Crédit Immobilier de France ne serait plus viable

Moody’s a jugé que le Crédit immobilier de France n’était « désormais plus viable sans soutien financier ». Une nationalisation de Crédit Immobilier de France serait évoquée

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Crédit Immobilier de France

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Crédit Immobilier de France ne serait plus viable

Publié le 22 mai 2012
- A +

Moody’s a jugé que le Crédit immobilier de France n’était « désormais plus viable sans soutien financier« . Une nationalisation de Crédit Immobilier de France serait évoquée.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Nous évoquions le 12 mai dernier la situation de Crédit Immobilier de France. Jeudi dernier, alors que la grande presse se faisait l’écho de la dégradation de plusieurs banques espagnoles, Moody’s a abaissé la note du Crédit immobilier de France à E/Caa1.

  • La lettre « E » correspond au »Bank Financial Strength Rating « . Voici la définition telle qu’établie par l’agence : « Banks rated E display very modest intrinsic financial strength, with a higher likelihood of periodic outside support or an eventual need for outside assistance. Such institutions may be limited by one or more of the following factors: a weak and limited business franchise; financial fundamentals that are materially deficient in one or more respects; or a highly unpredictable or unstable operating environment. » En deux mots, il s’agit de la classification des banques qui n’ont plus de ressources et qui nécessitent une aide extérieure (ceci étant, rien de nouveau pour nous puisque nous vous l’annoncions. Encore une fois, les agences de notation sont en retard.)
  • Caa1 correspond à la fiabilité des titres et des avoirs. C’est le dernier cran avant le défaut de paiement.

Moody’s a jugé que le Crédit immobilier de France n’était « désormais plus viable sans soutien financier », alors que son accès aux marchés du refinancement est devenu « très limité ». Une nationalisation de Crédit Immobilier de France serait évoquée.

Voir les commentaires (19)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (19)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Blockchain pour les nuls
0
Sauvegarder cet article

Par Frédéric Duval.

Vous avez certainement entendu parler de l’agence de notation Moody’s.

Avec son concurrent Standard & Poors, Moody’s est la société d’analyse financière la plus respectée et la plus suivie.

Son travail est d’analyser les grandes entreprises et les États pour leur attribuer une note de sûreté.

Ces notations (qui vont de AAA à D en passant par AA+ ou C) permettent aux grands gestionnaires de fonds de savoir si un investissement est risqué ou non.

Vous vous souvenez sans doute de la pert... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Simone Wapler.

L’événement important qui occupait les grands médias la semaine dernière était le G7 et les arguties sur le climat. Mais l’événement intéressant fut la dégradation de la note de crédit de la Chine par Moody’s.

La Chine devient l’acteur mondial pro-commerce, établit ses routes et ses partenariats comme autrefois l’Angleterre toute puissante puis les États-Unis.

Pour tenir ses partenaires, la Chine utilise un opium bien spécial : le crédit. Elle construit des infrastructures qui lui serviront en prêtant o... Poursuivre la lecture

Par Charles Sannat

[caption id="attachment_232598" align="aligncenter" width="640"] Marcio Cabral de Moura-Inflaçao(CC BY-NC-ND 2.0)[/caption]

 

D’après une dépêche de l’agence Reuters, l’agence de notation Moody’s a annoncé mercredi qu’elle envisageait d’abaisser « la note souveraine du Brésil en catégorie spéculative (junk), en arguant de la gravité de la récession en cours, de l'échec des mesures d'austérité et du risque croissant de paralysie politique ».

La catégorie Junk c’est, comme pour la Grèce, q... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles