32e université d’été de la Nouvelle Economie

L’ALEPS annonce le programme de sa 32e université d’été à Aix en août 2011

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

32e université d’été de la Nouvelle Economie

Publié le 7 juillet 2011
- A +

Communiqué de l’ALEPS

Retenez les dates : du 21 au soir jusqu’au soir du 24 août. Les modalités d’inscription vous seront indiquées la semaine prochaine. Une inscription séparée est prévue pour les débats du soir, auxquels seront invitées des personnalités du monde économique et politique. Une grande fête terminera l’Université.

QUELLE CRISE ? QUELLE SORTIE DE CRISE ?

Après l’État Providence

Dimanche 21 août : Dîner d’ouverture de la 32ème Université d’Eté :

Après l’État Providence : comment concevoir la transition ? Nos expériences.

Laszek Balcerowicz, Ancien Premier Ministre, Ancien Directeur de la Banque Nationale de Pologne

Michel Kelly Gagnon, Président de l’Institut Economique de Montréal, ancien président du patronat canadien et de la Chambre de Commerce de Montréal

3 Journées : Changer, libérer, croire

Lundi 22 août : Une crise salutaire ? La crise appelle un nouvel élan

L’État Providence a créé la crise. Il est temps de changer les idées et les politiques.

Débat du soir : Crise des Finances publiques ou crise de l’État ?

Mardi 22 août : La route de la liberté. Se passer de l’État ?

Nécessité de réduire l’État pour réduire les dépenses et les charges publiques. Ne pas avoir peur de l’après État Providence : libérer concurrence et marchés.

Débat du soir : Protections sociales ou responsabilités personnelles ?

Mercredi 23 août : La société de confiance. Responsabilités et exigences morales, bases de l’espoir.

La société politique et l’État laissent place à la société civile et l’entreprise. Nécessité d’un cadre institutionnel et d’une vision éthique. Croire à l’homme et à l’harmonie sociale.

Débat du soir : Société de puissance ou société de confiance ?

Les participants attendus à ce jour : Thierry Afschrift (Belgique), F. Aftalion, A. Arnoux, L. Balcerowicz (Pologne), P. Bessard (Suisse), B. Bouckaert (Belgique), G. Bramoullé, G. Calzada (Espagne), J.P. Centi, E. Colombatto (Italie), T. Curzon Price (UK), V. Curzon Price (Suisse), J.Ph. Delsol, D. Den Uyl (USA), S. Davies (UK), J.Ph. Feldman, J. Garello, P. Garello, A. Gentier, M. Kelly-Gagnon (Canada), E. Krecké (Luxembourg), N. Lecaussin, B. Lemennicier, H. Lepage, L. Liggio (USA), A. Mathieu, J.Y. Naudet, T. Palmer (USA), D. Rasmussen (USA), M. Rizzo (USA), D. Rohac (Tch), P. Salin, J. Schwarz (Tch), P. Simon, F. Smith (USA), C. Stagnaro (Italie), S. Tabery (Luxembourg), B. Taffin.

Plus d’informations? Contactez info@libres.org

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Damien Theillier.

Le bac de philo, c'est aujourd'hui. Chaque année, sont donnés au programme un certain nombre de notions ainsi qu’une liste d’auteurs académiques, de Platon à Sartre, pour résumer.

C’est un programme éclectique, qui laisse au professeur une grande marge de manœuvre pour faire les choix qui conviennent à son cours. La contrainte étant de fournir aux élèves un aperçu suffisamment complet des grandes écoles de pensée, afin qu’ils puissent traiter les sujets du bac sans faire de récitation, mais en exerçant leur... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Imaginez. Victime d’un accident de bus, vous vous réveillez dans un monde où l’idéologie woke, c’est-à-dire progressiste et socialiste, a totalement triomphé.

C’est ce qui arrive à Michelangelo, le héros du premier roman de Michel Kelly-Gagnon, Base Type Null. Pour les amis de la liberté et les défenseurs des droits individuels, le nom de Michel Kelly-Gagnon n’est pas inconnu : avocat de formation, ancien chef du Conseil du Patronat du Québec, il est le dynamique président de l’Institut économique de Montréal, le plus important think t... Poursuivre la lecture

Par Llewellyn H. Rockwell Jr.

Le Mises Institute a été fondé en tant que centre de recherche basé sur des idées libérales classiques qui ont toujours fait l'objet de critiques : les idées de Mises et la tradition de pensée qu'il représente. Cela signifie que l'accent est mis sur l'école autrichienne d'économie et, en philosophie politique, sur la liberté individuelle et la nécessité d'empêcher l'État et ses intérêts de l'écraser, comme tous les États du monde sont enclins à le faire.

La première priorité d'un tel institut est de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles