Quelques leçons du « Sommet Social »

La question de fond est : comment créer des emplois quand les perspectives économiques sont à la récession.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Sommet social dette (René Le Honzec/Contrepoints.org)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quelques leçons du « Sommet Social »

Publié le 20 janvier 2012
- A +

La question de fond est : comment créer des emplois quand les perspectives économiques sont à la récession.

Un article d’Alain Dumait.

La crise des finances publiques a ceci de bon que les dirigeants politiques ne peuvent plus augmenter les dépenses tous les matins et le faire insolemment.

Tandis que François Hollande veut créer des emplois dans l’Education, en «redéployant», Nicolas Sarkozy est prêt à dépenser 450 millions d’euros, pour  financer des mesures «pour l’emploi», en redéployant les crédits budgétaires. (Tiens, tiens ! C’est donc qu’on pouvait faire des économies ?!…)

Cette soudaine modération dépensière est à mettre au crédit de «la crise».

Trois mesures issues de ce sommet (rebaptisé «sur la crise» à la dernière minute) sont à double tranchant.

  • On augmente les effectifs de Pole Emploi. Pourquoi pas une stimulante concurrence privée à ce petit monstre public ?
  • On va exonérer de charges pendant 3 mois de nouvelles embauches dans les TPE. Bonjour les effets d’aubaine !
  • On va libéraliser un peu les conditions du chômage partiel. Mais les dossiers continueront à passer par une autorisation de la très redoutable Inspection du travail…

La question de fond est : comment créer des emplois quand les perspectives économiques sont à la récession.

Réponse : desserrer tous les blocages à la croissance.

Or je ne vois pas qu’aucun de ces blocages ait été levé hier matin.

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Maxime Lefebvre.

Il y a 14 ans, pendant que tous les regards se tournaient vers Pékin où s’ouvraient les 29e Jeux olympiques d’été de l’ère moderne, la guerre éclatait entre la Géorgie et la Russie. En jeu, les régions séparatistes pro-russes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud, officiellement rattachées à la Géorgie.

Ce conflit présente de nombreuses similitudes avec celui qui sévit en Ukraine depuis le mois de février : une Russie de Poutine (qui, en 2008, était certes Premier ministre entre deux présidences, mais demeurait le ... Poursuivre la lecture

L'Élysée maintient la consigne déjà édictée par Emmanuel Macron il y a cinq ans, et héritée de Nicolas Sarkozy en 2007. Les ministres défaits lors du scrutin des 12 et 19 juin devront quitter le gouvernement, a confirmé le palais présidentiel ce dimanche. Élisabeth Borne, fraîchement nommée à Matignon, ne dérogera pas à la règle. La moitié du gouvernement est concernée.

Bien que la situation soit nettement différente de celle de 2017 - ils n'étaient que six concernés -, l'Élysée a décidé de maintenir la consigne déjà édictée par Emmanu... Poursuivre la lecture

C’est la dernière ligne droite avant l’élection présidentielle, et Valérie Pécresse continue de stagner dans les sondages.

??? L'évolution de l'ensemble des sondages publiés pour le premier tour :

?Macron 29% ↘️ ⚫️Le Pen 18% ↗️ ?Mélenchon 14% ↗️ ?Pécresse 11% ↘️ ?Zemmour 11% ↘️ ?Jadot 6% ➡️ pic.twitter.com/ulxIu1T0DB

— mathieu gallard (@mathieugallard) March 24, 2022

Parmi les raisons qui affaiblissent sa candidature, certains accusent le silence embarrassant de celui qui reste le mento... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles