Année du Mexique enterrée

Les discussions entre Paris et Mexico pour tenter de sauver l’année du Mexique en France n’ont pas abouti

Le gouvernement mexicain a réaffirmé ce week-end que les conditions ne sont pas réunies pour sa participation à l’Année du Mexique en France en raison du lien maintenu par le gouvernement français avec l’affaire Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour complicité d’enlèvements.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.