Rebond en trompe l’oeil de la consommation des ménages en avril 2012

Les températures inférieures aux normales saisonnières en avril ont soutenu les dépenses de chauffage

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

En avril, les dépenses de consommation des ménages en biens ont augmenté de 0,6 % en volume. Ce rebond intervient après le recul de 2,6 % constaté en mars. « Cette reprise est imputable aux dépenses en énergie », explique l’INSEE. Les températures inférieures aux normales saisonnières en avril ont en effet soutenu les dépenses de chauffage (gaz, électricité, fioul), lesquelles ont augmenté de 10,2 %. Les dépenses en biens durables, notamment les automobiles, sont en recul de 0,6 %, (- 2,0 % pour les voitures), tout comme les achats de vêtements (- 8,2 %) qui atteignent leur plus bas niveau depuis 2002. A l’inverse, les achats en équipement du logement progressent de nouveau : + 1,1 % en avril, après + 0,6 % en mars.

Sur le web