Collecte en hausse pour le livret A

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Collecte en hausse pour le livret A

Publié le 29 août 2011
- A +

Un article publié en collaboration avec Ma vie Mon argent

Dans un communiqué publié mardi 23 août, la Caisse des dépôts (CDC) a annoncé la collecte mensuelle sur le Livret A pour le mois de juillet. Cette collecte nette (dépôts moins retraits) s’élève à 2,07 milliards d’€ portant ainsi le montant engrangé depuis le début de l’année à 12,14 milliards d’€. Après 8 mois de collecte positive, le livret A battra-t-il son record de 2009 avec 16,55 milliards d’€?

Bien évidemment, la hausse du taux au 1er août (2,25% au lieu de 2%) explique dans une large mesure cette augmentation. Ce n’est probablement pas fini. La bourse ne se porte pas très bien, un certain nombre de fonds Euro vont se trouvés impactés par la crise des dettes souveraines et le gouvernement a annoncé le relèvement à 13,5% des prélèvements sociaux sur les revenus du capital. Ce n’est certainement pas cette année que l’assurance vie va pouvoir concurrencer les 2,25% net-net du livret A! Le produit d’épargne « préféré » des Français avec ses 60 millions de livrets ouverts, voit son encours total atteindre les 207,5 Mds€ à fin juillet.

Le Livret de développement durable (LDD) profite lui aussi de la hausse des taux d’août avec une collecte nette de 280 millions d’euros le mois dernier après cinq mois de collectes négatives.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mise à jour janvier 2022

Sans grande surprise, après les rumeurs qui l'annonçait depuis 2021, le taux du livret A a été remonté à 1 % annuel. Une première depuis une décennie.

C'est une mauvaise nouvelle pour les épargnants français, contrairement aux apparences : le livret A accumule en effet des montants bien trop élevés (plus de 10 000€ en moyenne !), qui rapporteraient bien plus ailleurs. Le gouvernement encourage pourtant encore et toujours les Français à aller sur de l'épargne réglementée au lieu de meilleurs placements.Poursuivre la lecture

Par Jacques Garello.

Comme certains économistes, mais aussi beaucoup d’entrepreneurs, de professionnels et de salariés,  je m’interroge sur la sortie de crise économique. Certes l’attention du grand public se porte plus volontiers sur la sortie de crise sanitaire : le gouvernement, les médias et la classe politique engagent les Français dans des annonces quotidiennes et anxiogènes.

Mais sans nul doute la gestion de la crise sanitaire est à l’origine de la crise économique et les dégâts de la présente crise économique se prolonge... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

C’est agaçant à la fin : il faudrait que les Français consomment et investissent pour faire redémarrer l’économie et ils ne pensent qu’à remplir leur livret A et leur livret de développement durable et solidaire (LDDS) ! Foi de Bruno Le Maire, ça ne se passera pas comme ça ! Car sachez-le, Françaises, Français,

« ce n’est pas d’épargne dont nous avons besoin aujourd’hui, pour notre économie, mais d’investissement » !

Ainsi s’exprimait doctement le ministre de l’Économie devant les députés de la Comm... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles