Les dépenses de l’Etat grec ont augmenté en 2011

Le budget de l’Etat grec a augmente de 3,55 milliards d’euros en 2011 par rapport à 2010.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les dépenses de l’Etat grec ont augmenté en 2011

Publié le 15 septembre 2011
- A +

Le Wall Street Journal indique que les revenus de l’Etat grec atteignent 30,68 milliards d’euro en 2011, contre 32,40 milliards d’euros en 2010 à la même époque.

Les dépenses de l’Etat grec, elles, s’élèvent à 47,40 milliards d’euros en 2011 et sont supérieures à celles de l’année dernière à la même époque (43,85 milliards d’euros en 2010). Le budget de l’Etat grec a ainsi augmenté de 3,55 milliards d’euros en 2011 par rapport à 2010.

Nul plan d’austérité en Grèce donc.

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Intéressant. Surtout lorsque l’on peut lire a peu près partout que « les plans d’austérité sont mauvais pour l’économie, regardez les résultats en grèce ».

    • C’est parce que tu n’a pas compris le sens du mot « austérité » en novlangue. Dans ce langage l’austérité, c’est quand on aurait voulu dépenser 5 de plus mais qu’il a fallu se restreindre à ne dépenser « que » 3 de plus, et que par conséquent il a fallu économiser (sic) 2 par rapport au dépenses prévues. « Plus égal moins » comme dans le slogan publicitaire…

  • Écoutant télé avec calvi , ce soir il faut soit disant trouver 360 milliards € jusqu en 2017 pour financer la grece , comment une somme aussi lourde alors que le budget grec est de l ordre de 45 M € annuel . Doit on aussi refinancer la dette globale ou simplement le déficit de juste quelques années .
    A ce moment la pourquoi ne pas nous demander de remboursser la dette française de 1800 M€ ?

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Face à la menace internationale, il est urgent de réinvestir dans nos armées afin de protéger la France et l’Europe et défendre nos valeurs de liberté que les générations précédentes ont acquis au prix de leurs vies. Aussi le président Macron a-t-il dévoilé vendredi les grandes orientations de la future Loi de programmation militaire 2024-2030, augmentant les budgets d’un tiers. Mais augmenter les budgets est une chose, dépenser l’argent public avec efficacité en est une autre…

Si, selon Clémenceau, la guerre est une affaire trop série... Poursuivre la lecture

Par Romain Delisle. Un article de l'IREF France

Au mois de mars dernier, un rapport d’une commission d’enquête diligentée par le Sénat avait jeté un pavé dans la mare. Il s’agissait d’examiner les prestations à caractère intellectuel fournies par les grands cabinets de conseil à l’État, pour une somme annuelle avoisinant le milliard d’euros. Par nature, elles sont subjectives et sujettes à caution. Toutefois, ce coup de projecteur plutôt négatif sur les activités externalisées de l’État a fait un peu vite oublier l’intérêt que pouvait ... Poursuivre la lecture

Un article de l'Iref-Europe

 

Pour rendre compte de la « bonne santé » de notre Léviathan bien-aimé, il est coutume de rappeler la part des dépenses publiques dans le PIB — plus de 55 % dans le cas de la France.

Nous disposons également de quelques indicateurs sur son obésité tels que le montant des déficits ou encore celui de la dette publique. Mais l’État-léviathan ce n’est pas uniquement les dépenses publiques financées par l’impôt et l’endettement, c’est aussi la réglementation qui touche tous les pans de notre v... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles