Libérez-vous de la consommation et effacez vos péchés!

Les libéraux, des monstres d’égoïsme partisans du consumérisme?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Libérez-vous de la consommation et effacez vos péchés!

Publié le 24 décembre 2011
- A +

Les libéraux, des monstres d’égoïsme partisans du consumérisme? Telle est l’image que les antilibéraux aiment promouvoir. Pourtant c’est une lecture bien fausse.

Un article de David Descôteaux, depuis Montréal, Québec.

On parle beaucoup de pénurie de main-d’œuvre au Québec. Mais il existe une autre pénurie : celle des bénévoles. Le bénévolat représenterait 3,7 milliards de dollars en salaires versés dans la province. L’équivalent de 200 000 emplois à temps plein, selon Statistique Canada.

Mais nos bénévoles vieillissent. Et la crise économique empire les choses : certains doivent se trouver un deuxième emploi. Des jeunes retraités doivent parfois retourner au travail. Selon un recensement, les centres d’action bénévole du Québec ont perdu 20 % de leurs bénévoles depuis 2001. Inquiétant, quand on sait que l’économie pourrait jeter beaucoup de travailleurs à la rue dans les années qui viennent. Et que notre État, fortement endetté, risque de passer de père Noël à Grincheux d’ici peu.

Âge moyen : 70 ans

La société St-Vincent de Paul, pour laquelle je fais une « grosse » heure de bénévolat chaque deux semaines (c’est presque gênant de le dire), en sait quelque chose. Dans cette boîte, qui fournit de la nourriture et des vêtements à prix dérisoire aux démunis (gratuitement pour les plus mal pris), l’âge moyen des bénévoles dépasse 70 ans.

Attirer les jeunes, qui grandissent dans une société où on valorise de plus en plus l’individualisme, représente tout un défi. Mon « boss », Jean-Paul, ne pourra plus continuer longtemps à charrier des sacs de vêtements et des boîtes dans les escaliers. Son dos le fait souffrir depuis quelque temps.

Mince consolation pour Jean-Paul : des imbéciles allègent sa charge de travail. On les a aperçus avec la caméra de sécurité. Ils arrêtent en voiture au milieu de la nuit, et remplissent le coffre et les sièges arrière de sacs de vêtements et de jouets. Sacs que des âmes charitables ont déposés près de la porte pendant la soirée. Ils ne prennent même pas le temps de vérifier ce qu’il y a dedans! Pas fort…

Fight Club

Fight Club fait partie de mes films cultes. Dans une scène, le personnage joué par Brad Pitt réconforte son nouvel ami (joué par Edward Norton). L’appartement de ce dernier — abritant toutes ses possessions — vient d’exploser. Le beau Brad lui dit (je paraphrase) : « Ton ensemble de canapés et tes meubles IKEA peuvent aller se faire foutre! Évoluons un peu. Les choses que tu possèdes finissent par te posséder. »

Votre existence matérialiste vous donne mal au cœur? Votre p’tit dernier a reçu 17 camions, 12 DVD et 8 pyjamas en cadeau l’an dernier? Si le temps vous manque pour faire du bénévolat, vous pouvez toujours donner vos bébelles à des organismes de charité. Libérez-vous! Et effacez vos péchés…

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP Meyer.

Fracassante déclaration du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, cette semaine sur France Culture : il n’exclurait pas de supprimer dès l’an prochain toutes les subventions étatiques versées aux syndicats lycéens !

Oh bien sûr, on ne parle que de 250 000 euros par an, une anecdote dans l’océan du « quoi qu’il en coûte » qui constitue dorénavant la mesure de toute action politique.

Et de toute façon, face au tollé des bénéficiaires sur le thème « c’est la démocratie qu’on assassine ... Poursuivre la lecture

Par Xavier Fontanet.

Un rapport parlementaire en gestation va préconiser un changement de la réserve héréditaire. Des « voix autorisées » laissent entendre que l’une des raisons de cette initiative trouve sa cause dans la baisse des donations enregistrées en 2019 (-1,8 %) suite à l’arrêt de l’ISF.

Le sujet en fait est central et ne peut être traité en catimini. Il touche à la fois à la conception que nous avons de la propriété, à l’idée qu’on se fait de la famille, à l’harmonie des relations entre les générations et plus fondame... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Xavier Fontanet.

En cette période troublée, il se passe des choses positives dont on ne parle pas assez, notamment le lancement de l’organisation « Changer par le don ». Un certain nombre de personnes venant de l’entreprise, de la culture et du sport s’engagent à consacrer une partie de leurs revenus ou de leur fortune à des causes d’intérêt général.

On évoque peu de ce genre d’initiative parce que les gens concernés n’aiment pas parler d’eux (médiatiser un don c’est une forme de pharisaïsme), ensuite parce que ce sont de bo... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles