Crédit Immobilier de France ne serait plus viable

Crédit Immobilier de France

Moody’s a jugé que le Crédit immobilier de France n’était « désormais plus viable sans soutien financier ». Une nationalisation de Crédit Immobilier de France serait évoquée

Moody’s a jugé que le Crédit immobilier de France n’était « désormais plus viable sans soutien financier« . Une nationalisation de Crédit Immobilier de France serait évoquée.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Nous évoquions le 12 mai dernier la situation de Crédit Immobilier de France. Jeudi dernier, alors que la grande presse se faisait l’écho de la dégradation de plusieurs banques espagnoles, Moody’s a abaissé la note du Crédit immobilier de France à E/Caa1.

  • La lettre « E » correspond au »Bank Financial Strength Rating « . Voici la définition telle qu’établie par l’agence : « Banks rated E display very modest intrinsic financial strength, with a higher likelihood of periodic outside support or an eventual need for outside assistance. Such institutions may be limited by one or more of the following factors: a weak and limited business franchise; financial fundamentals that are materially deficient in one or more respects; or a highly unpredictable or unstable operating environment. » En deux mots, il s’agit de la classification des banques qui n’ont plus de ressources et qui nécessitent une aide extérieure (ceci étant, rien de nouveau pour nous puisque nous vous l’annoncions. Encore une fois, les agences de notation sont en retard.)
  • Caa1 correspond à la fiabilité des titres et des avoirs. C’est le dernier cran avant le défaut de paiement.

Moody’s a jugé que le Crédit immobilier de France n’était « désormais plus viable sans soutien financier », alors que son accès aux marchés du refinancement est devenu « très limité ». Une nationalisation de Crédit Immobilier de France serait évoquée.