Pendant ce temps, d’autres nouvelles nous parviennent…

L’Union Européenne vient de bannir des plantes médicinales.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pendant ce temps, d’autres nouvelles nous parviennent…

Publié le 1 mai 2011
- A +

Beaucoup de plantes et d’alternatives médicinales ont disparu des étagères aujourd’hui. Les nouvelles règles de l’Union Européenne ont interdit purement et simplement certains remèdes et d’autres sont soumis à un régime d’essais d’un coût prohibitif. La BBC, dans son slogan, sans poser la moindre question, décrit la directive comme « protectrice des consommateurs ». En fait, l’interdiction n’a rien à voir avec la santé publique, et tout à voir avec les intérêts des entreprises.

Vous pouvez considérer que ces petits morceaux d’écorce et de sève ou de feuilles ont des propriétés curatives, ou vous pouvez soutenir le point de vue selon lequel elles sont des placebos inertes. Ce que vous ne pouvez pas affirmer sérieusement c’est qu’elles sont toxiques, car si elles l’étaient, je crois que nous l’aurions déjà remarqué. Encore une fois, les ambitions de réglementation de nos dirigeants à Bruxelles se sont révélées plus fortes que la liberté individuelle, les droits de propriété, la libre concurrence, libre-échange ou le choix des consommateurs.

Source : http://blogs.telegraph.co.uk/news/danielhannan/100085767/meanwhile-in-other-news/
Traduction : Barem

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La prolongation du pass sanitaire européen (appelé Certificat COVID numérique de l’UE) a été acceptée par le Parlement européen ce jeudi 23 juin avec une large majorité : 453 pour et 119 contre (avant correction des votes). Il est toutefois possible de savoir comment ont voté les députés sur ce document (pages 44 et 45). Celui-ci est riche en enseignement sur leurs positions individuelles, mais aussi sur le positionnement des partis sur la question sanitaire.

 

Le Rassemblement national, la France Insoumise et François-Xavier ... Poursuivre la lecture

Par Llewellyn H. Rockwell Jr.

Le Mises Institute a été fondé en tant que centre de recherche basé sur des idées libérales classiques qui ont toujours fait l'objet de critiques : les idées de Mises et la tradition de pensée qu'il représente. Cela signifie que l'accent est mis sur l'école autrichienne d'économie et, en philosophie politique, sur la liberté individuelle et la nécessité d'empêcher l'État et ses intérêts de l'écraser, comme tous les États du monde sont enclins à le faire.

La première priorité d'un tel institut est de... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer

« L’humain d’abord » – le slogan est connu. C’était celui de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles de 2012, alors qu’il se présentait sous la bannière du Front de Gauche. Mais c’est aussi le magnifique objectif affiché de tous les gouvernements inspirés du marxisme-léninisme depuis la révolution d’Octobre 1917. De la Russie à Cuba, en passant par le Cambodge ou le Venezuela, les faits se sont chargés d’en démontrer la parfaite inanité, voire la criminelle fausseté. Mais certaines légendes ont la vi... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles