Rebond en trompe l’oeil de la consommation des ménages en avril 2012

Les températures inférieures aux normales saisonnières en avril ont soutenu les dépenses de chauffage
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Rebond en trompe l’oeil de la consommation des ménages en avril 2012

Publié le 4 juin 2012
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

En avril, les dépenses de consommation des ménages en biens ont augmenté de 0,6 % en volume. Ce rebond intervient après le recul de 2,6 % constaté en mars. « Cette reprise est imputable aux dépenses en énergie », explique l’INSEE. Les températures inférieures aux normales saisonnières en avril ont en effet soutenu les dépenses de chauffage (gaz, électricité, fioul), lesquelles ont augmenté de 10,2 %. Les dépenses en biens durables, notamment les automobiles, sont en recul de 0,6 %, (- 2,0 % pour les voitures), tout comme les achats de vêtements (- 8,2 %) qui atteignent leur plus bas niveau depuis 2002. A l’inverse, les achats en équipement du logement progressent de nouveau : + 1,1 % en avril, après + 0,6 % en mars.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Ludwig Von Mises. Un article du Mises Intitute

Les délibérations des individus qui déterminent leur conduite en matière de monnaie sont basées sur leur connaissance des prix du passé immédiat. S'ils n'avaient pas cette connaissance, ils ne seraient pas en mesure de décider de la hauteur appropriée de leurs avoirs en espèces et du montant qu'ils devraient dépenser pour l'acquisition de divers biens.

Un moyen d'échange sans passé est impensable. Rien ne peut entrer dans la fonction d'un moyen d'échange qui n'était pas déjà aup... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

J’ai toujours eu du mal avec la théorie du ruissellement et ses réfutations, que j'entends poindre par-ci par-là, pour condamner l'économie libérale. Le lecteur s’en souviendra. Par théorie du ruissellement, on entend vulgairement que les riches créent des richesses qui ruisselleront jusqu'aux pauvres.

Outre le fait que les trois quarts de ceux qui s'imaginent réfuter l'économie libérale, grâce à une magistrale vidéo YouTube de 10 minutes rédigée et produite par un sociologue en déperdition, n'ont ja... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Nathalie MP Meyer.

Ce n’est pas une statistique qui captivait les foules ou moi-même ces dernières années, mais avec la pandémie de Covid-19 et ses déclinaisons médiatiques obsédantes en nombre de contaminations, hospitalisations, réanimations et morts, l’étude du nombre de décès en France en 2020 comparativement aux années précédentes est pratiquement devenue aujourd’hui un incontournable de l’analyse politique au même titre que le suivi des comptes publics ou du chômage pour rendre compte de la situation socio-économique du pays.... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles