Forte hausse de la collecte du PERCO

Les Français ont déjà pris conscience que la retraite par répartition était vouée à la faillite, en témoigne la forte hausse de la collecte des rares formes possibles de retraite par capitalisation.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Retraite (CC, Steven Depolo)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Forte hausse de la collecte du PERCO

Publié le 19 avril 2012
- A +

Les Français ont déjà pris conscience que la retraite par répartition était vouée à la faillite, en témoigne la forte hausse de la collecte des rares formes possibles de retraite par capitalisation.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Espérer une retraite par répartition ou épargner pour soi?

L’Association Française de la Gestion Financière vient de publier son bilan 2011 pour le PERCO.
Les PERCO ont poursuivi leur progression en 2011

  • L’encours atteint 5 milliards d’euros, soit une augmentation de 25 %.
  • Le nombre d’entreprises disposant d’une offre PERCO pour leurs salariés atteint 148 000, soit une hausse de 20 %.
    Le nombre de salariés adhérents a atteint l’an passé 964 000, soit une hausse de 39 %.
  • Au 31 décembre 2011, ce ne sont pas moins de 1,4 milliards d’euros qui ont alimenté les PERCO, soit une hausse de près de 18 % (à comparer avec la baisse de collecte de l’assurance vie)!
  • L’origine de ces fonds se répartie ainsi:
  • – Participation : 23 %
    – Intéressement : 16 %
    – Versements volontaires des salariés : 21 %
    – Abondement de l’entreprise : 40 %
  • La priorité devrait être de poursuivre le développement des PERCO afin de permettre en particulier aux plus jeunes d’en bénéficier davantage et de drainer les sommes épargnées vers les entreprises, notamment les PME, pour qu’elles se développent et créent des emplois.

Consulter le site de l’AFG

Sur le web

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Évidemment, en France, ce titre risque d'être considéré comme une provocation. C’est un peu comme si on ouvrait un parapluie à l’intérieur d'un logement, ou si on proférait des injures à l’égard d’un défunt dans la chambre mortuaire.

 

La répartition est injuste

Aussi, dois-je m’efforcer de présenter immédiatement, non pas les excuses que certains lecteurs attendent peut-être, mais des arguments sur ce que j’avance.

Les voici :

Le système de retraite par répartition consiste à payer les retraites des pensionné... Poursuivre la lecture

retraités
6
Sauvegarder cet article

Un article de la Nouvelle Lettre

 

Ce qu'a dit mardi madame le Premier ministre n’a aucune importance, le texte qui sera soumis au Parlement n’aura aucune importance puisque le débat sur les retraites continue à tourner autour d’une idée stupide : sauver le système de répartition.

 

Vanité des réformes paramétriques

Depuis des décennies je ne cesse de dénoncer la vanité des réformes paramétriques. On bricole la répartition alors que la seule solution est une réforme systémique : passer le plus vite possib... Poursuivre la lecture

cortège de grève
4
Sauvegarder cet article

Entretenir les Français dans l’illusion : c’est aujourd’hui toute la gauche politique et syndicale qui utilise ce moyen pour manipuler l’opinion publique.

Les derniers sondages indiquent que plus de 70 % des Français s’opposent à la réforme des retraites. Cet indicateur confirme l'évolution d’un demi-siècle de refus du réel et de surestimation des capacités de la politique. Les illusions des Français sont de trois ordres : politique, économique, historique.

 

L’addiction à la politique

Pour les militants de gauche, «... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles