Projet UMP 2012 : c’est du lourd et ça cogne des chatons

Pendant la tempête économique, l’UMP se recentre sur des détails.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
UMP

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Projet UMP 2012 : c’est du lourd et ça cogne des chatons

Publié le 15 novembre 2011
- A +

Projet UMP 2012 : c’est lourd et ça cogne des chatons

Au Parti Officiellement Socialiste, on sent un peu la déroute et la panique à mesure que le pugilat avec les Verts prend de l’ampleur et que les sobriquets de FlanbyHollande s’accumulent. Heureusement, à l’UMP, on a saisi toute la dimension de l’enjeu qui se noue dans les prochains mois et on se focalise déjà sur la tâche gigantesque qui reste à abattre pour mener le pays vers de riantes contrées.

Et pour bien s’en convaincre, il suffit d’aller sur le site de l’UMP, dont le nom est Projet UMP (ce qui est assez rigolo et justifie à lui seul d’aller voir), se trouve à l’adresse http://www.projet-ump.fr et vous offre en quelques secondes un aperçu assez grandiose des vraies préoccupations des gens qui vont se présenter devant vous, lorsque vous allez faire semblant de voter et qu’ils vont faire semblant de vous écouter pour avoir le droit de faire semblant de diriger le pays ensuite.

Pour vous éviter tout de même d’aller vous abîmer la pupille sur le site des socialauds de droite, j’ai fait une petite capture d’écran. Si une image vaut mille mots, la capture d’écran du site de l’UMP vaut facilement mille injures ordurières.

Projet UMP, en avant pour des broutilles !

La crise est à nos portes. L’état, endetté jusqu’à l’os, commence maintenant à avoir du mal à dealer sa dette qui est au moins autant de la merde que ce qu’on trouve dans les pires banlieues défavorisées. Le chômage grimpe. Le lien social se délite. La tension monte autant que le pouvoir d’achat descend.

Et que nous propose le site ? De discuter des thèmes suivants :

  • L’obtention de la nationalité doit être conditionnée à la manifestation de la volonté du demandeur
  • La maîtrise de la langue française par tous les citoyens sera une priorité du prochain quinquennat
  • Créer un code de la nationalité
  • Elargir le dispositif des contrats d’accueil et d’intégration (réservés aux immigrants) aux ressortissants européens déjà installés en France pour favoriser l’apprentissage de la langue Française
  • Garantir le maintien du lien entre nationalité Française et droit de vote, élément majeur de la citoyenneté

Attention. Ici, je n’ai pas chafouinèsquement cliqué – retors que je suis – sur l’un des chapitres du programme, qui serait intitulé par exemple « Nationalisme et petits fours » …

Non.

Ici, il s’agit bien de ce qu’on trouve en tête de page principale du site « Projet UMP 2012 » qui présente donc les meilleures copies de nos politiciens de drouate sur le sujet coefficient 5 sans rattrapage : « En mai 2012, il nous faut un programme qui balance du lourd. »

On comprend qu’avec un tel sujet, les pauvrets se soient lancés dans l’exercice, la fièvre au corps et les yeux embués dans la sueur dégoulinant de fronts studieux soumis à rude épreuve par le stress de la création libératrice.

Mais bon. Là, on se demande presque si le site n’a pas fait l’objet d’un hacking moqueur tant c’est caricatural. Si on sent quelque chose, c’est plutôt la sodomie de chatons que le stress de la création…

Rape Is Imminent

Pour en avoir le cœur net, j’ai été voir l’un des liens, celui qui semblait le plus bidon.

En bien mes petits amis, la priorité du prochain quinquennat, en pleine crise financière majeure, avec des millions de gens dans la précarité, des millions de pauvres, des types qui baignent dans la misère, ce sera …

La Maîtrise De La Langue Française

Je clique.

Les mots me manquent.

Soit. Il est vrai qu’il est parfois pénible de lire, sur les cartons de certains SDF, des affirmations aussi crues que « J’AI FIN, AIDÉ MOI » au lieu de « J’ai faim, aidez-moi s’il vous plaît » mais doit-on en faire une Priorité Pour Le Quinquennat de 2012 ?

S’agit-il d’une expérience internautique douteuse ? Se moquerait-on des gens ?

Non parce que bon, à lire les premières phrases qui s’étalent sur cette page, on peut légitimement se demander si Copé et sa clique n’ont pas monté un véritable canular, de mauvais goût, certes, mais fichtrement bien réalisé.

Je cite :

La maîtrise de la langue française est considérée comme un pilier indispensable du vivre-ensemble et de la cohésion sociale et nationale. La priorité devra être donnée à l’apprentissage de la langue par les nouveaux immigrés mais également par tous les Français, immigrés ou non.

Pilier indispensable, vivre-ensemble, cohésion sociale, nationale, … le Gloubimètre pète le score avant l’arrivée du premier point. C’est rocambolesque.

Et le reste du texte de détailler que certains s’amusent à apprendre des langues locales ou étrangères à l’école, que ça pourrait nuire à l’intégration des élèves parce que, comprenez-vous, ça embrouillerait leurs référentiels communautaires — chlonk, ah merde, mon Gloubimètre a pété — etc… et qu’il faut donc interdire ces méchants apprentissages, et combattre l’analphabétisme avec plus de Français à tous les étages.

Au passage, rappelez-vous ici que pour les Socialauds de Gauche, les Socialauds de droite sont des turbos-libéraux qui font rien qu'à prôner le laisser-faire le plus torride avec des femmes nues à gogo (genre DSK mais en mieux) et des rôtis de bébés communistes à la broche sur une base bi-mensuelle. On se demande comment cette débauche incontrôlée de giga-libéralisme peut s'accommoder du torrent d'interdictions et d'intervention dans la culture personnelle ou familiale des gens, mais baste, passons ; ce n'est pas comme si les socialoïdes étaient parfois cohérents.

Force est donc de constater que ce n’est pas un gros fake.

Les gens de l’UMP veulent mettre en priorité d’un hypothétique quinquennat de l’actuelle majorité … le bon Français, avant tout le reste (emploi, économie, finance, budget équilibré, …) . Certes, on a échappé au macramé ou à la poterie. Certes, savoir lire, écrire et compter, c’est primordial.

Mais sérieusement, ce n’est pas spécifique à ce quinquennat, sapristi ! Apprendre à lire, écrire et compter fait partie du contrat de base de ce pays. Le mettre en priorité top number one, c’est un incroyable aveu de médiocrité ! Et puis, vous croyez qu’ils vont prendre un jour la mesure de la tempête qui se déroule actuellement ?

Sérieusement ?

Hein ?

WTF ?
—-
Sur le web

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)
  • MERCI ! J’ai ri et me sent bien moins seul !

  • Je sens que je vais suggérer à Copé une vraie campagne enfin digne de ce nom avec un vrai programme gloubiesque sur la réhabilitation tant attendue des parcmètres à pièces.
    C’est essentiel ! Aucun candidat ne le propose !
    Et encore, j’ai plein d’autres idées dans les cartons, comme par exemple l’obligation de remettre les babyfoot dans les troquets, réhabiliter PacMan, et bien d’autres encore…
    Je sens que je vais adhérer à l’UMPS, ça ne fait aucun doute…

    • Quelles bonnes idées. Ajoutons la blouse et le bio dans les écoles, un grand débat national sur les critères d’attribution des noms de rues, le rétablissement du képi pour les keufs, un quatrième feu stop pour les véhicules (ou bien l’obligation de rendre clignotant le troisième ? ), un service militaire civil obligatoire volontaire de deux ans pour les jeunes retraités nés à partir de 2012, …

  • En fait, les dirigeants de l’UMP passent leur temps à s’autocongratuler vis-à-vis de leurs militants et de leurs sympathisants et à proclamer qu’ils ont atteint tous leurs objectifs. C’est précisément pour cela qu’ils évoquent sans cesse de nouveaux objectifs. Eh oui, les dirigeants de l’UMP sont incapables de percevoir le mécontentement des citoyens. Ils sont persuadés que leurs mauvais sondages sont uniquement dûs à une injustice et à une ingratitude irrationnelles de la part des électeurs.

    • « Eh oui, les dirigeants de l’UMP sont incapables de percevoir le mécontentement des citoyens. Ils sont persuadés que leurs mauvais sondages sont uniquement dûs à une injustice et à une ingratitude irrationnelles de la part des électeurs. »

      Je crois qu’ils se foutent pas mal de percevoir le mécontentement des citoyens et d’essayer de comprendre pourquoi les gens sont mécontents. D’ailleurs ils se foutent pas mal de tout problème de fond. Leurs prétendus « objectifs » ne sont là que pour acheter suffisamment de clientèle électorale afin d’être réélu. Le reste, pfff, ils s’en battent comme il faut.

    • D’ailleurs s’ils s’autocongratulent à longueur de journée ce n’est pas parce qu’ils sont persuadés qu’ils ont atteint leurs objectifs, c’est simplement pour le faire penser au plus grand nombre de moutons qui sont prêts à les croire.
      Et si quelque chose ne va pas et qu’un objectif non atteint vient à faire du bruit dans les media, vous zinquiétez pas les militants, c’est la faute à la gauche si on pas réussi, ils nous ont savonné la planche en ruinant le pays quand ils étaient au pouvoir.

      C’est des politiques quoi.

  • merde et si on est francais ( pur souche ) on as pas besoin d apprendre le francais. Faudra mieux comme ca UMPS pourra mieux nous manipuler.
    J ai une idee et si on apprennais les maths pour calculer ce qu ils nous volent …
    Montrez a ces politiciens de pacotille qu ils faut ARRETER DE SE FOUTRE DE NOTRE GUEULE BORDEL DE MERDE

  • C’est marrant ou édifiant?
    Je lis cet article le 20 mars 2014, et il n’y a pas eu de changement !!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Depuis 2017, la France semble constamment agitée par des crises inédites.

De la jacquerie des Gilets jaunes à la pénurie énergétique en passant par la pandémie, la guerre aux frontières de l’UE ou l’urgence environnementale, le citoyen vit dans une atmosphère d’apocalypse permanente, certainement entretenue par intérêt politique.

La sensation est tellement étouffante qu’on en oublie les problèmes structurels majeurs du pays que ces conjonctures tendues ne cessent pourtant de mettre en évidence. Pointer ces problèmes, proposer de... Poursuivre la lecture

Par Gabriel Robin.

 

Il arrive parfois que la Cour nationale du droit d’asile ait à traiter des affaires géopolitiquement plus sensibles que le tout-venant. C’est notamment le cas du milliardaire Moukhtar Abliazov, recherché notamment par les justices britannique et kazakhe. La juridiction administrative traite des demandeurs d’asile qui ont vu leurs dossiers refusés par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

Alors que le président de la République du Kazakhstan s’apprête à rendre visite à... Poursuivre la lecture

Par Tommaso Vitale et Emilien Houard-Vial.

 

Si cette année Giorgia Meloni et Marine Le Pen ont concentré l’attention des commentateurs des deux côtés des Alpes, l’abstention est bien la donnée politique la plus importante qui ait émergé de ces élections. Le choix délibéré de millions de citoyens de se détourner de l’arène politique est souvent agrémenté de propos négatifs sur leur supposée irresponsabilité ou manque d’éthique. Pour autant, le registre de la culpabilité est-il le plus pertinent pour répondre au grave problè... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles