Ce n’est pas 5 mais 30 milliards d’économies qu’il faut selon l’IREF

Dans son rapport « Maîtriser les dépenses de l’Etat », l’Inspection générale des finances (IGF) réclame à l’Etat 5 milliards € d’économies par an. L’Institut de recherche économique et fiscale (IREF) préconise plutôt 30 milliards €.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Ce n’est pas 5 mais 30 milliards d’économies qu’il faut selon l’IREF

Publié le 9 juin 2012
- A +

Dans son rapport « Maîtriser les dépenses de l’État », l’Inspection générale des finances (IGF) réclame à l’État 5 milliards € d’économies par an. L’Institut de recherche économique et fiscale (IREF) préconise plutôt 30 milliards €.

Publié en collaboration avec le Cri du Contribuable.

Dans son rapport « Maîtriser les dépenses de l’État », l’Inspection générale des finances (IGF) réclame à l’État 5 milliards € d’économies par an. L’Institut de recherche économique et fiscale (IREF) préconise plutôt 30 milliards €.

L’IGF est pour les suppressions de postes et le gel des salaires des fonctionnaires mais l’IREF trouve ces propositions insuffisantes.

L’institut constate, par ailleurs, que l’Allemagne dépense 163 milliards € de moins que la France par an. L’IREF propose d’ « instaurer en France un contrat quinquennal pour baisser les dépenses de 150 Mds sur 5 ans. Cela représente 30 Mds € par an, 6 fois plus que ce que demande Bercy ». Pour cela, il faudrait diminuer drastiquement le nombre de fonctionnaires. Il se trouve qu’il y a 820 000 fonctionnaires de plus en France qu’Outre Rhin.

Malgré la révision générale des politiques publiques, la France reste l’un des pays de l’OCDE où les fonctionnaires sont les plus nombreux : 90 pour 1 000 Français contre 50 pour 1 000 Allemands.

« La rémunération moyenne annuelle des fonctionnaires (hors santé) est de 47 239 € en France, contre 36 098 € en Allemagne » indique l’IREF.

Les économies de dépenses sont clairement identifiées maintenant…

Source : IREF


Sur le web

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Jean-Philippe Delsol. Un article de l'Iref-Europe

La NUPES a réussi à fédérer la gauche autour de ses idées les plus extrêmes. Il est très peu vraisemblable qu’elle gagne une majorité car elle a peu de réserves de voix. Il n’empêche qu’il est urgent de lui faire barrage. L’idéal serait que Renaissance (Macron) ne puisse pas gouverner seul et que Les Républicains soient suffisamment nombreux et crédibles pour négocier un programme de gouvernement avec un nouveau Premier ministre plus libéral et moins technocratique que la socialiste... Poursuivre la lecture

Surprise, surprise ! L’inflation - auparavant cantonnée aux produits financiers et à l’immobilier - leste maintenant le panier de la ménagère :

« On va vers des hausses qu'on n'a pas connu depuis près de 40 ans", a prévenu […] Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) […]. Notre prévision actuelle, c'est entre 7 et 10 %, de manière assez rapide", a assuré le dirigeant de la FCD, organisation professionnelle qui regroupe la plupart des enseignes de la grande distribution ».

L’origi... Poursuivre la lecture

À peine Elon Musk avait-il annoncé que son offre de racheter Twitter pour 44 milliards de dollars avait été acceptée qu’il s’est trouvé nombre d’obligeants commentateurs pour expliquer à quel point la somme était indécente et comment il aurait dû la dépenser s’il était vraiment sérieux et moralement engagé pour l’avenir de l’humanité et de la planète. Ajoutez à cela son intention d’élargir la liberté d’expression sur le réseau social et la conclusion s’impose d’elle-même : cet homme n’a qu’irrévérence pour les sensibilités légitimes de ses se... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles