Blogueur influent de droite, moi ?

Selon un classement de la blogosphère française en fonction des liens réciproques

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Vue satellite de la France (Crédits NASA, image libre de droits)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Blogueur influent de droite, moi ?

Publié le 7 novembre 2010
- A +

L’autre jour, en consultant mes statistiques (vous savez, le millier, le million, tout ça…), je suis tombé sur un très original site de classement de la blogosphère française en fonction des liens réciproques. Bon, apparemment, cela s’arrête fin 2009, mais passons.

 

Après quelques minutes pour comprendre l’interface, on comprend qu’il s’agit d’essayer de mesurer les différents sites selon leur influence au sein de chaque couleur politique à travers le nombre de liens pondérés par le rang de classement de celui qui vous lie. Enfin, en gros.

Bon, le seul truc qui me chiffonne, c’est que les libéraux soient pour la plupart mélangés avec l’UMP au sein de la famille droite. Parce que l’UMP n’a plus grand chose de libéral, ni la droite en général, comme je me tue à le dire ici. Mais bon, admettons que ce regroupement des libéraux avec la droite soit évocateur de « la droite telle qu’elle devrait être »…

Une des vues en atomium permet de jauger de l’influence de chaque blog recensé au sein de chaque famille. Le point central est le site le plus influent de la sous galaxie. Il n’étonnera personne que ce point central soit le site de l’UMP à droite, du PS à gauche, etc.

La notice d’utilisation du site nous dit que plus on s’éloigne du point central, plus l’influence diminue. Donc si vous êtes dans le premier cercle autour du point central de votre famille, vous êtes plus influent que si vous vous situez à la prériphérie.

Or, qui trouve-t-on dans le premier cercle autour du site de l’UMP ?

Alain Juppé et le blog de l’UMP. Jusque là, normal. Mais au même niveau, premier cercle donc :

Liberté Chérie, H16, libéraux.org et… oui, Objectif Liberté. Quel tir groupé !

Linkinfluence-oblib

Quels sont les autres enseignements à tirer de l’usage de cet outil :

  1. Que la famille de gauche se rétrolie plus facilement que la famille de droite
  2. Que la famille de gauche tend à nourrir plus de liens avec les autres familles que la famille de droite
  3. Que la famille « actu opinions » semble contenir plus de blogs « de gauche » que de blogs « neutres » ou « de droite », et qu’elle cultive plus de liens avec la gauche qu’avec la droite.

Bref, la blogosphère de gauche semble avoir développé beaucoup plus de relations stellaires que la blogosphère de droite. J’ignore tout à fait comment cela se traduit en termes d’influence réelle.

En revanche, la blogosphère politique libérale jouit d’une représentation et d’une influence web très supérieures à son audience électorale réelle. Preuve, à mon avis, que la qualité intellectuelle des écrits que l’on y trouve, très supérieure à ce que produit la blogosphère liée aux partis politiques traditionnels, joue en notre faveur.

Les libéraux authentiques sont les seuls qui, aujourd’hui, renouvellent le débat politique, et avancent des propositions de véritable rupture avec les sentiers battus et rebattus du dirigisme sarkozien et de la société à l’eau de rose État-providentielle, le tout avec une vraie cohérence intellectuelle.

Ce n’est pas encore le nirvana, mais c’est encourageant.

Un article repris d’Objectif Liberté avec l’aimable autorisation de Vincent Benard.

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • Preuve surtout d'une réelle vision!

  • Intéressant de voir comment les gens classent les libéraux : à droite. Que cela soit vrai ou non, cela signifie que cette étiquette sera collée de toute façon aux libéraux. Autant l'assumer, si ça permet de faire passer nos idées.

    Bravo à vincent pour son travail extraordinaire !

    • Sans vouloir relancer la polémique, simplement sur le sujet d'où on se place sur le spectre politique : quand on clame son soutien à Wilders et qu'on appuie son appel à l'intediction du Coran, il n'y a pas de mal à être classé de droite. C'est assez logique. Non ?

      • Je soutiens Geert Wilders, par contre si tu avais pris la peine de lire mes réponses lors de la discussion sur mon blog (toujours consultable, chacun pourra vérifier ce que je dis), tu aurais vu que je n'appuyais pas – au contraire – son appel à l'interdiction du Coran.
        Sinon, ça veut dire quoi : être de droite ? Si tu as une définition ça permettrait de poser la discussion…

        • Dans son contexte politique, on est en droit de se demander quel sens ça peut bien avoir de soutenir Wilders et pas sa demande d'interdiction du Coran. Sur "droite" et "gauche", on pourrait lui demander à lui, et en tant que soutien, ça te placerait en même temps. Mais bon, où est le problème d'assumer, de toutes façon ?

          • "on est en droit de se demander quel sens ça peut bien avoir de soutenir Wilders et pas sa demande d'interdiction du Coran"

            Et bien c'est très simple : ça a le sens d'un soutien, ce qui est différent d'une adhésion aveugle sur un mode de croyance. Je ne cherche pas l'homme politique qui me permettra de l'adorer. Je cherche à voir ceux qui, rationnellement, sont le plus proche de moi. Donc, oui je prends des choses, j'en rejette d'autres, et cela ne m'empêche pas de soutenir. J'ai voté pour Sarkozy en 2007, sans être pour autant d'accord avec lui sur tout.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Dan Sanchez.

Les partisans de la liberté peuvent être tentés par le découragement. Nous semblons désespérément dépassés par le nombre. Les masses n'apprécient pas la liberté, alors elles soutiennent ou acquiescent aux dirigeants qui s'acharnent à la supprimer.

Pour nous libérer de ces tyrans, nous devons orienter le peuple vers la liberté. Mais les masses semblent être trop éloignées de cela : trop ignorantes sur le plan économique, trop démunies sur le plan moral, trop trompées par la propagande gouvernementale. La perspect... Poursuivre la lecture

Après le scandale de la manipulation des données du classement Doing Business, qui a ensuite été confirmée par l'enquête interne institutionnelle, la Banque mondiale a décidé de ne plus publier ce rapport annuel sur la régulation des affaires.

Au cours des deux dernières décennies, ce rapport a permis une description importante de la qualité de la régulation des affaires dans les pays du monde entier et a contribué à la mise en œuvre de nombreuses réformes qui ont facilité les affaires et accéléré les taux de croissance économique.

... Poursuivre la lecture

La France a été pendant 7 siècles environ un acteur majeur dans la région, c’est-à-dire des pays allant d’ouest en est de l’Égypte à l’Iran et du nord au sud de la Turquie au Yémen. Donc des pays presque tous musulmans, à l’exception de moins en moins nette du Liban, et surtout d’Israël.

La France puis l’Angleterre y ont longtemps été très présentes, avant de céder la place aux États-Unis, qui eux-mêmes n’ont gardé une influence, d’ailleurs réduite, que dans certains pays.

Commençons par interroger l’histoire.

 

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles