Une politicienne polonaise se dévoile

Katarzyna Lenart, une jeune politicienne candidate aux législatives en Pologne, qui désespérait de constater que les électeurs lui accordaient peu d’intérêt, elle a décidé de leur présenter un nouvel «argument»… son corps!

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une politicienne polonaise se dévoile

Publié le 17 octobre 2011
- A +

Une brève de Nathalie Elgrably-Levy

On a souvent entendu des politiciens affirmer qu’ils veulent faire de la «politique autrement». Mais personne n’est jamais allé aussi loin que Katarzyna Lenart, une jeune polonaise de 23 ans qui a donné à cette expression une toute nouvelle dimension.  Madame Lenart étudie en sciences politiques et est candidate aux législatives à Lublin, dans l’est de la Pologne, pour l’Alliance de la gauche démocratique (en polonais, Sojusz Lewicy Demokratycznej, SLD). Comme elle désespérait de constater que les électeurs lui accordaient peu d’intérêt, elle a décidé de leur présenter un nouvel «argument»… son corps!

Elle a mis en ligne une publicité de 40 secondes dans laquelle elle fait rien de moins qu’un strip-tease. Le clip se termine avec le message suivant : « Tu en veux encore ? Donne ton vote au SLD. Nous sommes les seuls à pouvoir te donner plus. »

 

Certains sont offensés par cette publicité. D’autres estiment qu’il faudrait interdire les dérapages de ce genre. Personnellement, je suis d’avis qu’elle est libre de faire ce qu’elle veut. En revanche, ce genre d’initiative est plutôt pathétique. Quand une politicienne doit se déshabiller pour attirer l’attention, c’est que son message doit être vraiment, vraiment insignifiant. Il faut croire que la gauche perd du terrain! Cela dit, madame Lemart a au moins le mérite de tout essayer pour éviter la «débandade» de son parti!

—-
Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Il y a 250 ans, la Pologne subissait le premier partage de son territoire, prélude à sa disparition en tant qu'État. En effet, le 5 août 1772, Autrichiens, Prussiens et Russes officialisaient leurs actes de brigandages étatiques. Cet épisode lointain prend aujourd'hui une autre tonalité avec le conflit ukrainien. En effet la « Pologne » historique englobait les territoires des actuelles Pologne, Ukraine, Biélorussie, Lituanie. Comment cet État longtemps si impressionnant a-t-il pu disparaître ? Ne jouissait-il pas d'une « liberté dorée » qui ... Poursuivre la lecture

Que pensent les Polonais du dernier discours de Viktor Orban ? Le Premier ministre hongrois a créé la polémique chez les médias occidentaux avec son discours en Roumanie du 23 juillet. Outre ses propos sur la politique étrangère de la Hongrie, il a rejeté l’idée d’une Europe peuplée de mélanges raciaux (mixed-race). Cette partie du discours a provoqué une polémique (et des condamnations médiatiques) à l’Ouest. De fait, la dimension identitaire du discours semble même avoir éclipsé la partie géopolitique en rapport avec l’Ukraine et la Russie.... Poursuivre la lecture

J’ai eu l’occasion d’aller à l’European Liberty forum, dirigé par l’Atlas Network, qui a eu lieu la semaine dernière à Varsovie. Ce congrès a réuni de nombreux think tanks libéraux et prolibertés européens et nord-américains.

Ce forum a montré un point : le libéralisme n’est pas mort en Europe, il est bien vivant et bien actif. Malgré la guerre dans le pays voisin, la détermination des organisations défendant la liberté était bien présente.

En cela, l’European liberty forum a été une expérience rafraîchissante et très inspirante... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles