Les Québécois pour les sables bitumineux

71% des Québécois estiment que le développement des sables bitumineux albertains est souhaitable

Une forte majorité de Québécois souhaite le développement des sables bitumineux et a une image positive de l’Alberta, selon un sondage Léger Marketing.

Il ressort d’un sondage commandé par l’Institut économique de Montréal que les Québécois ont une image positive de l’Alberta dans une proportion de 61 %. De plus, plus des deux tiers (68 %) sont d’accord avec l’idée que le Québec doit resserrer ses liens politiques et économiques avec cette province.

Mais surtout les sables bitumineux ont bonne presse au Québec. Ainsi, 71% des Québécois estiment que le développement des sables bitumineux albertains est souhaitable, pourvu qu’un effort constant soit fait pour en limiter l’impact sur l’environnement. Contre seulement 15% des sondés estiment qu’il faut en arrêter complètement le développement. 62% des Québécois pensent également  que le Québec doit tirer profit de l’expertise technique albertaine afin de développer ses propres ressources pétrolifères et gazières. Par ailleurs, 56% des personnes interrogées estiment que le Québec ne pourra pas s’affranchir complètement de la dépendance au pétrole d’ici 20 ans, alors que 35 % d’entre eux pensent que c’est possible.

Entrevue (en anglais) avec Michel Kelly-Gagnon, président et directeur général de l’Institut économique de Montréal, à propos du sondage.