Présentation vidéo de l’école autrichienne d’économie

L’école autrichienne d’économie est méconnue en France, à tort, alors que la crise confirme ses analyses.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Présentation vidéo de l’école autrichienne d’économie

Publié le 23 janvier 2012
- A +

L’école autrichienne d’économie est méconnue en France, à tort, alors qu’elle permet de bien comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. Découvrez là et faites la découvrir avec le professeur Hulsmann dans ces deux vidéos.

Un article de l’Institut économique Molinari

Voici deux liens vers deux courtes vidéos de 15 minutes chacune dans lesquelles le professeur Jörg Guido Hülsmann, professeur de sciences économiques à l’Université d’Angers et directeur du séminaire d’économie autrichienne à l’Université de Paris II, présente l’école autrichienne d’économie, et sa continuité avec les classiques. Une excellente initiation pour découvrir ce courant, de plus en plus d’actualité aujourd’hui.

Jörg  Guido Hülsmann détient un doctorat de l’Université technique de Berlin et est habilité à dirigé des recherches de l’Université Paris-Dauphine. Son dernier ouvrage est L’éthique de la production de monnaie (Harmattan, 2010).

Cette présentation a été captée le 1er octobre 2011, lors de la première édition de l’Université d’automne en économie autrichienne, organisée par l’IEM (en collaboration avec 24hGold et le Groupe ESC-Troyes) et tenue à Troyes du 30 septembre au 2 octobre 2011.

 

Sur le web

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Qu’est-ce que la loi de Say ?

À quelques occasions, nous avons répondu à ces questions et fourni quelques éclaircies sur ce que les économistes appellent le plus souvent La loi de Say des marchés. Beaucoup ont étendu la compréhension de cette loi, qui est une description du fonctionnement des marchés, à la prise en compte de la demande et l’offre de monnaie, et donc à la théorie du déséquilibre monétaire.

Certains économistes, comme Lord Keynes, ont essayé de réfuter cette loi en ne faisant rien d’autres que supposer sa validité... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

L’argent, ou la monnaie, n’est pas une sorte de péché originel de l’Homme, un outil de la corruption, comme le laissent entendre Rousseau et d’autres penseurs. L’argent est à la base même de la division sociale du travail. Comme l’a soulevé brillamment Ludwig von Mises, c’est la liberté économique et donc de facto la monnaie, qui permet à chaque homme de chercher et de trouver une place au sein de la coopération sociale et de prendre part à la société.

De nombreux théoriciens se sont intéressés à la ... Poursuivre la lecture

Par Jasmin Guénette. Un article de l'Institut économique de Montréal

Nous célébrons aujourd'hui les 140 ans de Ludwig von Mises, l'un des leaders intellectuels de l'école autrichienne. L'influence de Mises sur la promotion des idées libérales classiques au cours du XXe siècle est impressionnante.

Né dans une famille aisée dans une province de l'empire austro-hongrois qui fait maintenant partie de l'Ukraine, Mises a démontré son intelligence très jeune : il maîtrisait le français, l'allemand et le polonais et lisait le latin dès ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles