Rebond en trompe l’oeil de la consommation des ménages en avril 2012

Les températures inférieures aux normales saisonnières en avril ont soutenu les dépenses de chauffage

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Rebond en trompe l’oeil de la consommation des ménages en avril 2012

Publié le 4 juin 2012
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

En avril, les dépenses de consommation des ménages en biens ont augmenté de 0,6 % en volume. Ce rebond intervient après le recul de 2,6 % constaté en mars. « Cette reprise est imputable aux dépenses en énergie », explique l’INSEE. Les températures inférieures aux normales saisonnières en avril ont en effet soutenu les dépenses de chauffage (gaz, électricité, fioul), lesquelles ont augmenté de 10,2 %. Les dépenses en biens durables, notamment les automobiles, sont en recul de 0,6 %, (- 2,0 % pour les voitures), tout comme les achats de vêtements (- 8,2 %) qui atteignent leur plus bas niveau depuis 2002. A l’inverse, les achats en équipement du logement progressent de nouveau : + 1,1 % en avril, après + 0,6 % en mars.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Récemment, la Commission européenne a annoncé des propositions de révision de la réglementation sur le tabac. Il semblerait que les taxes en vigueur n’aient pas été révisées depuis… 2010, et qu’elles ne prennent donc aucunement en compte ni l’évolution du marché, ni les niveaux d’inflation ces dernières années.

Ce projet de réforme n’est que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les restrictions de consommation à échelle nationale et européenne. Que ce soit en termes d’alimentation, d’alcool ou encore de tabac, ce paternalisme pose... Poursuivre la lecture

Le pouvoir d’achat, qui a été au cœur de la campagne présidentielle, est-il un indicateur statistique fiable ? Deux auteurs, l’un plutôt inspiré par Marx et l’autre par Bastiat, se rejoignent pour critiquer la manière dont l’Insee calcule le niveau de vie des Français. Dans son essai sur la Lutte des classes en France au XXIe siècle Emmanuel Todd reprend la critique adressée par l’économiste libéral Philippe Herlin au mode de calcul du pouvoir d’achat des Français formulé par le célèbre institut étatique[1. Philippe Herlin, Pouvoir d’achat, L... Poursuivre la lecture

Par Ludwig Von Mises. Un article du Mises Intitute

Les délibérations des individus qui déterminent leur conduite en matière de monnaie sont basées sur leur connaissance des prix du passé immédiat. S'ils n'avaient pas cette connaissance, ils ne seraient pas en mesure de décider de la hauteur appropriée de leurs avoirs en espèces et du montant qu'ils devraient dépenser pour l'acquisition de divers biens.

Un moyen d'échange sans passé est impensable. Rien ne peut entrer dans la fonction d'un moyen d'échange qui n'était pas déjà aup... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles