C’est ce que des économistes comme Jean-Baptiste Say et Arthur Laffer expliquent lorsqu’ils disent que trop d’impôt tue l’impôt.

Bref, c’est la fable de la poule aux œufs d’or des temps modernes. À vouloir trop taxer les riches, la France va perdre des revenus alors que la Grande-Bretagne va gagner davantage en baissant leurs impôts. Ne pourrait-on pas régler le « problème » si tous les pays augmentaient l’impôt des riches en même temps ? Outre le fait qu’un tel scénario est improbable, rien ni personne ne peut obliger quelqu’un à travailler fort contre une rémunération qu’il juge insuffisante. Les hauts salariés pourront donc toujours décider de travailler moins et la poule aux œufs d’or cessera alors de pondre.

La prochaine fois qu’un parti promettra une hausse de l’impôt des riches, parce qu’il y en a toujours un qui pense avoir trouvé l’idée du siècle, j’espère qu’un journaliste allumé osera lui demander : « Et où allez-vous couper pour financer cette hausse d’impôt ? »

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (18)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (18)
  • Bonjour,
    Pour votre argumentaire, vous prenez en référence l’article du figaro qui se cache derrière des sources non vérifiables. Hors, selon rue89, qui a contacté le Lycée Français de Londres, c’est chiffre sont faux. Tout est bon pour faire peur et défendre l’oligarchie hyper riche en place!
    cordialement !

    • Vrai ou pas vrai, tu crois vraiment qu’ils vont rester là à se faire tondre sans rien dire? Ils trouveront toutes les astuces pour ne pas payer autant: niches ou « astuces » fiscales, expatriations etc. Je connais en tout cas personnellement des cas de boîtes qui prévoient effectivement d’expatrier leurs cadres supérieurs, et donc les autres avec… Non seulement l’État perdra les impôts de ces cadres sup là, mais aussi les impôts de personnes qui ne sont pourtant pas concernées par cette tranche d’imposition.
      Et je ne parle même pas de la perte d’investissement que cela va représenter, même s’ils restent et paient plein pot. Je crois que c’est même ça le pire, quand on sait que l’investissement d’aujourd’hui, c’est les emplois et la richesse de demain…

      • c’est déja plié:une grande partie des hauts revenus français transitent deja a l’etranger grace a clearstream entre autres.donc ils ne ratisseront pas grand chose en taxant les riches.c’est de la ventilation pour flatter l’electorat de gauche

    • @ morin : une oligarchie hyper riche ? bigre, vous y allez fort.

      Un peu comme l’oligarchie des fonctionnaires, des syndicats et des énarques socialistes de droite et de gauche ?
      Tiens, et pourquoi vous ne nous ressortez pas les aneries de Picketty (que personne ne contredit alors que c’est un jeu d’enfant de les démonter) comme quoi Madame Bettencourt paye moins d’impôts qu’un smicard ?
      Quand on dépasse les bornes, il n’y a plus de limites …

    • Quand on a une mentalité de voleur…

  • Monsieur Morin,
    je travaille dans une banque privée, les salles de marchés se vident, les clients désertent pour Londres, la Suisse et Luxembourg.
    Quant à votre torchon gauchiste…

  • Sans parler de possible exil fiscal, le souci d’une taxation vexatoire est qu’il devient plus rentable pour les individus de se consacrer à faire de l’optimisation fiscal qu’à augmenter leurs revenus quand ils désirent s’enrichir. Au lieu de favoriser l’effort et l’innovation, on favorise donc les scribouillards légistes magouilleurs. Cela ne choque bien entendu nullement nos hommes politiques qui font de toute façon systématiquement parti de cette catégorie bénie des dieux dans le beau pays de France …

  • Stéphane Montabert pourrait le confirmer, mais j’ai bien l’impression que les agents immobiliers vaudois sont optimistes pour les mois à venir…

  • il doit exister une pandémie,chez nous en certaines localités de Suisse c’est la même chose.A se demander ce à quoi rêvent ces politiciens socialiste.Avec le nombre d’habitants du sud comme les Portugais ou Espagnols qui sont très souvent concierges et qui savent le manque d’homme capables de leur tenir la dragée lors de conflits qu’ils crêent eux-mêmes ,les socialistes espérent -ils ainsi à pouvoir étendre leur éternel besoin de plonger dans la dépendance de plus en plus de gens seuls surtaxés et qui ne trouvent plus personne pour de simples petites réparations ,les concierges absents avec résidences secondaires ont compris les avantages du système socialiste Suisse aussi qui préfére porter secours dans d’autres pays en laissant leurs citoyens souvent des femmes âgée avec plus personne pour intervenir .La plupart de ces travailleurs étrangers eux ne tchattent pas,ils sont footballeurs avant tout ,ils connaissent le manque de courage des francophones,je le suis aussi je vous rassure mais j’ai connu des hommes qui en 1990 savaient rappliquer et se faire entendre.Ils le savent alors pourquoi se géneraient-ils à faire pression même auprès de gérances qui très souvent en ont peur .Vous avez dit socialistes? non maffia capitaliste pire que du temps d’Al Capone jouant impunément aux vedettes parlant sans réfléchir et qui se font damner le pion sur leur propre terrain par des gens du sud envers qui on a jamais été xénophobes et qui eux désormais font preuve de racisme envers de nombreux suisses seuls et âgés ,Ok y’a la crise chez eux mais c’est pas une raison supplémentaire pour se venger déjà que nos taxeurs socialistes bien payés eux n’hésitent pas à utiliser aussi ce mot à plusieurs sens sans doute pour se donner bonne conscience mais sur le dos du simple ouvrier en premier.
    y’a des choix cruciaux qui doivent être pris monsieur Hollande et d’autres devrait savoir qu’il ne faut jamais mélanger ses vies amoureuses avec les affaires d’Etat.Mitterand lui était beaucoup plus discret c’est ce manque de discrétion qui fait défaut à nombre de politiciens qu’ils soient Suisses ou Français .Chez nous on aimerait qu’ils sortent de la crise culottes couches ou maitresses mais il n’est pas interdit de réver non plus

  • et pourquoi toute cette haine déversée de la part de nombreux étrangers du Sud ?pour contrer les frontaliers uniquement ou comment jalousies et mesquineries font bon ménage afin de rester maitre dans le domaine des emplois suisses.En particulier dans le domaine hospitalier .Quel gâchi vous parlez d’une union européenne depuis la fin de la guerre on a jamais connu autant de coups tordus de délations inventées de toutes pièces .C’est ecoeurant.Courage pour vous Français

  • Youri;. Reste donc dans tes steppes canadiennes.. Va faire mumuse avec tes caribous. T’as rien compris au problème.

    • Cette clarté de l’argumentaire, cette rigueur intellectuelle, ce ton objectif et posé, nul doute vous devez être fier de vous.

      • Il faut déjà être particulièrement nature ou fada ou de débarquer de Chicoutimi comme Youri pour ne pas savoir qu’ en France (comme dans beaucoup d’autres pays d’ailleurs) les gouvernements prennent de la main gauche ce qu’ils refilent de la main droite, et vice-versa.. Gardez-donc vos appréciations pour vous Jesrad…

        • Vos interventions restent néanmoins largement dispensables. D’une, parce que vous êtes condescendant, voire insultant. De deux, parce que vous tapez à coté (ce que vous dites n’a rien à voir avec l’article, ce que vous dites y trouver n’y est pas).

          « pour ne pas savoir qu’ en France (comme dans beaucoup d’autres pays d’ailleurs) les gouvernements prennent de la main gauche ce qu’ils refilent de la main droite, et vice-versa.. »

          Certes, mais, ou est-ce que vous avez vu que Youri Chassin conteste cet état de fait? Soit vous avez rien compris à l’article, soit vous l’avez pas lu.

          « Gardez-donc vos appréciations pour vous Jesrad… »

          Si c’est pour sortir des trucs comme ça, moi je vous conseillerais plutôt de garder les votre, de peur de passer pour un abrutit. S’il est encore temps.

  • il reste à démontrer économétriquement les assertions de monsieur laffer.

    j’attends les tests!

    • Un pays en récession de long terme, 5 millions de chômeurs officiels, 1800 milliards de dettes publiques à rembourser, des jeunes et des capitaux qui fuient en masse, une population découragée : la France teste le socialisme et démontre la pertinence de la théorie d’Arthur.

    • « il reste à démontrer économétriquement les assertions de monsieur laffer »

      Prétendre qu’on pourrait prendre ou faire payer ce qu’on veut au gens sans qu’ils ne bougent d’un cils est tout simplement ridiculement con.

  • Hé les gars j’en tiens une bonne ! et si on faisait payer les expatriés quand même ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L'inflation s'est accélérée en juillet pour atteindre 6,1 % sur un an, selon l'Insee.

 

L’inflation est de retour

C’est une erreur de penser que ce que l’on appelle communément « inflation » se résume simplement à l’augmentation des prix à la consommation.

L’inflation ne doit pas se définir comme une augmentation des prix à la consommation, mais comme une augmentation de la masse monétaire. L’augmentation des prix à la consommation n’est que l’un des symptômes de l’inflation, tout comme l’est l’augme... Poursuivre la lecture

impôts de production bruno le maire
9
Sauvegarder cet article

Mardi 26 juillet 2022, l’Assemblée nationale n’a pas pu trouver un accord pour voter la Loi de finance rectificative. En clair, un texte qui avalise que la loi de finance initiale a dérapé et que donc le déficit sera revu à la hausse. La Loi pouvoir d’achat ayant été votée par les députés, l’adoption de la PLFR bute sur le dossier de la renationalisation d’EDF (une bricole à 9,7 milliards d'euros qui viendra s’ajouter à un océan de dettes de 2900 milliards).

« Débats interminables », « pure politique politicienne », s’agace le ministre... Poursuivre la lecture

Notre Bruno garde le cap ! Ou tout au moins son cap. Si le second mandat d’Emmanuel Macron s’ouvre dans une configuration législative bien moins printanière qu’en 2017 et si les acteurs actuels de la petite majorité présidentielle se démènent en tous sens pour essayer de reprendre la main dans le show politicien, rien de tel chez Bruno Le Maire, plus égal à lui-même que jamais : il a toujours eu l’art de dénoncer sur un ton fabuleusement outragé les politiques qu’il a lui-même mises en œuvre et ce n’est certainement pas aujourd’hui qu’il va c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles