La vraie vie des pauvres

Une analyse minutieuse de la pauvreté

Les sociologues Jean-François Laé et Numa Murard reviennent sur les terres de leurs enquêtes sur l’argent des pauvres. Accorder toute son importance à ce que les gens vivent et disent, restituer les détails de la vie quotidienne, et privilégier pour cela le récit. On retrouve donc la même manière de faire enquête. Il s’agit d’attraper ce réel qui échappe régulièrement aux grandes théories comme aux analyses les plus minutieuses de la pauvreté, à partir d’observations de terrains approfondies. Leur livre permet, par contraste, de faire apparaître la portée des processus d’individualisation et de fragmentation des classes populaires contemporaines.

Lire le reste de la critique de Michel Kokoreff sur l’excellent site de La Vie des Idées.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.