Paris Plages, par ici les subventions

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Paris Plages, par ici les subventions

Publié le 19 juillet 2011
- A +

Paris Plages, par ici les subventions

Alors que le budget 2011 de la ville de Paris prévoit un accroissement de 215 millions € de la dette (+10%), la mairie de ne se prive pas pour dépenser cette année pas moins de 2,2 millions € pour sa classique opération de communication avec Paris Plages 10e édition qui débute le 21 juillet. Au moment où les collectivités françaises n’arrivent plus à emprunter (Marseille n’a levé que 100 millions sur les 200 qu’elle cherchait à lever), on aurait pu espérer que Bertrand Delanoë trouve meilleur usage à nos impôts. Après tout, si Paris Plages était si géniale et viable, pourquoi l’opération aurait-elle besoin de subventions?

Les optimistes verront une stabilité par rapport aux dépenses de 2010, les pessimistes une hausse de 50% par rapport à 2002 et un nouveau gaspillage de l’argent public. Il faut bien financer les 6 000 tonnes de sable, trois fois plus qu’en 2010, un « scénographe » attitré avec Jean-Christophe Choble, des buvettes à tarifs sociaux, des concerts à toute heure du jour et de la nuit pour le sommeil des voisins, des chaises longues et des parasols pour les enfants qui courent et hurlent.

Pour ne rien arranger, cette année, pour certains parmi lesquels je ne compte pas, les strings et les seins nus seront proscrits sur les quais de la Seine pendant toute la durée de l’opération. Se balader seins nus ou les fesses à l’air sera passible d’une amende de 38€. Un arrêté municipal a été passé en ce sens selon le journal Le Parisien. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, entend avec cette interdiction lutter sic contre « les tentations et les comportements dangereux ». Une règle qui fera sourire certains conservateurs, après la Gay Pride 2011 à Paris où rien de tel n’avait été verbalisé.

 

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • ôtez moi d’un doute: c’est bien les parisiens qui ont élu ces charlatans ?

    alors ,j’espère qu’il vont payer un max !

  • Non, ce sont des parisiens, pas les parisiens.
    Et quand on voit ce qu’il y avait en face…

  • Le budget de l’opération Paris Plages est bien de 2,2 M d’euros mais cette opération est en grande partie financée par les sponsors : Lafarge, DisneyLand Paris, la Fnac, Franprix ou Flammarion.
    Le coût est dont plutôt modeste pour le contribuable parisien au final.
    On peut ne pas adhérer à l’événement mais l’argument démagogique de la gabegie financière est plutôt hors sujet je trouve.

    • Ca laisse plus d’un million à la charge du contribuable parisien. Il n’y a pas de meilleur endroit pour le dépenser ce petit million? Allons allons

    • Ca ne fait qu’un million dans le vent, c est rien, bah donnez le moi ce million !
      gaspilleur

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une nouvelle réglementation interdisant les emballages en plastique des fruits et légumes est entrée en vigueur au 1er janvier 2022. Relater sa genèse est plus intéressant et instructif que gloser sur les désagréments et catastrophes à venir. Ce fut priorité à la bien-pensance et la démagogie au détriment de l'efficacité économique et sociale.

Le 1er janvier 2022 est entré en application le Décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021 relatif à l'obligation de présentation à la vente des fruits et légumes frais non transformés sans conditionn... Poursuivre la lecture

Par Jonathan Flickert.

Comme partout en Europe, l’Espagne a connu ses propres noblesses. En Castille en particulier, elles se sont constituées en revendiquant l’héritage de la Reconquista. Divisée en plusieurs niveaux, le moins prestigieux était accessible sur simple témoignage aisément falsifiable.

Au XVIe siècle, l’élargissement des conditions d’accès à toute personne mariée avec plusieurs enfants achèvera le peu de prestige de cette caste. En espagnol, cette petite noblesse porte le nom désormais célèbre d’hidalgo, contractio... Poursuivre la lecture

Par Yannick Harrel.

C’est dorénavant acté : depuis le 1er septembre, toute l’agglomération parisienne se traverse sous la chape des 30 kilomètres-heure et la vitesse sur le périphérique, ceignant icelle, sera ramenée à 50 kilomètres-heure pour 2024, voire même avant. Cette mesure, qui est la queue de toute une série de bien d’autres mesures ayant contribué à rendre la capitale française de moins en moins accessible aux classes moyennes et populaires ainsi qu’aux populations périphériques est hautement symbolique d’une mentalité, d’un é... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles