Présidentielles : François Hollande en campagne au pays des merveilles

Publié Par Éric Verhaeghe, le dans Politique, Pushmobile

Par Éric Verhaeghe.

François Hollande a prononcé son premier discours de campagne hier jeudi 8 septembre depuis la salle Wagram, qui fut en son temps un lieu de bals mondains. Il faut avoir entendu François Hollande expliquer que la France était sur la voie du redressement économique pour comprendre la maldonne de ce discours : bien entendu, il ne s’agit pas (une fois de plus !) de parler de la France et de son destin réel, mais de prononcer quelques formules magiques supposées maintenir les Français dans un état de transe extatique…

Hollande et le redressement économique

Il paraît (selon François Hollande) que la France est sur la voie du redressement économique et qu’elle fait briller dans les yeux du monde entier de petites lueurs d’envie. Nous avons même eu droit à un délire impressionnant sur la notion d’identité, qui n’existerait pas vraiment, et sur l’amour universel que nous inspirerions, avec toutes nos grandes réussites mondiales, notamment notre démographie galopante qui nous permet de figurer parmi les puissances d’avenir et les vertus de la construction européenne.

On avait l’impression de dîner dans les beaux quartiers parisiens, et d’entendre les considérations mondaines les plus plates sur ce qui se passe au-delà du périphérique. Et une fois de plus les Français ont compris que François Hollande ne savait pas vraiment ce qui s’y passait.

Le mythe tenace du redressement économique

hollande-au-pays-des-merveilles-rene-le-honzecBien évidemment que non ! il n’y a pas de redressement économique en France. Il suffit, là encore, de lire les résultats du baromètre Fiducial et Ifop pour comprendre que, non seulement la grogne chez les chefs d’entreprise est ancrée, mais qu’elle comporte une forte dose de totale désillusion. 83% des chefs d’entreprise ne croient pas un seul instant que le prochain gouvernement baissera les impôts, et une écrasante majorité d’entre eux considère que la fiscalité est confiscatoire.

Dans un paysage aussi dévasté, où la rupture est consommée entre les chefs d’entreprise et le pouvoir, comment François Hollande peut-il vanter le redressement économique ?

La catastrophe familiale française

S’agissant de la démographie, on ne rappellera pas ici le leurre que les chiffres officiels constituent. Si beaucoup d’enfants naissent en France, ce sont majoritairement des enfants d’étrangers reconnus Français par le droit du sol. La situation de la France n’est donc pas meilleure que celle de l’Allemagne.

Qui plus est, dès son accession au pouvoir, François Hollande a abondamment tapé sur les familles moyennes, jusqu’à y réduire la natalité. Les avantages fiscaux que les classes moyennes pouvaient avoir en faisant des enfants ont disparu les uns après les autres. Vanter les mérites de notre démographie après les avoir combattus aussi vaillamment relève donc de la parfaite imposture.

Encore un couplet sur l’Europe

Le discours de Hollande a permis par ailleurs d’en remettre une couche sur le catéchisme eurolâtre qui semble une fois de plus déconnecté de la réalité. Faut-il rappeler que nous sortons d’un Brexit et que nous découvrons que le premier bienfait de l’Union consiste à organiser la défiscalisation en bonne et due forme des entreprises les plus riches du monde ?

C’est pourtant le moment que François Hollande choisit pour réciter ses antiennes à rebours de la réalité. Et pour tordre le cou aux rumeurs, ce n’est pas l’Union Européenne qui a garanti la paix en Europe depuis 1945, mais la confrontation entre le bloc soviétique et le bloc capitaliste, sous les auspices d’une bombe atomique qui a calmé les ardeurs de tout le monde.

Les élites coupées des réalités

Plus que jamais, le discours de François Hollande est donc tombé à plat pour tous ceux qui l’ont écouté avec une oreille critique. Il parlait d’une France qui n’existe plus et qui se résume à un empilement de clichés dépassés depuis une dizaine d’années. C’est à peu près le rythme auquel ceux qui lui ont écrit son discours franchissent le périphérique.

L’abus de champignons hallucinogènes est mauvais pour la santé.

Sur le web

  1. En tant que démographe, je précise que cet article est trop sévère sur la fécondité française . D’une part les étrangers et les Français récents n’ont pas de la fécondité que l’auteur imagine, et d’autre part leur nombre est trop faible pour changer fortement les chiffres. Enfin une grande partie des enfants d’étrangers sont français à tous les sens du terme. Le vrai problème est plutôt l’émigration, qui nous prive des enfants que nous avons élevés, et qui est dû à l’échec économique de notre gouvernement. Voir « la France se vide » sur Yvesmontenay.fr

    1. Si c’est votre métier, pourriez-vous citer les chiffres qui prouvent ce que vous avancez, et n’oubliez pas les sources, s’il vous plait;
      chaque jour, j’observe ce que M. Verhaeghe décrit;
      On peut se tromper puisque son propre pied d’estale ne sera jamais assez haut pour avoir le recul nécessaire, mais à force d’entendre des spécialistes vous dire que vous vous trompez dans vos observations le mardi et finalement se reprendre le jeudi et abonder dans votre sens sans le reconnaître, je suis devenu assez dubitatif…
      C’est que ce genre d’observations ont des conséquences sur les idéologiques à la mode. Et pas un idéologue sera présent pour faire le boulot!
      Ils sont des milliers à se voiler ou à « s’embarber », ils prennent parti contre les autres! Mais monsieur cela ne veut rien dire, ils ne sont pas tous terroristes!
      Pas grave, nous pleurerons les morts et nettoierons les débris!
      Quid de l’économie, de la gestion de la santé, du chômage, et du reste.
      Quand l’état gère, tout s’effondre, et l’état français maîtrise les statistiques!

  2. les discours ne servent à rien ; si pour hollande le seul moyen d’avoir la paix c’est qu’il y est des attentats en france , on est dans la mouise jusqu’au cou ; faut il avoir la cervelle bien vide pour s’immaginer qu’être à la tête d’un pays , c’est pour avoir la paix et se la couler douce ? hollande est au plus bas dans les sondages , les discours et l’argent distribué à tout va ne changeront rien ;

  3. Ma parole, il a été flashé par les Men in Black ce mec là !
    Et son imbroglio d’histoire d’identité qui n’existe pas mais qui est une idée . . .
    Apparemment il y a des effets secondaires.

  4. Garantir la « Démocratie » chez François Hollande est un pari lourd sur l’avenir… Ça en serait presque paradoxal si on considère la conception qu’ont toujours eu les Socialistes sur les questions de « répartition démocratique » des forces politiques de la Gauche… Le Socialisme n’est pas la seule, à gauche. La Gauche, ce sont trois forces intellectuelles qui interagissent, coopèrent, se chamaillent ou se tournent le dos. Mais revenons à 1981 avant que de vouloir parler de « démocratie » car en 1981, si on y regarde de près, la logique démocratique de la répartition du pouvoir aurait dû introduire au gouvernement et à l’Élysée au moins 40 à 50 postes de la Coalition Communiste qui constituait quasiment la moitié de l’électorat au 1er tour. Mitterrand n’a pas été élu qu’avec des « socialistes » !… C’est inconcevable du point de vue démocratique ce déni de répartition et il n’y a qu’en politique qu’on voit cela, sans doute parce que tous les partis fonctionnent comme des partis droitiers. Hors, il se trouve que dans n’importe quel établissement, administration, Comité ou Conseil, 10% c’est 10 sièges sur 100 et pas seulement un… Depuis 1981, les Socialistes pratiquent cela, l’épuration électorale où les Socialistes raflent tout et ne tiennent jamais compte du corps électoral des piliers du versant minoritaire, quand même constitué d’un bon 1/3 (1/3+), rapidement évincé par les résultats de second tour, jusque là acquis à la voute du flanc majoritaire, d’habitude « socialiste »… Comment cela peut-il donc être possible ?… Un tel manque d’honnêteté dans la répartition des postes gouvernementaux et ministériels au prorata des quotients établis par les pourcentages ?… 5% c’est 5 postes, 3% c’est trois postes…

    https://laurentgantner.wordpress.com/2016/09/08/bon-president-moins-bon-candidat/

  5. Le pire du pire c’est quand il répète à l’envi ,  » la France est une idée »….Une idée peut-être mais vite rattrapée par les réalités en tout genre
    Il serait un bon maître d’école ou un prof de philo convaincant…Guère plus…

    1. Ni l’un ni l’autre !

  6. Excellent article.
    Toutefois, j’aimerais bien connaitre un seul des 17% de chefs d’entreprise optimistes post 2017.
    Peut être que ces 17% représentent les copains égarés dans le privé mais bien récompensés par ailleurs. Du para public comme on sait si bien faire dans ce pays corrompu dans les règles de l’art.

    1. Au hasard, le patron d’une grosse boîte spécialisée dans les panneaux solaires, faisait quelques Mds€ de CA annuel Grace aux subventions publiques, avec un avenir joyeux encore quelques années ?

    2. Gardiennage et sécurité, déménagement, énarques et mineurs du CAC40, vendeurs de logiciels de paie, fournisseurs de matériel et de prestations aux administrations, éditeurs de manuels scolaires, conseillers fiscaux et juridiques, …

  7. « François Hollande au pays des merveilles » : un titre volontairement provocateurs’appliquant à une France en pleine déliquescence confrontée à l’incurie de nos monarques successifs – droite et gauche confondues –

    François Hollande est le représentant de la France administrative qui représente plus de la moitié de la population « active ». Une sorte de fonds de commerce qu’il faut savoir ménager voir cajoler, peu important la problématique des prélèvements abusifs frappant le secteur privé minoritaire en nombre et en influence électorale. Un secteur privé dit « marchand » avec une connotation péjorative.

  8. Yves Montenay, pouvez vous nous en dire plus sur la natalité en France ?
    Un proche medecin me commentait, il y a qq années, que le nbre d enfants testés pour la drepanocytose était de plus de 63%en région parisienne. Ce test n est fait qu’ aux bébés d origine africaine : Dom, Afrique noire et Afrique du Nord.

  9. Du vent et des mensonges. Lamentable.

Les commentaires sont fermés.