Remerciements 2010

2010 a été pour Contrepoints une année importante : il est absolument nécessaire aujourd’hui d’exprimer du fond du cœur les remerciements de l’association liberaux.org.

2010 a été pour Contrepoints une année importante. Deux évènements ont en effet changé le cours de la vie du site. Le premier est le référencement dans Google Actualités, et le deuxième, le lancement de la nouvelle maquette. Pour cela et pour de nombreux autres apports, il est absolument nécessaire aujourd’hui d’exprimer du fond du cœur les remerciements de l’association liberaux.org.

Avant toute chose, Contrepoints vit par et pour les textes et les idées. Notre reconnaissance la plus importante va donc aux auteurs et contributeurs qui partagent leurs articles et éditoriaux avec nous, permettant au lecteur d’y trouver un aperçu des écrits libéraux du moment, à un endroit fixe. Contrepoints peut, en retour, leur amener un appoint en lecteurs et en visibilité, que nous espérons important.

On connait le péril de cet exercice, tout oubli étant très regrettable. Que tout auteur omis nous le reproche sans délai, et nous corrigerons.

Merci à Jean-Michel Belouve, Vincent Benard (notre dernier Prix Liberaux.org en date), Roman Bernard, Edouard Chanot, Antonio Jose Chinchetru, Pierre Clermont, Yves Delebecque, Ludovic Delory, David Descôteaux, Renaud Dozoul, Sylvie Digas, Alain Dumait, Nathalie Elgrably, Jacques Garello, Drieu Godefridi, « Le Minarchiste », Giuliano Luongo, Emmanuel Martin, Alain Mathieu, Philippe Nemo (notre dernier Prix Wikiberal en date), Jean-Yves Naudet, Sophie Quintin-Adalie, Pascal Salin, Yoani Sanchez, Guy Sorman, Sandro Silva, Philippe Simonnot, Oasis Kodila Tedika, Damien Theiller, Alvaro Vargas Llosa, Aurélien Véron, Guillaume Vuillemey et Anton Wagner.

Quelques mots en Anglais :

Many thanks also to the English language authors who allow us to publish translations of their articles; they give Contrepoints an invaluable additional perspective on the world : Daniel Hannan, Dr Richard North, Open Europe, Anthony Watts and Watts Up With That. (Let it be known that we welcome opportunities to translate more, from English and from other languages such as Spanish, German or Dutch).

Merci aux sites de référence, Liberté Chérie (et ici), Institut Coppet, Institut Économique Molinari, Contribuables Associés.

Merci aussi aux membres de l’association qui écrivent : Apollon, Chitah, Copeau, Domi, H16, Lexington, Lucilio.

Je ne veux en aucun cas oublier aussi les contributeurs de Wikiberal, qui font en toute discrétion un travail aussi essentiel que remarquable.

En ce qui concerne le site lui même, une reconnaissance tout particulière va à celui qui a pris sur lui de développer presque tout seul la nouvelle maquette. J’ai nommé un jeune étudiant dont les capacités d’initiative, de travail et de rigueur le mèneront loin, M. Youness El Mouhafidi. Ces remerciements sont aussi à partager avec l’équipe « admin » de liberaux.org, qui se reconnaitra, et qu’en cette saison, nous appelons nos « mages ».

En ce qui concerne le référencement et l’enthousiasme général qui a permis à Contrepoints de franchir ces grands pas en 2010, encore un merci spécial à Lexington.

Enfin, Contrepoints ne vit pas pour lui même ou pour l’association qui l’anime, mais bien pour diffuser des idées et ressusciter le pluralisme dans un débat ambiant qui en manque tant. Nos derniers remerciements, mais certes pas les moindres, vont donc à vous, nos lecteurs.

Dans un monde où toute « l’information » disponible dit que Sarkozy, ou le sauvetage des banques, sont le libéralisme, on réalise l’écart entre une vision plus équitable des choses, et la version la plus largement diffusée par des médias fortement contrôlés ou subventionnés, par les autres modes d’influence de la puissance publique, et par les diverses corporations acoquinées. Nous ne pouvons donc trop exprimer notre reconnaissance pour chaque lecture, et surtout pour chaque petit geste visant à partager nos textes avec vos amis et vos proches, que ce soit dans les mondes virtuels de l’email, de Facebook et Twitter ou, mieux encore, dans la conversation de vive-voix.

Votre rôle est essentiel. Continuez.