PSA, chute de 14% du CA auto

Le chiffre d’affaires automobiles de PSA a chuté de 14% au premier trimestre 2012

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

PSA, chute de 14% du CA auto

Publié le 25 avril 2012
- A +

Le chiffre d’affaires automobiles de PSA a chuté de 14% au premier trimestre 2012.

Citroën DS3 Rallye WRC

Le groupe automobile PSA a publié ses résultats du 1er trimestre, et ceux-ci confirment la période délicate que traverse le groupe français, dont l’américain General Motors (Opel, Chevrolet, Cadillac), a racheté 7% récemment.

Le chiffre d’affaires automobiles de PSA a chuté de 14%; le chiffre d’affaires total, de 7%, à € 14,3 milliards pour la période de janvier à mars 2012.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • C’est dommage ils font de supers autos mais les Français sont fauchés (les pouvoirs d’achat sont très serrés) mais ils sont aussi démobilisés sur l’automobile et ses plaisirs a cause de la politique menée anti voitures et répression a gogo.
    Personnellement je n’aime plus conduire, sauf mon scooter et je n’ai plus du tout de motivation pour changer de voiture juste par plaisir comme je le faisais tous les 2 ans depuis 30 ans

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Philippe Alezard.

Après l’échec du rapprochement entre l’alliance Renault-Nissan et Fiat Chrysler, c’est PSA qui a annoncé le 30 novembre dernier son rapprochement avec le consortium italo-américain.

Ce nouvel ensemble devrait donner naissance au quatrième constructeur mondial avec 184 milliards d’euros de chiffre d’affaires et plus de 400 mille salariés. La course au gigantisme et à la survie dans le secteur automobile n’est pas nouvelle et elle est loin d’être finie.

Dans cette alliance entre Peugeot et Fiat Chrysle... Poursuivre la lecture

Par Alain Goetzman.

Les fabrications de plusieurs modèles importants, chez Renault et PSA, vont quitter l’Hexagone et en 2020 le niveau de production va chuter de 22 %, à environ 1,7 million de véhicules. Or, en 1903, la France fabriquait 50 % des voitures mondiales. En 1955, il y avait chez nous cinq grands constructeurs : Renault, Citroën, Peugeot, Simca, Panhard, à peu près le même nombre qu’en Allemagne, et de nombreux carrossiers et assembleurs comme Facel Vega ou Henri Chapron. La production française était alors de 725 000 voitu... Poursuivre la lecture

Par Michel Albouy.

Le 26 février 2019, le PDG du groupe PSA, Carlos Tavarès, a annoncé pour cette année le versement à ses salariés français ayant un salaire inférieur ou égal à deux fois le smic, le versement d’une prime de performance et d’intéressement de 3 810 euros bruts, contre 2 660 euros l’an dernier soit une augmentation de 43 %.

Avec cette annonce, le groupe automobile entend relancer le principe de l’intéressement des salariés aux performances de l’entreprise, et notamment pour les petits salaires. Ce faisant, il mont... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles