Copier Wikibéral, le nouveau sport à la mode?

Selon la Télévision Suisse Romande, un nouveau cas de plagiat de Wikibéral, en Suisse cette fois

Copier Wikibéral, le nouveau sport à la mode?

Après Luc Chatel copiant Wikibéral pour une réponse à un député en 2010, il semblerait qu’un deuxième cas de plagiat de l’encyclopédie développée par Liberaux.org ait vu le jour selon la Télévision Suisse Romande (TSR) :

Un livre intitulé « La légende de l’effet de serre » produit l’effet d’une bombe à l’EPFL. Son auteur, François Meynard, employé de la haute école de Lausanne, a fait quasiment du copier-coller sur vingt pages, à partir de [Wikibéral], sans citer de source, révèle l’enquête de la TSR.

Une semaine après l’Université de Fribourg, c’est l’École polytechnique fédérale à Lausanne (EPFL) qui se trouve dans la tourmente pour un soupçon de plagiat. François Meynard est attaqué sur tous les fronts. Climatosceptique assumé, il défend mordicus, dans son livre « La légende de l’effet de serre », la thèse selon laquelle l’homme – et le CO2 qu’il dégage – n’est en rien responsable du réchauffement climatique. L’auteur, qui admet ne pas être spécialisé dans le domaine du climat, ne s’attribue pas moins une légitimité scientifique, en tant que physicien et docteur en mathématiques.

On lui reproche d’avoir recopié presque mot pour mot 20 pages du site wikiberal.org, un dérivé de l’encyclopédie en ligne Wikipedia, sans citer la moindre source. Certes, il mentionne que les pages incriminées se trouvent sur internet, mais sans en donner l’origine.

Contrairement à ce qui est affirmé par la TSR, Wikibéral n’a aucun lien avec la fondation Wikimedia et est développé par l’association Liberaux.org, association de droit français à but non lucratif qui développe également Contrepoints. À la différence de Wikipédia qui se veut d’un point de vue neutre, Wikibéral entend plus particulièrement donner les différents regards libéraux et libertariens.

N’ayant pas eu accès aux documents concernés par cet apparent plagiat, nous ne sommes pas en mesure de confirmer si la licence Creative Commons Paternité de l’encyclopédie a ou non été respectée; tout contenu de Wikibéral est en effet librement réutilisable à condition de mentionner la source. Plus précisément:

L’ensemble de l’encyclopédie Wikibéral est diffusée sous licence CC-By-SA 3.0 unported. Cette licence signifie que vous êtes libres de reproduire, distribuer, communiquer et modifier le contenu de Wikibéral, à condition d’en mentionner la paternité, à savoir Wikibéral, et de conserver la même licence CC-By-SA.

Nous espérons que ce point a bien été respecté par l’auteur et nous nous félicitons néanmoins que le contenu de Wikibéral soit réutilisé, ainsi que l’auteur ait choisi de s’abreuver à d’aussi bonnes sources que notre encyclopédie. Nous condamnons cependant tout plagiat qui manifeste un mépris du travail d’autrui et des licences libres.