Liberté, propriété, capitalisme

4 livres complets d’Henri Lepage à télécharger

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Liberté, propriété, capitalisme

Publié le 18 février 2011
- A +

4 livres complets d’Henri Lepage à télécharger (liens ci-dessous)

Ou comment les idées de liberté et de propriété, après avoir traversé l’Atlantique de la France et de l’Angleterre vers les Etats-Unis au XVIIIème siècle, ont fait le chemin inverse dans les années 1970. Henri Lepage, économiste et président de l’Institut Turgot, a mené à la fin des années 70 une série d’investigations sur la « nouvelle économie » américaine, notamment l’école de Chicago et l’école autrichienne.

Ce travail a donné naissance à une série de livres complets et formateurs. Demain le capitalisme, paru en 1978, s’est vendu à 25000 exemplaires dans les deux années suivant sa publication. Demain le libéralisme paraît en 1980, alors que Thatcher vient d’être élue en Grande-Bretagne, et peu avant l’élection de Reagan. Quant à Pourquoi la propriété ? il date de 1985 et remonte aux fondations : les droits essentiels au fonctionnement d’une société libre. Enfin, en 1989, dans La nouvelle économie industrielle, Henri Lepage poursuit sa réflexion théorique. Ce dernier ouvrage propose une étude critique de plusieurs théories qui justifient habituellement certaines formes d’interventionnismes : théorie du monopole « naturel », politique anti-trust, politique agricole, propriété intellectuelle.

Si ces livres sont épuisés, ils restent une source indispensable pour le lecteur désirant se former, ou découvrir ces débats qui ont agité l’économie politique – et qui sont toujours d’actualité ! Les quatre tomes forment de plus un tout cohérent, puisqu’ils traitent de la liberté, de la propriété, du capitalisme, et de la réfutation des fausses théories économiques. Une lecture indispensable.

A lire :
Henri Lepage sur Wikibéral
Site de l’Institut Turgot
Vidéos de l’Institut Turgot

Demain le capitalisme (fichier pdf : clic-droit enregistrer)

Chapitre I : Les nouveaux économistes américains
Ch. II : L’histoire défalsifiée
Ch. III : Comment est née la propriété
Ch. IV : Pourquoi la croissance ?
Ch. V : Pourquoi l’Etat croît-il ?
Ch. VI : L’Etat-providence démystifié
Ch. VII : Réinventer le marché
Ch. VIII : Les révolutions de Gary Becker
Ch. IX : Milton Friedman ou la mort de Keynes

Demain le libéralisme (fichier pdf : clic-droit enregistrer)

Partie I : La nouvelle économie, le retour à l’économie politique
Partie II : Pourquoi Keynes ne marche plus
Partie III : Marché politique et groupes de pression
Partie IV : Ne tuons pas la concurrence au nom de la concurrence
Partie V : Pourquoi le profit ?
Partie VI : Hayek ou l’économie politique de la liberté

Pourquoi la propriété ? (fichier pdf : clic-droit enregistrer)

Ch. I : Droit et propriété: l’enjeu
Ch. II : Le droit de propriété : histoire d’un concept
Ch. III : La propriété privée: pourquoi ?
Ch. IV : L’entreprise et la propriété : les sources du pouvoir capitaliste
Ch. V : L’entreprise et la propriété : l’ère des managers, un problème mal posé
Ch. VI : La propriété et le pouvoir : le piège de la « démocratie économique »
Ch. VII : La propriété et le pouvoir : les fausses vertus de la participation
Ch. VIII : La propriété, procédure de connaissance : l’illusion pianiste
Ch. IX : Capitalisme et écologie : privatisons l’environnement !
Ch. X : Propriété, marché et moralité : aspects éthiques du droit de propriété
Ch. XI : La propriété et les libertés

La nouvelle économie industrielle (fichier pdf : clic-droit enregistrer)

Ch. I : Les impostures de l’économie mixte
Ch. II : Il n’y a pas de monopole « naturel »
Ch. III : La véritable histoire des « services publics »
Ch. IV : Comment et pourquoi privatiser les ondes
Ch. V : Le mythe de la concentration croissante
Ch. VI : Les grandes entreprises ne sont pas un danger pour la concurrence
Ch. VII : Un autre regard sur les choix d’organisation industrielle et de distribution : la théorie économique des contrats
Ch. VII : Plaidoyer pour un libre-échange agricole
Ch. IX : Pour une approche libérale de l’environnement
Ch. X : Propriété industrielle, propriété intellectuelle et théorie de la propriété

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
visage d'une personne avec du scotch sur la bouche
0
Sauvegarder cet article

Toute société démocratique se fonde sur un pilier fondamental et indispensable : la liberté d’expression. C’est le droit propre à chaque individu qui lui permet de rendre publics ses émotions, ses sentiments et ses opinions. La participation des citoyens à la vie politique garantit le fonctionnement démocratique de l’État.

Cette participation peut prendre différentes formes mais elles relèvent toutes du droit à la liberté d’expression : critiquer le pouvoir en place, révéler des vérités, exprimer son refus des politiques instaurées, et... Poursuivre la lecture

Lundi, la Direction générale de la Santé (DGS) a annoncé la fin de l’isolement systématique des cas positifs et de la réalisation de tests au bout de deux jours pour les cas contacts à compter du 1er février. Une décision justifiée par un contexte épidémique dit « favorable » sur l’ensemble du territoire.

L’isolement n’est plus une obligation mais une vive recommandation, comme pour toute infection virale.

La fin de ces deux mesures s’accompagne de la fin des arrêts de travail dérogatoires sans jour de carence et du service « Co... Poursuivre la lecture

Si vous défendez en France le libéralisme classique vous êtes rapidement soumis à un exercice pénible. Face à l’ignorance de votre auditoire, vous êtes contraint d’expliquer les « droits naturels », de remonter à l’humanisme et à l’école de Salamanque, de justifier laborieusement que le libéralisme n’est pas que le marché et la concurrence loyale. Ni le capitalisme de connivence.

Définir facilement le libéralisme est si malaisé que beaucoup commencent par expliquer « ce qu’il n’est pas ».

Bref, en invoquant le libéralisme, vous ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles