Les meilleurs acteurs et réalisateurs depuis 30 ans

Qui ont été les meilleurs des trente dernières années?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Les meilleurs acteurs et réalisateurs depuis 30 ans

Publié le 27 juin 2011
- A +

Slate.com s’est livré à un exercice de mesure de la qualité des films des principaux acteurs et réalisateurs mondiaux. Pour cela, le site américain s’est appuyé sur les chiffres de RottenTomatoes.com, le site de référence sur les avis des critiques de film.

Tout d’abord, la qualité globale des films semble franchement baisser avec le temps.

Mais cela s’explique: les mauvais films anciens tombent dans les oubliettes et sont mal couverts par RottenTomatoes. Pour pallier ce problème, Slate n’a donc regardé que les films datant de 1985 ou plus récents.

Si les acteurs ont des cotes assez stables, autour de 50 tout au long de leur carrière, avec une certaine baisse au début, les réalisateurs semblent s’améliorer avec le temps: s’ils commencent à 55% de cote positive pour leur premier film, ils montent jusqu’à 90% pour leur vingtième film.

Des évolutions normales à en croire Slate: les acteurs doivent jouer dans de bons films au début pour être remarqués, mais après ont très peu de prise sur la qualité des films dans lesquels ils jouent, d’où un score moyen régulier. Une fois établis, ils peuvent se permettre d’avoir certains échecs, d’où une baisse de leur cote. A l’inverse, les réalisateurs ont un très fort contrôle sur la qualité de leurs films et seuls les vraiment bons peuvent subsister, d’où une amélioration de leur note moyenne au fur et à mesure de leurs carrières.

Grand gagnant de cette mesure, le français Daniel Auteuil, dont le score moyen s’établit à 86%. Cependant son score est biaisé par le fait que RottenTomatoes ne prend en compte que les films sortis aux Etats-Unis.

Meilleure actrice, la canadienne Arsinée Khanjian. Plus mauvais acteur: Chuck Norris, avec Jennifer Love Hewitt en pendant féminin. Meilleur réalisateur: Mike Leigh. Plus mauvais réalisateur: Dennis Dugan.

Lire sur Slate (qui vous permet de calculer les scores des acteurs de votre choix).

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • On perd souvent de vue Peter Weir, qui arrive pourtant à chaque fois à faire un bon film, quel que soit le sujet, l’histoire, le lieu l’époque. Green Card / L’année de tous les dangers / Master & Commander, pour n’en citer que 3. En tout cas, ne ratez pas son dernier film sur les évadés du Goulag qui sont allés jusqu’en Inde à pied. Il vaut vraiment la peine d’être vu. Il en dit assez long.

  • Ces mesures ne valent rien! L’art est subjectif!

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
Los Angeles
2
Sauvegarder cet article

Un article de Human Progress

 

Notre vingt-sixième Centre du progrès est Los Angeles pendant l'âge d'or d'Hollywood (années 1910-1960). La ville a été à l'origine de nouveaux styles cinématographiques qui ont rapidement été adoptés dans le monde entier, donnant ainsi au monde certains de ses films les plus emblématiques et les plus appréciés. Le quartier d'Hollywood à Los Angeles est synonyme de cinéma, représentant les contributions cinématographiques inégalées de la ville.

Avec quelque quatre millions d'habitants, ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Michel Kelly-Gagnon.

C’est bien connu, les films d’Hollywood sont la plupart du temps très critiques envers le capitalisme ou les entrepreneurs en général. Ces derniers sont souvent dépeints comme des personnes cupides, nés avec une cuillère en or dans la bouche et la plupart du temps franchement antipathiques quand ils ne sont pas carrément des bandits.

Mais il y a aussi des œuvres de fiction parfois moins connues qui véhiculent des messages positifs d'entrepreneuriat, d’individualisme et de liberté. Je profite de cette tri... Poursuivre la lecture

Vous aimez le cinéma, l'action, l'aventure, les dinosaures, les Valkyries, le kung-fu et pas du tout Hitler ? Vous pensez impossible de réunir dans un seul film autant de sujets avec brio et atteindre alors un niveau de coolitude supérieur à 9000 ? Eh bien détrompez-vous, il existe une telle réalisation. Kung Fury est fait pour vous.

Comment, vous ne connaissez pas ce film ? Pourtant, vous devriez, puisqu'il illustre à lui tout seul une autre façon de faire du cinéma. Bon, certes, je vous accorde que ce n'est peut-être pas pour le mome... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles